Marathon d’éclat, 5è volet: Tic-Tac-Glo

Glo Minerals

Voici mon 5è volet dans ma série de 60 articles sur l’éclat. Il n’en reste que 55, les choses avancent donc bon train, yay!

Mais nooon, c’est le der-nier volet, promis! (pour maintenant, du moins).

Entrons donc dans le vif du sujet, sans préambules. Je ne sais pas pour vous mais ces jours-ci, j’entre dans une phase « glow californien » de mon existence, point de vue maquillage. (J’ai eu des phases Marie-Antoinette, club de plein-air, yeux de chats…) En fait, c’est depuis un mois environ. Je suis OB-SÉ-DÉE. Je me maquille de la même manière tous les jours, matin comme soir. Zéro originalité. Zéro expérimentation. Je suis comme un enfant qui vient de découvrir les sandwiches au beurre d’arachide et qui ne veut que ça. Tout le temps.

Tous a commencé quand Ariane de chez Etiket a retouché mon maquillage après mon soin (vous vous souvenez? Je vous en avais glissé un mot ici.). J’ai adoré mon look. Et c’est ce qu’Ariane m’avait donné comme look, justement, avec les produits de la marque GloMinerals : un glow californien.

Voici donc les produits que j’ai découvert avec elle, lesquels j’ai eu tôt fait de me procurer, histoire de vivre avec l’éclat naturel et perpétuel de oh, je ne sais pas, l’enfant dermatologique de Jessica Alba/Kate Bosworth/Rosie Huntington Whiteley.

D’abord, je commence par le teint. De tous les produits GloMinerals, le fond de teint Luxe FPS 15 est celui dont j’aime le moins la composition mais dont le rendu me fait totalement fermer les yeux (il contient du silicone). À noter, je n’ai eu aucune imperfection: ma peau le tolère donc très bien. Mais surtout, il faut le dire, ce fond de teint fait un teint PAR-FAIT. Il lisse, il illumine, il défatigue, il tient bien, il comble les ridules et pores dilatés…Bref, je l’adore. Au départ, je m’étais dit que je le garderais pour les occasions spéciales, quand les circonstances (ou la lumière) demandent un épiderme grand luxe. Certes, j’essaie d’être raisonnable et de ne pas l’utiliser tous, tous, tous les jours, mais force est d’admettre que c’est vraiment très difficile. J’ai la teinte « Brûlée » qui est un peu plus foncée que ce que je prends habituellement (pour accommoder mon teint doré au Addition-Éclat Clarins) et pour les beaux jours j’estime que ce sera la teinte et texture parfaite.

Une fois que j’ai appliqué mon fond de teint, j’applique la poudre Perfection Powder, une poudre translucide à appliquer avant tout le reste, pour un teint qui ne semble pas maquillé mais qui est absolument perfect. Oui, je suis aussi restée étonnée : une poudre à appliquer avant les fards crème? Et oui, et après aussi, pour matifier un peu. Cette poudre translucide fait tout et c’est un produit très populaire, semblerait-il, chez Etiket. Ce que j’aime? Comme elle ne matifie pas entièrement, elle permet de garder le petit lustre d’hydratation, ce petit éclat qui donne bonne mine et accroche la lumière.

Je passe ensuite par la case cache-cerne, avec le camoufleur deux teintes (Golden). En fait, je me suis rendue compte que mon masque de grossesse avait laissé sous mes yeux une hyper-pigmentation, style masque de raton, qui, bien qu’à prime abord on puisse croire qu’il s’agisse de cernes creusés, sont plutôt des ombres de style melasma. Ce que cela a changé? Ma manière de me maquiller : un peu de produit sur un pinceau fin, que je passe sur les petites taches…et voilà, c’est loin d’être parfait mais c’est déjà beaucoup mieux. Enfin, j’applique une petite touche de la nuance plus claire vers le coin interne de l’œil, pour avoir l’air plus reposée et attirer le regard sur mes yeux, loin de mon masque de bandit. (Haut les mains!)

Je maquille ensuite mes yeux, avec la nuance Harvest, un bronze doré qui fait un regard chaud mais reste assez classique. J’adore la texture de ces fards poudre minéraux, vraiment très pigmentés, tellement soyeux qu’on a presque l’impression de fards crèmes. La teinte Harvest est vraiment polyvalente mais, je compte me procurer la teinte Banana sous peu, pour les jours où j’ai envie d’encore plus de subtilité.

Enfin, mes deux produits les plus chéris : le Bâton multi-usages (teinte Dollface) et le gloss teinte Rose Gold. Ce duo donne au maquillage cet éclat que prend le visage au bord de la mer, à l’heure du coucher de soleil, après une journée d’air frais. Simplement magique. J’applique au doigt le blush crème sur le haut des pommettes et le rendu est plus que naturel, complétement peau de pétale, très joue de bébé. Quant au gloss, j’adore la texture hydratante soyeuse et son parfum un rien mentholé. Mais ce que je préfère, c’est son côté rosé, rehaussé de juste dose de doré, comme un champagne rosé, avec de belles mini bulles. Je trouve ce gloss à son plus sublime quand on le porte très estompé, en petite touche de lumière. C’est un peu comme Prrr de MAC mais en plus doré et sans le bleuté et en moins collant, comme si on avait superposé Bombshell de MAC avec Foil mais en version gloss. C’est frais, c’est pétillant, c’est un look skincare : des lèvres rosées vraiment lumineuses sans aucun pigment visible. Love! J’en suis déjà à mon second tube d’ailleurs, cela vous donne une idée. Autre coup de cœur : la poudre bronzante SunKiss. Non, elle n’est pas sur la photo, en fait, je ne l’ai pas achetée. Pas encore. Ariane m’a montrée comment donner encore d’avantage d’éclat au teint en appliquant cette poudre vraiment dorée sous l’os des joues et j’ai été complètement bluffée du résultat. D’ailleurs, chaque fois que je vais chez Etiket, je demande aux employées ce qu’elles portent en terme de produit glowy (elles ont un éclat enviable) et, je l’ai constaté : elles portent toutes SunKiss, toutes! Inutile de vous le dire, cette poudre (parmi les meilleurs vendeurs de la marque) s’est vite retrouvée sur ma liste à très court terme.

Le point à améliorer pour cette belle marque très aimée des dermatologues? Les emballages trop légers et trop plastique-pas-fantastique bon marché. En moins d’une semaine le lettrage sur mon poudrier s’était complètement effacé et l’enveloppe intérieure du tube de blush s’était détachée. Rien de bien grave certes, mais ce sont des petits détails qui détonnent d’avec la qualité des produits qui eux, respirent le luxe et donnent un éclat so jet set, très Los Angeles. Mais bon, est-ce que c’est assez pour me dissuader d’utiliser les produits GloMinerals? No way! D’ailleurs, la Sunkiss m’attend.

Vous connaissiez les produits GloMinerals? Vous êtes dans une phase quoi, point de vue maquillage?