Peau de miel

Miel

“And remember: beeeeee yourself!”

–Le génie dans Aladdin de Disney (déguisé en abeille)

C’est la catastrophe : les abeilles ne vont pas bien; nous vivons l’effondrement des colonies d’abeilles. Voici donc un petit article pour leur faire honneur et pour leur dire merci pour tout leur travail : voici mes produits de beauté Made in Beeland préférés. (Avis aux abeilles toutefois : une expression plus concrète de ma gratitude vous attend dans ma cour où j’ai planté un mix apetissant de fleurs sauvages en vrac. Je vous attend.)

D’abord, il y a le Honey Mud de May Lindstrom dont je vous ai souvent parlé; une soie nettoyante câline qui peut à la fois servir de nettoyant douceur, à la fois de masque éclat. Un régal pour la peau et sur le bout de langue (j’ai goûté, ça sent tellement bon!) ce produit polyvalent semble réveiller ma peau quand elle est en mode paresse et faire remonter le rosé vers la surface. Douceur inouïe (on a l’impression de se laver le visage avec un dessert fouetté) mais éclat garanti : the Honey Mud est travaillant comme une abeille, doux comme une fleur. Je l’utilise davantage en masque (pour économiser le produit car je l’aime beaucoup), à raison d’une à deux fois par semaine.

Ensuite, revoici mon substitut pour la gelée de pétrole, le produit que toute la famille utilise: j’ai nommé la Waxelene (plus amplement décrit ici). À base de cire d’abeille ce produit à la texture lisse vient à bout des pires plaques de peaux sèches, des lèvres gercées et des talons malmenés comme des sourcils rebelles. Prix vraiment correct, texture non-granuleuse, un rien collante mais non coulante (bref, juste comme j’aime), composition absolument impec et plusieurs formats disponibles – je ne saurais trop recommander la Waxelene. C’est le seul et unique substitut qui peut remplacer (et surpasser de milles lieues) la gelée de pétrole conventionnelle…sans pétrole. Merci les abeilles.

Voici un grand nouveau qui me faisait envie depuis longtemps : le masque Aura Manuka d’Antipodes, cette belle marque de Nouvelle Zélande maintenant disponible chez Crèmes Etc. Ce masque a un statut déjà culte; il est partout depuis un bon moment et, vous le comprendrez, la masqueholique en moi mourrait envie de l’essayer. Ultra-équilibrant, c’est un masque qui, je pense, saura plaire aux peaux mixtes. D’abord, il calme tout, les rougeurs comme les petites imperfections. Toutefois, il faut le préciser : le Aura Manuka n’est pas asséchant du tout, au contraire, je le trouve même très hydratant, sans être gras. En plus, le parfum de vanille-mandarine « rebalance notre aura ». Et qui n’a pas besoin de rebalancer son aura, hein? Texture crème, ingrédients antibactériens (merci, miel manuka, remède belle-peau des Maoris, mmm!), j’aime que ce masque, une fois appliqué, permette de vaquer à des occupations semi-sociales. En effet, pas de masque opaque avec le Aura Manuka, pas de masque de boue noire qui sèche en masque de Batman, non: le Aura Manuka s’apparente en texture au Baume Beauté Éclair de Clarins, clair comme un hydratant. Idéal pour un coup d’éclat (je le fais même le matin), idéal en masque hebdomadaire, cette merveille permet de sortir les poubelles, d’aller chercher le journal ou même d’aller consoler bébé dans son lit sans provoquer l’hystérie. To the BatBaby!

Petite note pour celles qui ont envie d’un masque de miel manuka mais n’ont pas accès aux masques précités, on peut très bien se faire notre propre masque avec un pot de miel, façon Winnie The Pooh. Pour ce faire, il suffit de se procurer un pot de miel manuka dont j’ai explicité les vertus ici (disponible en boutique d’aliments naturels) et de bien se tartiner le visage et le décolleté. On marque une pause et puis hop, on rince (en portant une attention particulière aux sourcils et à la racine des cheveux). Vous verrez: votre peau vous dira merci et votre compte bancaire aussi.

Enfin, histoire d’avoir les lèvres sucrées au miel également, il y a, bien sûr, le Baume Rêve de Miel de Nuxe (longtemps un chouchou), mais aussi, le Lip Shimmer Burts Bees (j’aime la teinte Peony, très naturelle). Enfin, je vous nomme à tout hasard un petit tube absolument miraculeux mais impossible à trouver (je l’ai acheté dans une mini boutique in Florida), le Oh la Zum! de Indigo Wild, un baume à lèvres miel-vanille absolument divin. Si jamais vous le croisez, ne vous posez pas de questions et faites-en des stocks! Vous ne le regretterez pas, c’est promis.

Bee chic

Au rayon des bijoux je ne peux passer sous silence la collection Bee Chic de Birks lancée cet été pour venir en aide à nos amies les abeilles : un pendentif à alvéole avec une mini “abeille” (une petite citrine) qui flotte sur la chaîne. Tout simplement parfait; c’est juste le « bijou de peau » comme j’aime, un rien abstrait, le bijou qui s’harmonise avec tout et qu’on n’enlève jamais. Un pourcentage des ventes est versé au Honey Bee Research Centre de l’Université de Guelph, qui cherche à améliorer la santé des abeilles et prévenir le dépérissement de leurs colonies.  Et pour celles qui ne l’ont pas vues, je vous invite à aller voir la magnifique ruche urbaine imaginée par l’artiste Laurent Lamarche, au magasin du Square Phillips qui me fait penser à une oeuvre Escher en 3D mais en version Litebrite. Ah oui, et je veux aussi installer une ruche urbaine sur ma terrasse…

Enfin, je vous laisse avec une petite phrase que j’aime bien et motive à être sympa : «On attrape davantage de mouches avec du miel que du vinaigre ». À nous le charme ensoleillé, donc, auquel tous se colleront.

Peau-parfaite-pour-le-printemps: routine de soin du moment

Routine de soinsAlors que la neige fondait bon train une autre tempête vient de retomber! Entre le travail qui reprend après une semaine sous le soleil, le déneigement et mon objectif peau-parfaite-pour-le printemps, mon épiderme a besoin d’être dorloté. Enfin, c’est ce que je me dis, en voyant là l’excuse parfaite pour avoir routine beauté bien ficelée.

Le matin: Je mets maintenant cinq alarmes. Cinq! Une à 5h (premier avertissement), une à 5h12 (deuxième avertissement), une à 5h17 (bon, je me lève!), une à 5h21 (juste au cas où je me serais rendormie) et une à 5h26 (cas extrême de paresse qui laisse des traces visibles, du style cheveux en chignon « défait » (c’est pas une coiffure, il est vraiment défait), ou encore, le classique pshiit de fixatif dans le visage (note à moi-même, ne pas ranger la bouteille de hairspray à côté de celle d’eau thermale)).

Donc, oui, le matin je suis un peu endormie, un peu pressée : il me faut du simple, du revigorant, de l’énergisant pour vite, vite avoir un teint éclatant. Première étape, pshiiit d’eau thermale en insistant vraiment sur les yeux pour tout dégommer, défriper et surtout, me réveiller. Celle d’Uriage est mon eau de prédilection pour cet usage, elle zappe les rougeurs et assainit, bref, c’est une merveille.

Ensuite, j’applique quelques gouttes du sérum Morning Glory de One Love Organics. Déjà que j’adorais le nom du produit (j’adore les gloires-du-matin), je suis ravie de l’avoir commandé pour l’essayer. En fait, je cherchais quelque chose pour remplacer mon Élixir des Reines de Sanoflore. Ce dernier, bien qu’il sente trop bon et aie un petit effet tenseur agréable, peluche lors de l’application du maquillage et n’hydrate pas suffisamment. Le Morning Glory quant à lui est un super remplaçant : c’est un sérum soyeux, un rien huileux (mais non gras) et qui gagne vraiment à être massé dans la peau pour un éclat immédiat. Est-ce que je le rachèterais en plus grand format? Oui, absolument, la qualité et les résultats sont là. Son plus? Le maquillage s’applique merveilleusement bien par-dessus.

Sous les yeux? Hop, quelques gouttes de mon soin contour de l’œil du moment : un échantillon Isofill Uriage. En effet, autant je rêve de m’offrir un vrai soin contour de l’œil (comme le duo d’Aurelia), pour le moment je ne fais qu’user les échantillons que l’on me donne, histoire d’être un peu raisonnable. Je me dis que quand je les aurai tous terminés je pourrai alors foncer. Mais bon, il m’en reste tout plein et entre temps, je fais de jolies découvertes. Ceux que j’ai aimés? Celui de Skin Iceland, le Isofill Uriage et le contour des yeux de Crème de La Mer.

Enfin, touche finale, un écran solaire! J’arrive à la fin de mon tube de crème solaire matte Coola et, promis, après j’essaierai une autre marque pour comparer et tout vous raconter.

Voilà, pour le matin : c’est vite fait et ça me permet de passer rapidement à la case maquillage avec une peau plus dégourdie.

Le soir : Une fois les oursons couchés, je prends alors bien le temps pour me démaquiller sur le principe du double nettoyage. D’abord, je fais fondre une noisette d’huile de coco entre mes doigts, pour ensuite masser mon visage. Je ferme les yeux et j’en profite pour (essayer de) me défaire des tensions. Je prends bien garde de ne pas mettre d’huile sur mes yeux (pour ne pas abîmer ma Mise-en-Cils), je démaquillerai mes yeux plus tard à la solution micellaire Bioderma. Vous vous souviendrez que j’avais adoré la Raw Coconut Cream de RMS Beauty et que je cherchais une équivalence à moindre prix. J’ai enfin trouvé! Bon, c’est certain, la Raw Coconut Cream est divine. Outre le joli emballage, j’ai noté une nette différence sur ma peau point de vue « antiseptique ». Certaines autres huiles de coco étaient si grasses qu’elles ont réussi à obstruer les pores…de mes mollets! Passons. La RMS quant à elle me faisait une peau bien claire, aux pores invisibles, pure comme tout. J’ai bien cru ne jamais trouver aussi bien à moindre prix. Mais oui : c’est grâce à la recommandation de l’une d’entre vous (Laurence!) que j’ai achetée celle de la Maison Orphée, dans le rayon alimentation chez Rachel Bery. Pour un gros pot (12,99$), j’ai un démaquillant et un hydratant, bref, un produit magique qui sait tout faire et que je retrouve chaque soir, notamment, pour dissoudre mon maquillage sans culpabilité financière. Je fais ensuite suivre avec…le savon Vellutina de Santa Maria Novella pour me débarrasser des saletés hydrophiles (voir cet article très inspirant sur le sujet du double nettoyage). Un soir sur deux, ou quand j’ai envie de me gâter un peu, j’opte pour le Honey Mud de May Lindstrom, en lieu et place du double nettoyage. En fait, c’est un traitement de nettoyage. Texture pouding fouettée, parfum gourmand (en plus, c’est un vrai régal: j’ai goûté), hyper active mais câline à la fois, cette soie nettoyante purifie et hydrate en douceur même les peaux les plus fragiles. À preuve : on peut laisser le produit poser dix minutes pour une peau repulpée et rose comme celle d’un bébé.

En ce qui concerne l’exfoliation, je m’en tiens à une fois par semaine uniquement, puisque ma peau sèche et sensible est déjà suffisamment agressée par les éléments. Pour cette même raison, j’ai mis un peu ma brosse Clarisonic de côté pour le moment (GreenTurtle8, je ne t’oublie pas : mon article sur la fameuse brosse s’en vient). Pour exfolier ma peau, je mélange un peu de Clean Dirt de May Lindstrom, avec un peu de miel manuka Wedderspoon ou encore, un peu d’huile de coco. Pour les masques, toujours mon miraculeux Problem Solver de May Lindstrom (que je compte racheter une fois terminé, cela va sans dire car il a transformé ma peau ET ma vision de la beauté naturelle) et aussi, le Liquid Gold Alpha-H Smoothing and Perfecting Mask qui décongestionne et hydrate à la fois, et assure un éclat immédiat plus rapidement. C’est LE masque à faire avant une soirée, aucun doute. Finalement, je suis maintenant à la recherche d’un masque hydratant puisque j’ai terminé mon tube Avène…Je meurs d’envie d’essayer le masque à la rose Cell Revitalize Rose Face Mask d’Aurélia : vous me dites si vous l’avez testé, je serais contente d’avoir vos avis. Ah oui, j’ai aussi une petite éponge rose Konjac mais j’oublie toujours de l’utiliser.

Enfin, passons aux soins. Encore une fois, j’essaie de garder ma routine simple, pas trop chargée, dans un esprit « le mieux est souvent l’ennemi du bien ». Avec les bons produits, peu s’en faut, je suis portée à le croire. D’abord, j’applique sur mon contour de l’œil un soin contour de l’oeil (voir ci-haut), puis, mon moment préféré : le soin Blue Cocoon de May Lindstrom. C’est un soin bleu-gris, comme un ciel de plomb, qui sent bon le thé et qui apaise l’esprit et la peau. C’est vraiment mon grand amour : ce produit a tout bon! Texture fondante, parfum zen (qui s’estompe de manière à ne pas rivaliser avec notre parfum), résultats visibles; ce soin semble faire autant de bien à ma peau quand elle est assoiffée que quand elle est plus grasse… Comme une fée qui passe la nuit, le Blue Cocoon nous enveloppe d’un cocon de fumée bleue, puis, se met à l’œuvre : au réveil, la peau est lumineuse, les agressions réparées, les peaux sèches disparues, les cicatrices estompées. Même les petits boutons…pouf! Oui, il est dispendieux mais il en faut si peu que j’estime qu’il s’agit d’un investissement judicieux. Ah oui, j’oubliais! Je m’apprête à réintégrer la Spring Oil de DeMamiel dans ma routine, pour mon plus grand bonheur (j’attends le solstice, pas le temps chaud, thank goodness)!

Enfin, hop, si vraiment j’ai un bouton, je nettoie avec un coton-tige trempé dans l’Hexomédine (disponible en France) puis, je fais suivre d’une touche de Hyaluspot de Vichy que j’aime beaucoup car il ne laisse pas de vilaines marques. Une fois l’imperfection apaisée, je traite au Celsus Scar Cream, afin de m’assurer d’une cicatrisation impeccable.

Avant de me coucher, je me tartine généreusement les lèvres de Waxelene (ma dernière révélation en matière de baume-choc) et aussi, j’applique de l’Egyptian Magic autour de mon nez qui se remet de deux rhumes et d’autant de voyages en avion. Enfin, quand je vois ressurgir mes petites rides d’expression, je dégaine mon Line Eraser d’Acure Organics, qui promet de tout gommer (mais il est encore trop tôt pour me prononcer).

Voilà, vous savez tout de ma routine de soin du moment! Bien sûr, je n’exclue pas la possibilité de vous surprendre bien vite avec d’autres jolies découvertes (après tout, là est mon mandat, n’est-ce pas!) mais vous avez là une liste assez complète des produits qui me suivent chaque jour et ce, pour la grande majorité, depuis plusieurs mois.

Vous me dites votre routine beauté; ça me permet toujours de faire de belles découvertes!. Vous avez une recommandation masque hydratant?

Froid et moi

FroidComment on se crème quand il fait -24 en plein soleil? SANS le vent? Dans une plaine enneigée où soufflent des rafales qui soulèvent une poudre de neige fine qui pince la peau? Bon, je sais, ça n’est pas mon lot quotidien ce genre de balades en plaines enneigées mais, sinon, comment habille-t-on notre peau alors que même notre manteau ne semble pas assez chaud? Et que, je ne sais pas, l’on doive marcher jusqu’au métro?

Voyez ci-après, mes crèmes protectrices et salvatrices du moment.

Froid

D’abord, le Baume Egyptian Magic! Il n’y a pas à dire, c’est vraiment devenu l’un de mes incontournables. Il sait tout faire! Il calme la peau échauffée! Il protège des éléments! Je l’utilise aussi sur mes lèvres et cuticules dès que j’entre dans la maison mais c’est surtout sur le visage que j’observe ses prodiges. Il va de soi que sous le maquillage, c’est probablement la pire base de teint possible (bonjour le manque de tenue!), mais aucun doute, si j’avais à me promener dans la plaine enneigée visage nu sans témoins, ce serait mon produit fétiche. C’est donc le produit idéal pour le ski et les balades, mais surtout, pour se démaquiller quand la peau a été trop exposée au froid craquant ou encore, pour aller dormir la peau bien confo par nuit de moins-trente-sous-zéro. (Parlant de moins trente, cette nuit on annonce -34!).

Il y a aussi le Sérum Apaisant Hydratant d’Avène, de même que le Masque Apaisant Hydratant Avène de la même marque. Pourquoi j’en parle dans le même souffle? Parce que, depuis que les utilise en tandem, ma vie a changé! D’abord, dès que je ressens le moindre tiraillement, j’applique le sérum sur ma peau parfaitement démaquillée, puis, je tartine mon visage en entier avec le masque hydratant en couche épaisse. J’entends presque ma peau gazouiller de bonheur! Elle reprend vie. Exit l’inconfort! Autant j’ai toujours aimé le masque Avène dans le passé (au point de le racheter plusieurs fois), autant le fait d’ajouter le sérum au préalable élève ce masque à un niveau rarement rencontré dans ma vie de masque-holique qui a vu neiger. La peau se repulpe, se libère de ses écailles desquamantes, elle rosit aux bons endroits… Que du bonheur! Bref, ce duo je le garde sous la main : il me suit au ski, comme dans l’avion, pour toujours revenir dans ma salle de bain.

Pour les mains et les plaques vraiment asséchées, mon nouvel ami c’est la crème Bariéderm d’Uriage, qui a des propriétés isolantes et réparatrices. Elle aide mes petites crevasses sur mes mains, elle protège le visage des oursons, elle isole mes plaques de peau sèche sur mes avants-bras…Non, ça n’est pas la crème la plus glamour qui soit  (elle colle même un peu) mais justement, je l’aime pour son côté un peu médical, inodore et sans surprises. Ce tube livre la marchandise coup sur coup, de manière infaillible.

Et enfin, mon dernier amour, le baume The Blue Cocoon de ma marraine beauté, May Lindstrom. Un baume câlin et enveloppant, qui sent bon le Earl Grey (je trouve) et le jardin d’hiver, un baume bleu givre comme une fenêtre glacée illuminée par un ciel de plomb…Je prélève un petit pois de ce baume précieux qui fond comme par magie entre les doigts et je le masse le soir sur ma peau bien propre. L’effet d’apaisement sur la peau est immédiat. Les propriétés anti-inflammatoires , nourissante et apaisantes, conjuguées à la douce sensation de chaleur enveloppante qui calme et reconstitue en font mon baume de prédilection contre la détresse hivernale. Je respire profondément (ce baume a des propriétés anti-anxiété). Et oui, c’est instantané : je me sens bien. D’ailleurs, le texte de la marque ne dit-il pas (traduction libre) : « Tranquilité…Calme profond. Le résultat : un teint qui est apaisé et un esprit qui est clair. » Je ne saurais mieux dire.

Parlez-moi de vos soins incontournables anti-éléments du moment? Il fait comment chez vous? Comment prenez-vous soin de votre peau, par cette météo?

Au temps du mois de May

May Lindstrom

« C’était au temps, du moi de May

En montant la rivière,

C’était au temps, du mois de May

Que les filles sont belles au gué »

-Chanson ancienne

Je vous l’avais promis depuis un bon moment et je sais que vous aussi l’attendiez avec impatience : mon entrevue avec May Lindstrom, ma marraine beauté, la bonne fée de la beauté qui fait du bien. May s’est montrée généreuse comme ça n’est pas possible et je lui suis infiniment reconnaissante d’avoir pris le temps de répondre à mes questions, même celles sur le contenu de son sac et le ménage de sa maison. Comme avec ses rituels, le temps s’arrête, tic-toc. C’est la magie de May sauf qu’avec elle, on reste belle même après minuit. Mais surtout, on se sent bien aussi.

May Lindstrom

Boucle d’Or: Dis-moi, May, as-tu un mantra?

May: “Sois présente maintenant,  dans le moment” (“Be here now”) (Note de Boucle d’Or: Ouiiiii, on a le même mantra!) Je dois répéter ce mantra souvent, être dans le moment constitue l’un de mes plus grands défis dans la vie. Je crois aussi que c’est l’une des choses les plus importantes que nous puissions faire consciemment.

Il se passe un truc. Un événement impromptu…Une force majeure. Le stress monte. Comment gères-tu cette émotion? Des conseils?

Respirer. Faire un effort conscient pour ralentir et me rapprocher de mes émotions. Ensuite, je dresse un Plan d’action et je le mets à exécution. Est-ce que je peux résoudre le problème maintenant? Si oui, je me lance à fond, je m’engage et je résous le problème. Sinon, si le problème est hors de mon contrôle, alors je m’efforce de lâcher prise. “Let go”. Parfois, il faut même le dire à voix haute. Let go. Let go. Grande respiration.

Sous réserves de tes produits, parle-moi de certains de tes chouchous soins…

La Bella Figura

J’aime La Bella Figura Bio Active Healing Masque et aussi le Purifying Masque. J’aime aussi The Body Deli Blueberry Fusion Scrub et l’hydratant Creme de la Rose. Il y a aussi le baume à lèvres Kari Gran Lip Whip à la cannelle. Je suis vraiment très difficile car j’ai une peau hautement réactive et sensible. Je fais rarement des infidélités à ma propre ligne mais quand c’est le cas, voilà de belles gâteries.

The Body Deli

Quels sont tes produits de maquillage préférés?

Les blush crème Kjaer Weis: Je suis en amour avec l’emballage à la fois fin et massif et surtout, j’adore les formules des produits. Je superpose les teintes Desired Glow et Lovely pour un éclat qui me donne l’air (et me fait sentir) trop bien et aussi, un peu coquine.

Il y a aussi, bien sûr le RMS Living Luminizer : Sans conteste le meilleur produit pour apporter de la lumière et de l’éclat au teint. Pour quand on souhaite avoir l’air « illuminée de l’intérieur » ou encore, pour donner l’illusion d’avoir eu une bonne nuit (ou vie entière!) de sommeil, ce produit est un incontournable.

Of course, il y a aussi le RMS Un Cover-Up : Une petite touche de ce camoufleur crémeux et la rougeur de mon teint disparaît. Ce produit uniformise le teint parfaitement tout en donnant l’illusion et le sentiment que c’est notre peau, à son meilleur.

Le Revolution Organics Freedom Glow Beauty Balm : J’ai ce produit dans la teinte “Blushed” et JE L’ADORE (Note: les majuscules sont de May).  Une magnifique dose de couleur pour les lèvres et les joues!

Revolution Organics

W3LL People Nudist Colorbalm Stick teinte Poppy: C’est comme si un rouge à lèvres et un baume avaient eu un mignon bébé. Je garde ce tube dans ma poche pour réappliquer une touche de couleur quand je suis en déplacement.

W3ll People Nudist Balm

Ilia Lipstick Crayon teinte Karma Chameleon : Je viens de craquer pour ce crayon et je l’aime beaucoup! Il s’agit d’une teinte corail sublime – pleine d’entrain, d’éclat et de bonne humeur. Mais surtout, c’est une teinte vraiment seyante. Le crayon s’auto-aiguise pour révéler davantage de produit, comme ça, pas besoin d’aiguisoir. (Note de Boucle d’Or : je suis bête…j’ai aiguisé le mien.)

Ilia Karma Kameleon

Qu’est-ce qui t’inspire? Une image, un livre, un morceau de dentelle…? Anything?

Tellement, tellement de choses! Ma belle petite fille qui est encore bébé et mon mari. Les boîtes de fruits et légumes frais qui arrivent à ma porte des fermes locales et que je fais livrer deux fois par semaine. Cuisiner, en général – voilà un autre de mes grands amours. Du soleil et de la saleté être couverte des deux. Des parfums, des couleurs, des textures. Les bruits de la vie…

Comment fais-tu pour organiser tes produits de beauté?

Je mets tout dans des boîtes-cadeau May Lindstrom Skin! Elles sont belles, résistantes et parfaites pour tout bien organiser, des produits de soin au maquillage, en passant par les lettres d’amour.

Boîtes cadeau May Lindstrom Skin

Tu es tellement gracieuse. Et sincère. As-tu des petits conseils pour demeurer généreuse et pleine de sympathie dans un monde qui peut parfois paraître faux ou fâché?

D’abord, merci beaucoup. Je crois qu’il est important de se rappeler que nous avons toutes nos propres petites batailles, qui sont invisibles pour les autres. La compassion  et la sympathie pour notre voisin est vitale tant pour notre survie que pour notre bonheur. Radoucissions-nous envers ceux qui, clairement, ont mal. Même s’ils le montrent par la colère, la frustration ou des actions qui ne sont pas authentiques. Ça n’est pas à nous de juger les autres et où ils en sont dans leur voyage.

LE produit de beauté que tu rêves d’essayer?

Celui que je n’ai pas encore créé! Comme je formule tous mes produits moi-même, je suis constamment inspirée à pousser mes propres limites et créer des soins qui sont de vraies gâteries exceptionnelles. Je m’efforce de créer des formules qui sont toutes plus efficaces et excitantes les unes que les autres. Quand je suis dans le studio et qu’il y a un déclic dans un projet sur lequel je travaille, c’est un sentiment magnifique. Découvrir de nouveaux ingrédients, explorer de nouvelles couleurs et textures avec ce que la nature a de meilleur à offrir…c’est fascinant.

Quel conseil donnerais-tu à celles qui souhaitent faire la transition vers un mode de vie plus naturel, point de vue beauté?

Commencez avec quelque chose qui vous rend enthousiaste. Y-a-t-il une huile de soin que vous mourrez d’essayer? Un shampoing qui vous fait de l’œil et pour lequel les avis sont unanimes? Une huile pour le corps complètement luxe? Commencez avec ce qui vous fait sentir vraiment, vraiment bien et heureuse. À plus long terme, vous pourrez ensuite faire la transition, en remplaçant graduellement vos produits synthétiques pour un équivalent naturel, bien meilleur. Oui, c’est un processus d’essais et d’erreur alors soyez indulgente envers vous-même. Mais surtout, il faut voir ça un peu comme une chasse au trésor alors amusez-vous!

Ton parfum?

L’Huile Corps The Good Stuff: c’est le parfum le plus sensuel et délicieux au monde! Je l’utilise de la tête aux pieds (même dans mes cheveux) et elle laisse sur moi le plus doux et le plus tendre des sillages. Outre mesure, je travaille constamment dans mon studio à créer des parfums pour moi et pour des clients. Un jour je les mettrai peut être au monde officiellement!

The Good Stuff

Dis-moi, qu’est-ce qu’il y a dans ton sac à main?

Je partage mon sac à main avec ma petite fille d’amour alors il y a un peu de tout! Des couches de tissus, des lingettes, des collations saines pour nous deux et nos bouteilles d’eau en verre. Il y a aussi des livres et un jouet ou deux pour Thalia, un peu d’argent et mes cartes de crédit. Ah oui, mon IPhone…Et le Concentré de Baume de Beauté Blue Cocoon qui, en plus d’être génial pour le teint, a des propriétés anti-inflammatoires ce qui fait que je le garde sous la main pour les petites brûlures, coupures et éraflures, et même, pour les petits boutons insidieux. J’ai au moins un produit à lèvres. Et des élastiques à cheveux.

The Blue Cocoon

Quelles herbes et plantes recommanderais-tu de planter dans son jardin et pourquoi?

Beaucoup, beaucoup de verdure: il n’y en a jamais assez! Toutes sortes de laitues, du chou frisé (« kale »), des bettes à cardes et de la roquette. Pour les herbes, du persil, du thym, de l’origan, du romarin, de la sauge, de la ciboulette et de la coriandre…À vous de voir selon vos goûts et ce qui vous inspirera à cuisiner!

Ton thé ou ta tisane de prédilection?

Du thé vert genmaicha avec des grains de riz brun grillés ou encore, des fleurs de camomille si j’ai besoin de me calmer. J’ajoute toujours du miel brut…

Est-ce qu’il arrive que ta maison soit en désordre ou désorganisée? Est-ce qu’il arrive que tu doutes ou te sentes inadéquate? Comment arrives-tu à mettre ces sentiments négatifs de côté ou encore, à prendre le dessus sur le chaos général de la vie?

Ma maison est constamment en état de désarroi (sourire). Entre la gestion du studio May Lindstrom Skin qui se fait à partir de la maison justement et, avec ma petite fille qui semble avoir pour unique mission dans la vie de semer le désordre, j’entretiens très peu d’espoir quant à mon « espace de vie » de rêve zen et épuré. Je suis une femme qui, figurativement parlant, a un grand jardin à entretenir. J’ai souvent oui, l’impression de ne pas être à la hauteur, en tant que parent, en tant qu’épouse, en tant qu’amie et aussi, dans mon entreprise. Il est tellement difficile de faire tout parfaitement et je suis une perfectionniste absolue. J’essaie d’être douce envers moi-même, plus indulgente. J’ai le droit d’être humaine comme tout le monde, je sais. Mais j’ai beaucoup de difficulté à mettre en pratique envers moi-même la même compassion que je m’efforce à avoir envers autrui.

Un énorme merci à May pour cette entrevue autant généreuse que rafraichissante et qui tombe à point pour bien commencer la nouvelle année!

(*À noter, les photos de cet article ne sont pas de moi)

Ma marraine beauté

May Lindstrom SkinJe vous l’avais promis depuis longtemps, je vous en avais glissé un mot (ici et ici). Il y a une marque, en fait, quelqu’un qui m’a inspirée à faire le grand saut, à changer ma routine beauté. Il s’agit de May Lindstrom, qui, je l’ai décidé d’office (elle n’en n’a aucune idée), serait ma marraine beauté dans cette aventure. My beauty godmother! En fait, je l’ai reconnue comme telle dès que je l’ai vue; comme un enfant qui prend une tante ou cousine comme modèle, instinctivement. Dès que je l’ai vue, j’ai su que ce serait elle: j’ai choisi May Lindstrom pour m’aider à naviguer l’océan de la beauté où je commençais d’ailleurs à me sentir un peu perdue, voire,  submergée.

skinchef2

Crédit photo: May Lindstrom

Cela faisait un bon moment que les produits May Lindstrom Skin étaient dans ma ligne de mire. D’abord, j’adore la philosophie de la marque qui nous ramène vers le rituel, vers le temps pour soi, vers le soin contemplatif qui, en plus de traiter la peau, répare l’âme. Ayant toujours été moi même hyper axée sur les rituels beauté, il n’en demeurait pas moins que les miens, depuis que je suis maman, devenaient parfois trop “productifs” (épilation, brossage, savonnage, ponçage etc…) au profit de l’aspect “bulle de douceur” qui fait souvent beaucoup plus pour soi qu’une simple exfoliation. En fait, les soins comme tels, autant que le rituel en soi, sont nécessaires et complémentaires pour être vraiment “bien dans sa peau”. C’est ce que May, par l’entremise de sa ligne, m’a rappelée.

Le truc avec May c’est qu’elle est absolument magnifique, autant intérieurement qu’extérieurement. D’abord, sa peau: zéro pores (zéro-zéro!), des yeux bleus plein d’âme,  une crinière soyeuse comme on en rêve toutes… Et puis, elle rayonne comme c’est pas possible. Mais ce qui me touche encore plus, c’est que May est une bonne personne. Une vraie de vraie fille gracieuse, généreuse, brillante et cultivée, avec les bonnes valeurs aux bonne place. Elle envoie ses petits produits (fabriqués par elle-même, en petites quantités, dans son studio dans sa maison en Californie) avec un petit message écrit de sa main. Et puis, elle a gentiment et chaleureusement répondu à toutes mes interrogations sur ses produits, malgré que son horaire de femme d’affaire et maman la garde bien occupée. Mais surtout, elle m’a rassurée, gentiment et doucement, que tout irait bien si je faisais le grand saut vers une routine beauté plus naturelle. Comme une maman qui, par ses encouragements tous doux, nous amène à faire l’impensable, à faire jaillir notre force vitale. C’est là la force de May: elle est une force de la nature et nous inspire en étant simplement elle-même. Non, mais très sérieusement, si Mère Nature avait un visage, je suis persuadée qu’elle aurait les traits de May (et sa peau zéro défauts!).

May et Bébé ©Ashley Douthit

Crédit photo:  May Lindstrom ©Ashley Douthit

J’ai donc succombé à trois produits May Lindstrom Skin, et au pinceau. Et? Et ça a transformé ma routine beauté, limite, ma vie. Voilà depuis la fin du mois d’août que je les utilise et si, au départ, j’étais un peu sceptique des résultats que j’obtiendrais de produits de beauté naturels, ce sont les produits de May, qui m’ont donné envie de faire un saut plus global. En effet: je n’avais jamais obtenu autant de résultats tout en douceur de toute ma vie. Jamais! Il était donc prévisible que je parte à la recherche de d’autres belles découvertes dans ce monde vert et inconnu, forte de ma positive expérience avec May Lindstrom Skin.

D’abord, il y a The Clean Dirt (traduction libre: la Saleté Propre). Il s’agit d’un fin mélange d’argiles, d’épices et de sels traitants qui, une fois mélangés à un peu d’eau (ou mieux, du miel Manuka ou de l’huile de noix de coco pure!), se transforment en pâte miracle belle peau. À noter, on utilise environ une cuillère à thé de produit. Oubliez tout ce que vous connaissez de la beauté aseptisée clinique: une fois que l’on a essayé cette merveille, on ne peut l’oublier et on rêve carrément de prendre un vrai bain de boue. On masse donc la pâte de Clean Dirt sur le visage. Immédiatement, on sent la magie des épices opérer: de la cannelle et du curcuma réchauffent la peau, les argiles affinent en douceur, sans jamais agresser la peau ou la sensibiliser. Fini les points noirs, les pores obstrués, le teint terne: au rinçage, la peau est claire, douce et veloutée! Gorgée de vitamine C (activée par l’eau), nettoyée en profondeur par le rhassoul du Maroc, la peau ronronne et rayonne littéralement après The Clean Dirt. Bien dans notre peau (zéro tiraillements!), nous voilà enfin avec ce teint tant espéré vraiment illuminé. Un pur bonheur. Je l’utilise environ 2 fois par semaine ces jours-ci car ma peau est plutôt sèche, mais les peaux plus normales, elles, pourront l’utiliser quotidiennement (chanceuses!). De tous les produits May Lindstrom, je crois bien que c’est celui dont on a le plus parlé dans les médias et avec mérite. Par contre, mon préféré à moi c’est…

Le Problem Solver (traduction libre: Celui qui résout les problèmes)! Ce masque correcteur, c’est de la magie. Je vous en avais glissé un mot ici: ce masque, à mon humble avis, a de quoi faire pâlir d’envie le Glam Glow! Il s’agit d’un masque en poudre, bien noir comme l’ébène, qui fait un véritable teint de Blanche Neige. Complètement sorti d’un conte de fée! D’abord, j’adore préparer mon petit mélange dans un bol, avec mon petit pinceau May Lindstrom. Ce moment de préparation fait désormais partie de mon soin, il m’y prépare mentalement. Comme le rituel de la préparation du thé, j’aime ces quelques minutes de douceur où je me sens artisane de ma propre beauté.  D’ailleurs, May Lindstrom a un bol magnifique spécifique à ce rituel mais bon, comme je ne l’ai pas encore acheté, pour le moment, j’utilise un bol en argile fait par mon Goglu (tout plein de bonnes énergies!) pour préparer le masque. Donc, je disais…oui, le Problem Solver. Je mélange une cuillerée à table de la poudre à autant d’eau tiède, puis, je brasse pour que le mélange devienne une mousse noire vaporeuse. J’applique le masque sur tout mon visage ultra-propre (après le Clean Dirt), mon cou et le haut du buste au pinceau, puis, je laisse poser 45 minutes. Oui, oui, 45 minutes. J’essaie désormais d’en profiter pour vraiment me détendre, bien respirer (de ne pas faire du lavage ou mon lunch, juste, de penser à rien dans mon bain), puis, on rince. Et là…la peau est méconnaissable. Vraiment. La première fois que j’ai utilisé le Problem Solver la sensation d’échauffement (le poivre de cayenne!) a été tellement grande durant la pose que j’ai pris peur d’avoir des rougeurs et j’ai rincé après 20 minutes. Ma peau claire, apaisée et rebondie m’a souri dans le miroir et prouvé que j’avais eu tort de ne pas avoir confiance: je n’avais jamais eu un teint aussi lumineux de ma vie. Depuis, je n’hésite pas à laisser poser le Problem Solver une bonne heure au plus grand bonheur de ma peau. Pour le rincer, May recommande de l’humidifier pour l’amollir, soit dans la douche ou avec une débarbouillette chaude. Anti-acné mais tout doux pour les peaux sensibles, éclaircissant et purifiant, ce masque semble contenir tous les trésors de la terre! Épices réchauffantes comme un chaï. Poudre de cacao pure (laquelle est réputée faire baisser le niveau de stress en plus d’être une mine d’or d’antioxydants! D’ailleurs, à titre d’exemple, la graine de cacao contient 621 antioxydants contre 32 pour le simple bleuet!). Rhassoul (une merveille pour combattre l’acné et faire le teint clair, le rhassoul est riche en minéraux comme la silice, le magnésium, le fer, le calcium, le potassium et le sodium. Fort de ce précieux contenu le rhassoul est prouvé avoir un effet positif sur l’élasticité de la peau, la clarté du teint, sur la réduction de l’aspect peau de crocro des peaux plus sèches.)… Il y a aussi de l’argile Fuller Earth Clay, du sel de mer Red Alea…autant de merveilles de la nature qui font une vraie peau de pêche et corrigent véritablement le teint pour le rendre hyper sain. Ce masque, que j’applique deux à trois fois par semaine, et, autant vous dire, je compte littéralement les jours car j’ai toujours trop hâte de l’utiliser. D’ailleurs, sur le flacon, il est écrit: The Result: Clear and Luminous Skin that will Have People Asking for Your Secret. Je ne saurais mieux dire.

May Lindstrom Skin 2

Et ensuite? Ensuite, j’applique le sérum The Youth Dew (traduction libre: la Rosée de jouvence) un précieux élixir huileux vraiment doré qui sent bon les herbes et le jardin et aussi, j’en ai bien l’impression, le gingembre.  Comme tous les produits de May, tous les ingrédients sont certifiés bio et beaucoup d’entre eux sont même cueillis à l’état sauvage. Matin et soir, ces gouttes d’or sont devenues indispensables pour câliner mon teint fatigué. Riche de plus de 20 ingrédients botaniques et enrichie de CoEnzyme Q10 (cette bonne fée qui arrête le temps) cette huile tient du véritable sortilège pour une peau de princesse. Et puis, elle fait tout: elle hydrate, elle nourrit, elle équilibre (même quand je sens ma peau plus grasse, cette huile semble remettre les choses en place), elle traite les cicatrices d’acné et surtout, dans mon cas à moi, elle a fait pâlir mes taches pigmentaires. 

Voilà, je tenais à vous présenter la nouvelle marraine de ma beauté verte! Celle qui, avec ses surpuissants produits brassés à la main, son petit message encourageant et tout l’amour qu’elle met dans ses petits pots, m’a donnée confiance en quelque chose d’autre, quelque chose de naturel et surtout, quelque chose de beau. Je ne me sens plus seule sur l’océan de la beauté naturelle, je retrouve peu à peu des repère et ça, c’est beaucoup grâce à May. Merci marraine.

P.S. May lance deux nouveau produits qui me font très, très envie: The Honey Mud, une soie nettoyante câline au miel (ouiiiiiii, du miel!) et The Blue Cocoon, un concentré de baume de beauté apaisant qui fait l’esprit et le teint clair. Direct sur ma liste de Noël!

P.P.S. J’ai préparé une entrevue avec May, sur ses chouchous, son maquillage, ses rituels, ses idées…Je partage tout bien vite, le temps d’assembler mon article.

P.P.P.S Pour celles qui sont notamment en Europe et s’inquiètent de ne pas avoir accès facilement aux produits de May, veuillez noter que May expédie partout dans le monde! Everywhere! Sinon, veuillez voir ci-dessous ma réponse à Louise, sur d’autres boutiques qui distribuent les produits May Lindstrom.