Soleil urbain

Soleil urbainSouvent, quand les magazines parlent de beauté d’été ils parlent de belle peau en maillot, de cheveux défaits dans le vent, de maquillage à l’épreuve du paddleboard. Mais on ne parle pas de la chaleur dans le métro, du fond de teint qui fond avant même que l’on soit rendue au coin de la rue ou du coup de soleil que l’on attrape le midi en terrasse. Et puis, tous ces casse-têtes : comment appliquer de la crème solaire quand on est maquillée pour la journée? Comment matifier sans ajouter trop de matière? Comment avoir bonne mine alors que même boire une limonade est trop énergivore? C’est bête: on nous parle du vanity parfait pour Ibiza alors que la plupart d’entre nous sont au bureau, maquillées plus ou moins comme d’habitude, un petit cardigan sans le sac à main. Mais il y a moyen de se mettre en mode estival en ville, d’apporter un peu d’été avec nous dans notre cubicule. Accueillons donc mes essentiels estivals pour le soleil urbain, testés et approuvés au bureau, dans le métro, au parc, à l’épicerie, chez le coiffeur, dans des taxis sans air climatisé, au pique-nique de fin d’année de la garderie, dans la maison et même sous la pluie. Non, Ibiza this is not. Mais mon vanity est tout aussi fun!

Le petit plus ensoleillé dont je ne suis pas prête de me désenchanter? Le Addition-Éclat de Clarins (je vous en avais parlé ici), que je mélange à ma crème de jour tous les matins. Après tout, c’est l’été et j’ai envie d’un éclat de vacances, très chic avec la chemise blanche. Je ne saurais assez vous recommander l’achat de ce produit : j’y ai converti tant de femmes de mon entourage que je ne compte même plus! Je devrais être porte-parole pour ce produit, sérieusement.

Ensuite, la protection solaire. Comme j’ai eu de la difficulté à trouver de la protection solaire bio et teintée récemment (Coola était en rupture de stock), je me suis rabattue sur la Anthélios teintée de la Roche Posay. Rien à redire, si ce n’est qu’une petite précision. La marque la dit « Ultra-fluide » et, en effet, oui, fluide elle est. On aurait même pu parler de super-ultra-totalement-fluide-coulante-qui-file-entre-les-doigts-fluide. En ce qui me concerne, je préfère les textures un peu plus satinées, un rien plus siliconées. Mais bon, je suis certaine que les peaux plus grasses, elles, aimeront la texture Ultra-fluide (oui, disons-le) et non grasse de cet excellent basique.

Pour le teint, après l’avoir testé en version échantillon, j’ai craqué pour le fond de teint Joli Teint de Guerlain. Très près d’une BB cream en texture, cette merveille fait une peau vraiment parfaite, parfaitement éclatante, mais surtout, un teint chaud un peu hâlé qui tient. Sous le soleil, avec l’humidité : rien ne bouge avec le Joli Teint, il ne nécessite pas vraiment de poudre pour bien tenir et je me passe même de cache-cernes (je sais : moi-raton-laveur se passe de cache-cernes!! C’est génial!). Enfin, comme il a vraiment un rendu et une texture seconde peau, c’est le produit tout indiqué pour ces jours où l’on n’a pas vraiment envie de se maquiller pour vrai.

Puisque le Joli Teint est censé travailler main dans la main avec la poudre Terracota de Guerlain, j’ai ressorti la mienne pour voir si le partenariat était vraiment à la hauteur de la promesse de la marque. Mon verdict? C’est le duo rêvé du moment : moi qui, depuis longtemps aimait bien cette poudre bronzante (j’ai la teinte 02 Blondes de la gamme Light Sheer), elle a pris les devants comme grand chouchou du moment. Et au cas où vous vous posiez la question : oui, le rendu est très, très semblable à la pub mettant en vedette Natalia Vodianova. Pour une fois, on ne peut pas parler de fausse présentation.

Sur le haut de l’os de mes joues, j’applique une pointe d’enlumineur Bobbi Brown Shimmer Brick teinte Pink Quartz. Je l’ai ressorti en lisant qu’Olivia Palermo en était fan. En effet, après ma phase Kate Bosworth, j’entre dans une phase Olivia Palermo de mon existence (version blonde hein), un peu comme Picasso a eu sa période rose ou sa période bleue. Je vous en reparlerai (d’Olivia, pas de Picasso)! Enfin, j’avais oublié combien ce fard fait du beau travail pour sculpter les joues et accrocher la lumière! La meilleure partie? Il est encore plus joli sur les paupières, qu’il rend comme lumineuses-transparentes, comme celles d’une sylphide. En plus, quel bonheur d’avoir un tel produit multi-usage sous la main, qui s’applique en moins de 20 secondes! Parfait pour ces jours chauds et humides! Parfait pour le sac quand on fait plein d’arrêts (maison, gym, chalet, zoo, piscine, etc.)!

Sur les ongles, depuis le début de l’été je suis obsédée avec le vernis Dior teinte Aventure, un rouge-orangé ultra-chic mais moderne-choc qui contraste bien avec la peau hâlée. Je le porte autant sur les mains que les pieds et on me fait tout plein de compliments.

Et puis, pour vraiment sentir la plage, je me vaporise du parfum Beach de Bobbi Brown qui sent… la crème solaire Coppertone. Vraiment, c’est un concentré de Coppertone. Ça sent les vacances, la plage, les cours de natation, la peau bien chaude, ensoleillée, le camp de vacances et les ballades en vélo. Ça sent le bonheur et le soleil. C’est mon parfum de l’été.

Sunforgettable

Ahh oui, j’oubliais : pour les petites retouches de milieu de journée, sur le maquillage, je ne me passe plus de la protection solaire en poudre Colorescience Sunforgettable SPF 50! En rupture de stock constamment (je l’achète chez Victoria Park), cette merveille s’applique sur le maquillage, par petits mouvements de style « Nike Swoosh » (c’est-à-dire en traçant le crochet du logo Nike). Cette poudre à pinceau intégré, rechargeable dépose un voile presque translucide de protection solaire sur le visage qui, ni vu ni connu, matifie  tout en faisant écran. Et puis, contrairement à la poudre Peter Thomas Roth semblable (que j’avais boudée ici) celle-ci n’a causée aucune réaction, aucune imperfection. À nous le lunch en terrasse, donc!

Vous, vous êtes en ville ces jours-ci? Quels produits vous aident à rêver à l’été? Et à rester fraîche quand il fait 40 degrés? … À moins que…vous soyez à Ibiza??? Si c’est le cas je veux tout savoir aussi, question de rêver un peu!