Bruine d’automne

TatchaCela fait un bon moment que je veux vous parler du Luminous Dewy Skin Mist de Tatcha. J’ai été attirée par ce spray par pure intrigue. Ça a commencé (comme souvent) par un article Top Shelfie d’Into The Gloss où l’interviewée (@summer.dawn) disait que ce spray « améliorait tout » de manière globale et générale: “On top of it all, and this is my secret weapon, I use Tatcha Dewy Skin Mist. It just makes everything look better! I love dewy. I want my skin to look wet. I’ll send before and after photos to my friends when I use the Tatcha—they think I’m insane, but they notice the difference.”  Dans les photos, sa peau était plus que parfaite, vraiment. Et dans l’article, Summer expliquait qu’elle utilisait ce spray pour atteindre son objectif peau «hyper lumineuse, super glowy et hydratée, limite, qui a l’air mouillée, en tout temps ». Une peau wet look? Cet objectif extrême m’est apparu un peu contraire à mes propres objectifs peau; règle générale je recherche une peau nette, pas trop matte, pas trop brillante, glowy juste sur les pommettes. Genre, le truc classique, bien balancé, approuvé par Grace et Audrey et toutes nos mères, rien de shocking. Est-ce que je passais à côté de quelque chose de majeur? Le satiné de partout, ça disait quoi? Ce serait aussi bien sur moi?

Comme l’été approchait à ce moment là, je me suis dit que le wet look de peau, c’était maintenant ou jamais. Au pire, on ne ferait que penser que j’avais eu chaud dans le métro… Je me suis donc offert le Luminous Dewy Skin Mist chez Sephora: un petit flacon de verre violet, enveloppé dans du papier de riz et d’encore quelques rayons de soleil levant. Pour celles qui ne savent pas, toute la marque Tatcha est inspirée des rituels de beauté des geishas; des formules aux parfums, des produits aux emballages – un Japon ancestral et romancé, remis au goût du jour et mis en flacon.

J’aime beaucoup ce produit que je classe dans une catégorie vraiment à part des autres «mist » et « toniques » aqueux à vaporiser auxquels on est habituées. Non, ici, c’est une véritable huile-fine-en-lait, un genre de crème-sérum-en-pluie d’une finesse inouïe qui, au lieu de sécher sur la peau, reste en surface pour donner un effet sur-hydraté-au-possible. L’effet est sublime dans son côté imparfait: moi qui suis habituée à une peau plus classique (matte juste comme il faut, zéro controverse), le mist fait une vraie peau sexy style post-douche, une peau de jeune fille qui a eu un peu chaud, qui n’a que faire de la poudre, une peau de belle voyageuse au Japon, au temps de la mousson. C’est l’équivalent du coiffé-décoiffé, mais pour le maquillage. Je vaporise le mist en touche finale post-maquillage, juste avant de quitter la maison, puis, plusieurs fois au cours de la journée pour réveiller l’éclat. C’est une peau humide et sexy et qui, même jumelée à une tenue plus « corporative », contraste de manière sensuelle en apportant toute la fraîcheur imparfaite qui est souvent le propre de la jeunesse. Le verdict ? J’ai adopté: le flacon violet ne quitte plus mon sac à main. Et avec le chauffage qui est reparti, je l’apprécie encore davantage; c’est la bruine d’automne parfaite. C’est littéralement comme une soie en spray qui garde la peau enveloppée d’un cocon d’hydratation et empêche l’effet plaqué du fond de teint. J’adore et je suis entièrement d’accord avec Summer: ça améliore tout. De manière globale et générale.

Big in Japan


Big in Japan - the perfect blushDepuis toujours, je suis mystifiée par le je-ne-sais-quoi des mannequins J.Crew. Elles sont belles en ce qu’elles ont l’air reposées, super brillantes, pleines de personnalité et vraiment cool, mais surtout, elles ont l’air de s’amuser. Je voudrais totalement être leurs amies. Jenna Lyons a parfaitement articulé ce que j’aimais sans arriver à mettre le doigt dessus quand elle dit: “There has to be something that’s a bit undone” (pour que ce soit sexy). Et je suis totalement d’accord.

Capture d’écran 2016-05-13 à 22.56.07

Le sexy à la J. Crew: beaucoup de naturel et plein de couleurs (Crédit photo J. Crew)

Capture d’écran 2016-05-13 à 22.56.25

“…a little bit undone”. (le chic un peu défait). J’adore. (Crédit photo: J. Crew)

Alors quand Jenna Lyons donne LE secret du blush utilisé lors des photoshoots J.Crew, elle a toute mon attention. Et même si ce précieux produit n’est disponible qu’au Japon, je ne laisserai pas ce genre de détail m’arrêter. Il s’agit du Canmake Cheek Cream et, dans les mots de Jenna, c’est un trésor. Littéralement, elle dit: “It’s a treasure“. Et oui, j’ai totalement arrêté de respirer en lisant cela.

Capture d’écran 2016-05-13 à 22.59.36

Un éclat brillant…(Crédit photo: J. Crew)

The glow J.Crew

…avec un rouge à lèvres de pin-up. (Crédit photo: J.Crew)

Comme mon amie A-M partait faire du ski au Japon, je lui ai demandée de m’en rapporter un, if possible. Et comme je n’étais pas certaine du numéro de la teinte du blush dans la photo de Jenna (que j’ai indiquée par une flèche sur la photo textée à mon amie A-M), elle est revenue avec…4 blush! 四!!!

Canmake Cream Cheek

Canmake cream cheek (dans le sens des aiguilles d’une montre, en commençant à midi): teinte CL01, 14, 13 et 05.

Et, c’est vrai: ces blush sont de véritables merveilles. Ils restent lustrés sans être collants, font des joues glowy qui durent toutes la journée et on peut en mettre un petit rien sur les lèvres, sous le baume. Jamais plaqués, poudreux, ils ne mettent pas en relief les irrégularités de la peau et au contraire, semblent lisser. Mini-boîtiers de plastique légers, on dirait du maquillage d’enfant pour jouer à la princesse. J’utilise les miens pour les jours où j’ai envie de beauté hyper naturelle au bureau, pour ces samedis matins de t-shirt froissés et jeans ou pour aller faire du sport. C’est totalement le genre de produit bonne-mine qui donne un petit coup de fouet au teint quand on est fatiguée et qu’on n’a envie de rien. Ce qui est encore mieux: l’utiliser avec un fard illuminateur (hello RMS Living Luminizer) et un rouge à lèvres super pop.

Canmake Cheek Cream

Canmake Cream Cheek (de gauche à droite): 05, CL01, 14 et 13.

Parmi tous mes blush Canmake, mon favori est justement la teinte hyper vitaminée CL01, qui, j’en suis quasi-certaine, est la teinte chouchou de Jenna Lyons aussi. (On devrait totalement être amies). C’est un vrai rouge-rose de pomme de tire, de blush de fille dans une pub de Coca-Cola des années 50, une vraie teinte de punch aux fruits sans fruits dedans, complètement magique. C’est le blush parfait pour un look un rien sexy mais totalement undone. Exactement comme j’aime.

Yu-be Tube

Aujourd’hui, je vous parle d’un autre produit culte japonais (après Shiseido, en plus hier j’ai mangé des sushi…décidément, je suis dans une phase…Demain ça sera quoi, je vous montrerai peut-être ma dernière pièce de théatre Nô, qui sait?). Il s’agit de la Crème Yu-Be, la crème médicamenteuse qui dit-on, est la plus vendue au Japon (et qui est distribuée chez Sephora aux États Unis).

Cette crème Yu-Be, est un onguent multi-usages à base de lanoline (oui, comme la crème de Huit Heures, comme la plupart des baumes d’allaitements, si pratiques et oh combien efficaces), créée il y plus de 50 ans par une pharmacien, auquel sont ajoutées diverses vitamines (B12, E). Et ça donne quoi? Une crème à la texture unique, un peu mate, un brin cireuse, qui sent le Tiger Balm (very camphre, zero glamour), ne goûte pas bon (oui, j’ai goûté), mais que la peau boit d’un trait pour être aussitôt apaisée. Et ça marche? Sur les lèvres, les pieds, les mains, sur mes plaques de peau sèche dans le visage ou sur la peau échauffée par le vent et le soleil, sur toute la famille, c’est miraculeux. Vraiment.

Ma soeur et moi on rêve d’essayer le Foaming Skin Polish de la marque. Et moi aussi, les chaussettes hydratantes… Vous me connaissez: je ne sais pas résister à une chaussette hydratante. Je suis comme ça.

Enfin, voilà pour la recommandation du jour! Votre amie, Boucle d’Or さん