What’s up Wanderlust

thumb_IMG_6244_1024 Ah, Wanderlust: c’était comment? Par ces jours encore trop froids (sérieusement, le printemps, il est où? Je porte encore des bas collants!! Uncool.)  retournons sous le soleil du mois d’août, pour mon topo sur cet événement que j’ai adoré! (Pour celles qui ne sont pas familières avec Wanderlust, il s’agit d’un festival nomade yoga-plein-air-musique-bien-être, qui célèbre la pleine conscience et la joie. Papa Ours dit que c’est “un festival de hippie” mais noooon- c’est parce qu’il n’y est jamais allé. (Vous pouvez lire ce que j’en ai dit ici, ici et ici).

thumb_IMG_6279_1024 C’était donc la seconde année que j’assistais à Wanderlust Tremblant, à Mont-Tremblant (évitons la confusion). L’an dernier j’y étais allée pour une seule journée avec mon amie A-M, qui cette année n’a pu m’accompagner car elle faisait du ski en Argentine. Cette année j’avais décidé d’y aller deux jours tant j’avais adoré mon expérience de l’année précédente et ce, même si je serais seule. Mais, ma soeur, en voyant mon article pré-inscription, m’a vite téléphonée pour me dire qu’elle viendrait avec moi. Hiiiiii, SO fun!

Vite, la préparation. Nous avons décidé qu’il nous fallait des COURONNES DE FLEURS! Et un bon lunch maison (c’est à dire, commandé à un resto de Montréal). Nous nous sommes inscrites en ligne. Ma soeur s’était d’abord inscrite sous son vrai nom, puis, quand je lui ai fait remarquer que son nom serait visible à tous sur le site web, elle a décidé d’en changer pour un nom “plus créatif”. Elle a brainstormé pendant 15 minutes au téléphone (“Oh oui, je vais être…Yogi Migratoire! Oh non, Yogi Dans le Désert! Oh non, je vais être…“). Vous savez, ma soeur a un vrai don pour donner des noms, elle avait même donné un prénom à son store de fenêtre quand on partageait la même chambre (PlasticoMagie, no less). Quand elle a eu finalement choisi le nom le plus farfelu/gênant du monde, je lui ai fait remarquer qu’elle devrait aussi se présenter à chaque entrée de cours sous ce nom à un humain qui prendrait sa présence. Oups. Révision du nom- on recommence le tout le processus pour trouver le Faux Nom Normal mais Spécial Parfait qui fait quand même naturel.

thumb_IMG_6266_1024

Nous avons ensuite choisi nos activités: un cours de méditation et beaucoup de cours de yoga. Nous voulions aussi des temps libres pour se promener sur le site (et oui, magasiner- les shorts de yoga qu’on y vend y sont top et font un derrière parfait!).

La veille de Wanderlust, en partant vers le Nord, nous sommes arrêtées au resto Aux Vivres prendre des bols Dragon pour notre “lunch maison” et nous nous sommes couchées tôt, au chalet, pour être bien reposées et partir avec le soleil levant le lendemain. Mais comme j’ai supplié ma soeur d’essayer mon nettoyant, mon masque, mon exfoliant, ma crème contour des yeux, mon sérum, ma crème de nuit et mon baume à lèvres et de me donner toutes ses impressions sur chaque produit, il était passé minuit quand on s’est endormies.

Le matin, avec l’aube, nous avons mis nos leggings et créé un maquillage léger et glowy (“blissed out yogi” était mon thème personnel) sur une bonne couche d’écran solaire et hop: en route pour Tremblant.

En passant, je vous signale que ma soeur a davantage de rouges à lèvres que moi dans son sac! Photo à l’appui:

Les rouges à lèvres de ma soeur - tous dans son sac!

Les rouges à lèvres de ma soeur – tous dans son sac!

Ah oui et en chemin nous avons croisé… un renard!! Ce qui, bien entendu nous avons interprété comme un signe non-équivoque que le renard était notre animal totem.

Un renard croise notre chemin!

Un renard croise notre chemin! Are you my totem animal?

À Wanderlust nous étions trop excitée (presque trop pour faire du yoga). Le site était magnifique, le concept beaucoup plus raffiné que l’année précédente. Il y avait davantage de tentes, plus d’indications, une carte détaillée du site, un magazine Wanderlust nous était remis…Bref, nous étions hyper bien accueillies.

Nous avons débuté notre cours de yoga du matin (hanches et torsions) sous le soleil. Le soleil dans les yeux, au coeur des montagnes, chaque mouvement nous semblait important. Et quand nos regards se croisaient à l’envers, on souriait; faire du yoga avec sa soeur c’est juste top, surtout hanches et torsions parce qu’on se met dans de drôles de positions.

thumb_IMG_6276_1024

Ma soeur trouve la parfaite roche plate pour faire un pique-nique.

Nous avons ensuite décidé de prendre le téléphérique pour aller dîner en montagne. Nous avons marché longtemps, en flip-flops, sous le soleil pour trouver le petit coin parfait. Toutefois, une fois assises sur notre parfaite grosse roche plate au bord d’un ruisseau étincelant nous avons constaté que…nous n’avions pas d’ustensiles! Nous avons bien entendu interprété cela comme un message non-équivoque de l’univers nous disant de revenir à nos sources et de manger nos carottes et betteraves râpées pleines de vinaigrette avec nos mains. No probem. Bon, nous n’avions pas de serviettes de table non plus. Ce que nous avons compris comme un signe évident qu’il vaut mieux ne pas faire de pique-nique en montagne. Je me sentais tout de même vraiment hippie quand des randonneurs nous croisaient et nous regardaient manger notre pique-nique avec nos mains.

The perfect lunch!

The perfect lunch!

En après-midi nous avons fait du yoga sous le soleil, en musique, nous avons flâné au petit marché (mention spéciale à ma super nouvelle camisole “Hanging’ with my omies” achetée chez Inner Fire), nous avons chanté le OM collectif en vague dans les montagnes, nous avons suivi le trop génial cours de méditation de Lyne St-Roch (qui est si sympathique!), sans oublier notre cours de yoga dans le noir, sous les blacklights, vêtues de blanc sur les beats d’un dj. So fun!

Wanderlust, the book

Wanderlust, the book

N’oublions pas que nous avons pris le temps de feuilleter le livre Wanderlust (trop génial) dans l’herbe, en se promettant de le lire un peu toute l’année pour “rester dans l’esprit d’ici”. Nous avons fait des bracelets dans la grande tente en écoutant DJ Drez et nous sommes reparties heureuses, sereines, pleines d’amour et de paix et d’équanimité (c’est tellement l’important l’équanimité). Nous nous sommes jurées de revenir tous les ans, en petit rendez-vous entre soeurs, et de brainstormer dès maintenant à nos faux-noms pour l’an prochain.

thumb_IMG_6321_1024

Le lendemain, je suis retournée à l’événement, seule. Ça m’a permis de constater combien l’événement est aussi bien pour les personnes qui y vont seules qu’entre amies.

J’ai eu un coup de coeur énorme pour le cours de yoga avec Amanda Giacomini et son mari, DJ MC Yogi, un duo ensoleillant! Le cours a commencé par un conte bouddhiste raconté par Amanda, puis, des enchaînements de yoga, de la danse, le tout sur les beats mi-reggae, mi-hypnotiques de DJ Drez et de MC Yogi. C’était très différent, magique, j’aurais aimé que ma soeur puisse vivre ça! (cliquer ici pour avoir une idée de l’ambiance).

thumb_IMG_6317_1024

Le canard que j’ai croisé …

Je me suis ensuite promenée toute seule et j’ai croisé…un canard. Et j’ai perçu cela comme un signe absolument non-équivoque de l’univers qui me disait que le canard était aussi mon animal totem.

thumb_IMG_6375_1024

Mon cours avec Dharma m’a fait beaucoup réfléchir. Et puis, en fin de journée, je me suis retrouvée au beach party de clôture de Wanderlust, un cours de yoga/danse sur la plage, où la bonne humeur était à l’honneur et où, face au lac et sous le soleil, j’ai senti que mon énergie avait exponentiellement augmenté au cours du weekend. J’ai dansé sous le soleil comme jamais (Peace Sign, Give Love, Dancing in the Sun– autant de chansons de MC Yogi qui me remettent dans le moment que j’ai téléchargées à mon retour)! J’ai sautillé, fait le pont, le cobra, le guerrier, j’ai fermé les yeux et j’ai vraiment oublié qui j’étais, ce que je faisais, si ma ponytail était frizzy (elle l’était) et j’ai oublié d’être peut être gênée à l’idée que quelqu’un pouvait me regarder danser. Ce genre de trucs ne m’arrive jamais à moi. Si c’est ça être hippie, c’est assez cool! (Mais ça n’est PAS un festival de hippies!)

thumb_IMG_6383_1024

Puis, dernières respirations sur mon tapis de yoga, les yeux fermés. Quand je les ai ouverts il y avait ce message d’intention sur mon tapis (chacun en avait un différent): Prendre le temps de savourer mon café. Et comme je n’y arrive toujours pas (je fais milles autres trucs en même temps), je me dis que je n’ai absolument pas d’autre choix que de retourner à Wanderlust cette année (pour 4 jours!), on est d’accord? Ma couronne de fleurs est déjà prête! D’ailleurs, les inscriptions ont déjà commencé

P.S. Autres petites notes essentielles: Ci-dessous, ma soeur vous envoie sa recette de craquelins-maison, la parfaite collation que nous avons grignotée au cours de notre journée à Wanderlust! N’attendez pas pour l’essayer, tout le monde adore!
biscuits 'WANDERLUST'Et voici mon lineup beauté pour la réalisation de mon maquillage de yogi comblée:

thumb_IMG_6331_1024

Gauche à droite: Un stylo-feutre liner pour rehausser mes freckles (marque inconnue, mais meilleur équivalent ici)/Glossier Perfecting Skin Tint (medium)/Charlotte Tilbury Cheek to Chic Blush (Love Glow), IT Cosmetics Vanity Lipflush (je ne recommande pas: je préfère de loin le Lip Glow de Dior), Glossier Coconut Balm Dotcom (baume à lèvres et éclat général).

Prochain arrêt: Wanderlust Tremblant

Hike

Vous vous en souvenez: j’avais adoré mon expérience à Wanderlust Tremblant l’été dernier, ce super festival bien-être qui a lieu dans les Laurentides, à Mont Tremblant. Je renouvelle donc l’expérience cette année avec bonheur! Je viens d’ailleurs de choisir tous mes cours: méditation du matin et marche en montagne, cours de yoga divers et même…cours de yoga néon (dans une atmosphère black lights avec musique!). Mais non, je n’ai pas opté pour la course en montagne “Bienvenue aux Enfers!”…

Les festivals Wanderlust se disent être des “festivals de la vie”. Si ça vous semble trop chakras, auras et encens détrompez vous: c’est un festival rassembleur qui mise sur le bien -être et le bonheur. Leur mission: créer un environnement qui permet de voyager, pratiquer le yoga, écouter de la musique, bien manger, être vert, apprécier l’art et créer une communauté qui vit dans la pleine conscience. Plus concrètement? On s’y sent comme une enfant en colonie de vacances, avec même des cours de hula hoop! Enfin, cette vidéo décrit mieux que moi Wanderlust (et me donne très hâte à l’édition de cette année!):

Comme vous savez, il existe tout plein de festivals Wanderlust dans le monde (dont un au Vermont qui me tente beaucoup, moi qui adore le Vermont!). Il y en a à Hawaï, dans les Rocheuses, en Californie, et ce, tout au long de l’année. Je nous compte tellement chanceux que, non seulement Wanderlust se pose à Mont-Tremblant tout près de chez nous l’espace d’un weekend, mais surtout que ce festival coïncide avec la fin du mois d’août. C’est le moment idéal pour “retrouver son nord intérieur”, pour se recentrer avant la rentrée et refaire ses énergies pour repartir en beauté, forte et les joues roses de bonheur. J’avais absolument adoré ce festival qui se déroulait sous les premières lumières de l’automne, dans l’air pur de la montagne: flâner vers la tente pour y aller voir les spectacles d’accro yoga, boire un thé glacé après une randonnée, le cours de yoga suspendu…On n’a d’ailleurs pas besoin d’être accro du yoga, du sport ou de la méditation pour profiter de Wanderlust, ni même d’être en grande forme (j’en suis la preuve!): il suffit d’avoir envie de se retrouver un peu, de se ménager une parenthèse santé/beauté intérieure, de se permettre de recharger ses batteries autrement pour vraiment tirer profit de cette belle fin de semaine. Il y règne une ambiance cool, sereine où tous sont les bienvenue, mais aussi, où on vous laisse tranquille si vous avez envie de vous retrouver avec vous même un peu. Enfin, tout cela pour vous dire que j’y serai! Il reste d’ailleurs des places pour celles qui, comme moi, auraient laissé leur inscription à la dernière minute…c’est par ici!

P.S. Wanderlust Tremblant: 20-23 août 2015, Mont-Tremblant, Qc.

Retrouver son nord intérieur: Wanderlust Tremblant

W7Je vous en avais parlé dès mon inscription: j’avais trop hâte à Wanderlust Tremblant! Alors…c’était comment? Quelle belle journée! Mon amie A-M et moi, de bon matin samedi le 23 août, nous étions sur le site de Wanderlust, vêtues de l’uniforme non-officiel (mais omniprésent) de l’événement: c’est à dire en leggings noir Lululemon. (Sérieusement, TOUTES les filles étaient en leggings noir Lulu.) Peu importe…premier arrêt: le cours d’OMGYM, du yoga suspendu. Qu’est-ce que le OMGYM? Un cours de yoga où l’on est retenu par du tissu de parachute et même où l’on est carrément suspendu à l’envers, c’est un yoga qui étire tout en douceur, un yoga qui joue avec les sens de l’orientation et de la perspective, mais surtout, un yoga qui oxygène et régénère l’esprit. Comme après un head-stand, comme quand tout le sang va à la tête…même principe. Après avoir la tête en bas quelques minutes on voit clair comme tout, et on a aussi l’impression d’avoir grandi de quelques centimètres!! Oui, j’ai totalement envie d’investir dans une structure OMGYM, de l’installer dans mon salon, ne serait-ce que pour la trop relaxante position “cocon”.

Hike

Le paysage du Passion Hike, la randonnée de Jessica Humphries

Second arrêt: la marche en montagne Passion Hike avec Jessica Humphries, qui…allait au collège avec moi (on était dans le même groupe d’orientation en forêt! On avait fait la randonnée ensemble dans les Adirondacks!). D’abord, c’était un plaisir de la retrouver, c’était aussi super inspirant de voir qu’elle fait un travail qui la passionne depuis toujours. Au fil de la randonnée, Jessica nous invitait tantôt à la réflexion, à des exercices de conversation mais aussi, à méditer en silence près des chutes d’eau, pour nous aider à nous rapprocher de nos passions. J’ai également appris que Jessica conseille sur la mise en forme dans le plaisir (cours de raquette! course en forêt!) et qu’elle élabore des plans de mise en forme, en intégrant des notions de plein air. Elle conseille également à Tremblant sur les randonnées à faire dans le coin, je pense d’ailleurs à la contacter pour nous aider à planifier une petite randonnée familiale. Enfin, motivante et enthousiaste comme elle est, je suis certaine que Jessica serait l’alliée idéale d’une remise en forme véritable. J’y pense… W3 Petite pause lunch ensuite, A-M et moi avons mangé une salade dans le village piétonnier avant que j’accompagne A-M à son cours de Yoga sur Paddleboard (Pop Yoga SUP avec Marie-Ève Bertrand). Je croyais que j’y étais inscrite aussi, mais de tout évidence, je n’avais pas bien complété le processus d’inscription en ligne (ça m’apprendra à m’inscrire à un cours de yoga en faisant du lavage en appliquant mon tonique visage en parlant à A-M au téléphone.) Déception donc, à ce niveau puisque le cours était complet-mais je me suis vite réjouie de pouvoir profiter de ce petit moment pour me promener sur le site, explorer, profiter des spectacles et aller boire un thé glacé David’s Tea. En me  promenant, j’ai eu un coup de coeur énorme pour le spectacle de HANNAH (à écouter ici), une productrice musicale pleine de talent qui chante et joue du violon. À noter, elle a d’ailleurs partagé la scène dans le passé avec des géants de la musique: les Rolling Stones, Kanye, Moby…Sa musique est totalement hypnotique, une musique pour être bien, respirer, une musique de nymphe dans la forêt…J’ai adoré, c’était magique. Je suis également restée longtemps à regarder le cours de yoga sur musique Meghan Currie, une prof pleine de fous rire, d’énergie et d’étincelles qui donnait son cours en plein air, sur la Place St-Bernard. La prochaine fois, c’est décidé, je m’inscris à son cours! Juste à regarder, j’étais conquise et pleine de bonne humeur.

W8

Atelier pour enfants de bricolage avec granola

Je n’ai pas vu le temps passer: vite, j’ai retrouvé A-M devant la petite chapelle pour un cours du Consciousness Explorers Club, un duo canadien dynamique qui encourage, initie et fait connaitre la méditation (l’un d’eux donne notamment des cours à l’équipe de Google entre autres, l’autre est médecin urgentologue). En fait, ça n’était qu’une conférence pré-pré-initiation, très en surface, mais j’aimé leur manière de présenter la méditation, très simplement, de manière accessible. Comme un moyen pour retrouver le silence dans notre cerveau et faire taire ces bruits sourds qu’on ne remarque même plus, un peu comme celui du frigo dans la cuisine.

W5

Le d’Om

A-M et moi, le visage plein de soleil, sommes ensuite allées nous promener vers le D’Om, la magnifique yourte (vraiment, c’était magique, je veux habiter dans une yourte). Oui, on y vendait des vêtements Lululemon (quoi d’autre!), mais aussi, des petits accessoires Wanderlust. Il y avait une station pour faire des bijoux de perles, des tapis et fauteuils pour prendre le thé, des yogi-accrobates qui faisaient des présentations. Au centre, dans un gros arbre, le DJ était à l’honneur, entouré d’une centaine de lanternes. Coup de chance, nous sommes arrivées juste à temps pour voir le spectacle de Quixotic, absolument dément!

W2

Dans le D’Om- Quixotic

A-M et moi étions ensuite inscrite à un cours de cuisine végétarienne. C’est le seul cours qui nous a déçu: la professeure ne donnait pas vraiment un cours de cuisine mais bien un cours magistral sur les bienfaits du végétarisme. Et…il nous semblait qu’elle lisait d’un livre. Comme le ton était monotone et comme nous venions de renouer avec l’importance de “suivre nos passions” (merci Passion Hike), nous avons quitté avant la fin pour aller faire un peu de magasinage.

W6

Leggings Inner Fire. Regardez ma photo: on dirait que des leggings ont des pieds!

Bracelets Pura Vida (il y avait même un bracelet “Wanderlust”), Thés David’s Tea, station pour enfants de bricolage avec granola (so mignon!!), carillon géant qui résonnait dans la montagne et eau de coco… il y avait de quoi s’amuser! Nous avons aussi découvert les leggings de yoga de la marque de Vancouver Inner Fire, absolument magnifiques avec leur motifs de forêt boréale ou encore, de ciel étoilé. Idem pour les super mignons tops aux messages comme “I came for the Vinyasa” ou “Chillin’ with my Omies“. Le paradis de la yogi branchée, quoi. A-M et moi avons ensuite été prendre une petite collation de tire d’érable sur neige, avant d’aller discuter dans un pré, en attendant le souper et le spectacle de soirée.

W9

Comptoir de perles

En gros, ce fût une journée parfaite, ressourçante, qui met le rose aux joues et donne milles idées et bons plans. On en ressort avec un sentiment de force, de bonne humeur, la conviction que l’équilibre est là, en nous, et qu’il suffit de s’écouter un peu.

Wanderlust 1

Capteur de rêves coloré- love!

Les petits moins: je trouve que c’est le genre d’événement qui gagnerait à être exclusif à ses participants et fermé au public, ce qui n’était pas le cas: les yogis en luon côtoyaient les touristes avec appareil photo. J’aurais également adoré qu’il y aie des stations de nourriture végé, voire, des camions de bouffe de rue (camion La Panthère Verte, où étais-tu?) au lieu de devoir apporter son lunch ou d’être contraint de se tourner vers les restos du Village. Enfin, une station de tresses françaises (du type Assembly LA) pour calmer les crinières au vent aurait été, à mon sens, plus utile que le comptoir de dessins au henné et m’aurait comblée. W4 Mais, au final, j’ai absolument adoré mon expérience Wanderlust. Même les plus novices ou wannabe yogi comme moi s’y sentiront les bienvenues, tout comme les avancées et professeurs de yoga qui y reçoivent des formations également. Et puis, le visuel de l’événement était vraiment très léché: tout était charmant, jolies nappes, tables décorées de bocaux remplis de bouquets de fleurs sauvages, jeux de Jenga géants…Seul constat: une journée c’est beaucoup trop court. J’aurais voulu faire plus de cours, essayer le parkour, le hula hoop avec Shakti Sunfire, faire un cours avec Shiva Rea…Il y avait tellement d’activités tentantes! Wanderlust, on en ressort plus recentrée, pleine de bonnes résolutions, légère comme une enfant, mais surtout mieux équipée pour replonger dans le quotidien. C’est l’escapade idéale au moment de la rentrée d’ailleurs, pour réfléchir à un Plan, pour repenser un peu son chemin et se refaire des énergies. Je surveille d’ailleurs les autres événements Wanderlust: celui du Vermont (vous savez combien j’aime le Vermont! Je pourrais même y porter un blush Tata Harper!!) me tente bien, ou, en rêvant totalement, celui de Whistler dans les Rocheuses…

Wanderlust essentiels

Mes essentiels beauté Wanderlust

P.S. Ah oui, j’oubliais: mes essentiels Wanderlust: des lingettes pour bébé (pour nettoyer les mains pleines de terre, après le cours de yoga), du gel aseptisant, une crème hydratante lumineuse Jouer Luminizing Moisture Tint, parfaite), un blush “éclat intérieur” (Dr. Perricone No-Blush Blush), le Lip Sugar Tulip de Fresh pour des lèvres un peu pop rosées mais hydratées, de la poudre protection solaire, du déo Soapwalla et des barrettes ou un bandeau (la brise des montagnes qui souffle dans la frange est trrrès distrayante quand on essaie de penser à rien). Enfin, mon sac Go-Lightly était parfait pour me promener sur le site, les mains libres.

Passeport éclat: Boucle d’Or s’inscrit à Wanderlust Tremblant

Wanderlust 2014Ça y est! Je viens de m’inscrire au très attendu festival Wanderlust, qui aura lieu du 21 au 24 août à Mont Tremblant. Car oui, si des éditions du festival Wanderlust avaient déjà lieu à Stratton au Vermont, à Aspen au Colorado, à Whistler dans les Rocheuses et à Oahu à Hawaii, une édition Wanderlust a aussi lieu à Mont Tremblant en version nature-nordique. J’ai trop hâte! Au menu : des séances de yoga en plein air, sur la montagne ou à fleur d’eau, des cours de cuisine végé, des conférences données par des invités issus diverses sphères mais unis par leur quête d’harmonie (gérants d’entreprises vertes, yogis, auteurs, spécialistes du bien être…), des concerts et spectacles en pleine nature et des repas santé cuisinés avec des produits locaux. Ne serait-ce que pour son village piétonnier, lové au creux de la montagne, le village de Mont Tremblant était déjà un attrait en soi. Mais la promesse de pouvoir y faire des randonnées pédestres méditatives, à l’aube et au coucher du soleil ou encore, d’y découvrir la faune et la flore, de faire des excursions sur des ponts suspendus aux arbres, de pratiquer le yoga sur un paddleboard au milieu d’un lac ou de manière très collective sous le soleil du matin, ça m’enthousiasme au plus haut point! Je me sens d’ores et déjà très inspirée et, je ne crois pas qu’il y ait meilleur moyen de faire une petite pause avant d’attaquer septembre et la rentrée.

Ali Kaukas

Crédit photo: AliKaukas (via Wanderlust)

Mon amie A-M (grande adepte du yoga, grande aventurière!) m’accompagnera pour me guider dans cette aventure, pour éponger mon front quand je serai à bout de souffle et surtout pour le facteur complicité! On va tout vous raconter! Que ce soit sur les produits qui iront dans notre sac de sport à notre expérience globale Wanderlust Tremblant, Boucle d’Or vous racontera tout, depuis son legging Lululemon et ses soixante barrettes (cheveux frisés naturels obligent)! Ah oui, autre détail que j’adore : Wanderlust est très familial dans son offre. En effet, il propose un super programme Wanderkind, où je compte inscrire Petite Ourse… Cela nous permettra de faire du yoga ensemble avec des cours adaptés comme le cours Conseil d’un arbre qui nous apprendra à bien nous enraciner “pour grandir vers le ciel”.

Crédit photo: Wanderkind

Crédit photo: Wanderlust

Crédit photo: Connie @ Grisley Images via Wanderlust

Crédit photo: Connie @ Grisley Images via Wanderlust

D’ailleurs, avis à celles qui sont intéressées par ce festival, il reste des billets mais les activités se remplissent vite! Au plaisir de vous y croiser peut être…si jamais vous croisez une blonde essoufflée avec soixante barrettes, venez donc me dire bonjour!

Connie @ Grisley Images via Wanderlust

Connie @ Grisley Images via Wanderlust

Un teint post-yoga (sans yoga)

Un teint yogaToujours en pleine phase d’actualisation de mon Nouveau Plan, j’attaque maintenant l’étape “Teint Post-Yoga”… sans yoga. Je sais, moi non plus je n’aime pas les raccourcis dans la vie. Comme: un “corps de rêve en mangeant de la cochonnerie” ou le fameux “un cheveu d’apparence saine“. Non, idéalement, le corps de rêve on l’obtient en faisant du sport et en mangeant santé et le cheveu il est sain, point. Idem pour le teint de yoga qu’il faudrait obtenir par du yoga. Sauf que, présentement, pour moi, c’est tout simplement impossible et puis, tout le monde sait bien que Ad impossibilia nemo tenetur (à l’impossible nul n’est tenu“; je trouve qu’en latin ça fait plus “apothicaire”, genre, “j’ai lu ça dans mon grimoire”…petite référence à mon article d’hier donc).

Tarte Awakening & Energy

Donc, nous disions, motivée à actualiser mon Plan dès que possible, j’ai succombé au blush en bâton Tarte en crème teinte Awakening (ce qui signifie plus ou moins “illumination” ou « éveil »). Mon blush de yogi! La marque décrit d’ailleurs cette teinte comme un nude rosé-glowy, ce  qui ne saurait être plus juste. Je vous avais déjà parlé de la teinte de blush en bâton True Love de Tarte ici, mais celle-ci est vraiment très différente. Pas de couleur punchy passionnée cette fois, que de la douceur-neutre-parfaite pour le matelas de yoga (ou la salle de conférence). Des pommettes rosées-lustrées toutes douces, comme si j’avais eu un peu chaud et que j’avais oxygéné mon organisme par de bonnes respirations et de vivifiants mouvements d’étirement. Des joues de cette teinte parfaite de santé qui dénotent une certaine sérénité intérieure et d’une harmonie avec la nature. Genre je suis zen. Mais forte. Je sais! Les joues d’Uma Thurman dans Kill Bill 2 quand elle s’entraîne à  l’épée japonaise avec le maître Hattori Hanzo!  C’est exactement ça! Lumineux de santé. Genre, j’ai un style de vie ultra sain, ultra épuré. Genre, je croque dans une betterave plutôt que dans une pomme, voilà; c’est ma collation. Mais pas n’importe quelle betterave, hein, une betterave que je viens de cueillir à l’instant dans mon office-garden. Mais oui : mon office-garden; mon jardin de bureau…Quoi, vous n’avez pas de jardin de bureau??? Donc, tout ça pour dire que j’ai enfin trouvé mon blush teint de yoga et que juste ça, dans la vie, ça me détend follement.

Imaginez-vous combien j’étais contente donc,  quand j’ai aussi trouvé mon… rouge à lèvres de yogi. Oui, vous avez bien lu. Rouge à lèvres de yogi. Totale transcendance, je sais. Tarte a également lancé le gros crayon à lèvres Energy (juste le nom m’interpelle personnellement!) de la collection LipSurgence. Il s’agit d’une teinte rosée translucide mais intuitive dont le rendu est beaucoup plus soutenu que mon LipGlow de Dior adoré. Un vrai rose plein d’entrain, un rose vivifiant et oxygéné d’athlète. Il fait les dents super blanches et tient vraiment très longtemps. Enfin, avec mon blush yoga plus neutre, c’est la combinaison parfaite.

Tous les produits Tarte sont naturels. Formulation zéro-culpabilité bien zen, parfaite pour en paix avec soi-même, que dis-je, avec l’univers. En plus, le matin, mon maquillage est devenu hyper rapide : un petit coup de Awaken (appliqué à même le bâton) et d’Energy sur mes lèvres. Un petit fluff de fard Kitten de Stila sur les paupières et du mascara. Et voilà! J’ai l’air réveillée. J’ai l’air en pleine forme. J’ai le teint d’Uma Thurman dans Kill Bill. Une collègue m’a d’ailleurs demandé si j’avais changé un truc dans la manière de me maquiller. Bien sûr, l’espace d’un instant j’ai été tentée de lui dire que je m’étais simplement mise au yoga en lui offrant une betterave de mon jardin de bureau imaginaire. Mais je me suis bien vite rappelé mon mantra à moi («les filles cool partagent ») en lui montrant mes nouvelles acquisitions maquillage, histoire d’être sereine avec moi-même. À défaut de faire du yoga, je me dois bien ça.

Vous, vous avez un teint de yoga? Ou un jardin de bureau?