Les couleurs de l’été

Les couleurs de l'été

C’est en prenant la photo pour cet article que je me suis rendue compte que, tout de même, mon été se déroule sous le signe du rose-corail. Moi qui avait l’impression de “varier” mes maquillages chaque jour en choisissant tel blush ou tel rouge à lèvres, je me rends compte que les variations étaient tout de même assez subtiles…

D’abord, cela fait un bon moment que je voulais vous parler du Crème Fresh Tint for Lip and Cheek de la marque Le Métier de Beauté: mon produit chouchou pour faire des joues rosées lustrées dans un esprit ultra-hydraté. Bien que le produit ne soit pas idéal sur les lèvres (il file dans les craques et souligne la sécheresse), je lui pardonne car c’est sur les joues qu’il marque des points. Bien souvent le matin, quand j’ai envie d’éclat et de joues pétales, j’hésite, je regarde toutes mes options puis, inévitablement, c’est sur le Crème Fresh que je me rabats. J’ai la teinte Poppy, qui se trouve être le juste et idéal mélange de rose, de corail et de pêche, sans brillants ni sans pigments irisés. J’adore. Une copine me l’a rapporté de New York mais autrement, on peut commander Le Métier de Beauté de Neiman Marcus ou de Net-à-Porter.

Pour le teint, j’apprécie toujours autant la légèreté unifiante de mon Perfecting Skin Tint Glossier. Rapide, imperceptible et surtout, texture non-étouffante et non-coulante quand il fait chaud, ce petit flacon garantit un teint naturel sous tous les éclairages. Je viens d’ailleurs de me procurer la teinte Medium qui met davantage en valeur les couleurs que j’ai prises cet été. J’applique aussi un peu de poudre fond de teint Clinique Perfectly Real sur le front et autour du nez pour calmer la brillance et estomper les rougeurs. Cette poudre est une révélation pour moi: petit prix, facilement accessible et rendu vraiment naturel, elle ne reste pas “en surface” mais se fond véritablement de sorte qu’elle est absolument invisible tout en donnant l’illusion d’un teint parfait. Je la garde également dans mon sac/premier tiroir de bureau au cas où j’aurais besoin d’estomper la brillance en milieu de journée et sa petite éponge cachée rend les retouches aisées.

Pour les yeux, j’adore les nouveaux fards à paupières Charlotte Tilbury Eyes to Mesmerize.  Celle-ci est la première teinte que j’ai achetée (je vous en présenterai d’autres sous peu): Bette, un doré-cuivré qui fait ressortir l’ambré de mes yeux et est très chic avec une peau légèrement hâlée. La texture fouettée est vraiment magique et rend l’application absolument inratable…Et puis, notons que le produit ne s’installe pas dans les plis des paupières et reste bien en place toute la journée (oui, il est longue-tenue!). Ce que je préfère de ce type de produits pour les yeux avec pigments irisés? Leurs reflets accrochent la lumière et font en sorte de créer un résultat sophistiqué avec un seul produit, en quelques secondes. Parfait pour les matins pressés…

Enfin, parlons rouges à lèvres: mon nouveau rouge à lèvres chouchou s’appelle Colour Core Lipstick de la marque Le Métier de Beauté, teinte Marrakech. Irrisée, mi-rose, mi-pêche, mi-dorée, il s’agit en fait d’une “teinture à lèvres” veloutée et hydratante (elle contient même de la lanoline et vous savez combien j’aime la lanoline!) qui fait les dents blanches, donne l’illusion de lèvres pulpeuses et donne incroyablement bonne mine. Vous savez ce rouge à lèvres qui est beau avec une robe comme avec un t-shirt de sport, qui n’est jamais too-much, jamais plaqué, qui est juste incroyablement lumineux? C’est lui, c’est Marrakech. Je l’ai commandée de Neiman Marcus et depuis que je l’ai, j’ai reçu messages textes et demandes d’amies et d’amies d’amies me demandant le nom de mon rouge à lèvres…Je suis heureuse de répandre la bonne nouvelle mais me désole de son manque de disponibilité (Neiman Marcus uniquement à ce que je vois)… J’ai même entendu dire qu’il serait discontinué par une vendeuse chez Bergdorf (Omigod!). Inutile de vous le dire, à la première occasion, je repasse une commande de réserve car mon Marrakech est sans doute le plus sollicité de tous mes rouges à lèvres. Petite note: il est sublime avec le crayon Lip Cheat Pillow Talk de Charlotte Tilbury et avec le Crème Fresh teinte Poppy c’est le mix idéal grand-éclat.

Il faut aussi que je vous mentionne deux autres rouges à lèvres qui me plaisent bien aussi: le Nippon Pink (A35) Cremesheen de MAC et le Melon Pop (05) de Clinique dans sa gamme Clinique Pop (que j’adore!), deux autres tubes qui ne quittent plus ma trousse non plus…au cas où j’aurais envie de changer, comme vous pourrez le constater:

Couleurs de l'été swatches

(De gauche à droite: Crème Fresh Poppy (Le Métier de Beauté), Colour Core lipstick Marrakech (Le Metier de Beauté), Clinique Pop Melon pop lipstick (Clinique), Nippon Cremesheen (MAC)

Que dire? J’aime la subtilité…

Summer in the city…mon étui!

Mon étui d'étéQu’est-ce qu’il y a dans mon étui ces jours-ci? Entre des journées longues et stressantes au bureau, la chaleur caniculaire du métro et le bonheur de voir le soleil briller (enfin!) mon étui à maquillage s’est lui aussi adapté. Envie de fraîcheur perpétuelle, nécessité de retouches plus fréquentes et aussi, plaisir d’avoir plusieurs options intéressantes à portée de main…aucun doute, c’est l’été dans mon étui!

Oui, mon étui n’est pas petit. En fait, j’attribue cela à la chaleur et à la fonte inévitable de fond de teint qui nécessite une petite retouche quand le soleil est au zénith.

(De gauche à droite, passons en revue mon petit fouillis!)

Dans ma trousse moyenne Henri Bendel (géniale car plastifiée), j’ai, mon rouge à lèvres Bobbi Brown Rich Lip Color (teinte Uber Pink), un nude-rosé parfait qui donne bonne mine style Clémence Poésy (ça veut tout dire, non?). En fait, j’adorais déjà ce tube depuis un bon moment puis, j’ai vu que c’était la teinte de Katie dans les pubs Bobbi Brown et depuis, il va sans dire, je l’aime encore plus!

Il y a ensuite, mon petit baume à lèvres teinté Burt’s Bees (teinte Pink Blossom), mon crayon Marcelle (teinte chocolat) pour me faire des taches de rousseur (trop romantique lorsque l’on a un teint ensoleillé), mon pinceau à poil roses Dior, des papiers matifiants Boscia au thé vert et une lime à ongles Tweezerman dans son petit étui protecteur.

Dans un flacon voyage Travelo (chez Pharmaprix), j’ai transvasé mon parfum du moment, Angels of Florence, de Santa Maria Novella (je vous en reparle davantage très bientôt!). Il y a aussi, mon sympathique nouvel ami, le Petite Bunny Gloss Bar, teinte 09, de Tony Moly, un baume rose électrique vraiment estival et totalement magnifique (on me fait mille compliments dès que je le porte)!

J’ai aussi, l’Acqua di S.M.Novella, un genre d’élixir médicinal autrefois appelé “Acqua antisterica” (L’Eau de anti-hystérie) un genre de remède que l’on administrait aux femmes saisies d’angoisse ou de stress dû aux corsets trop serrés. Je n’ai pas de corsets mais j’adore l’idée de me recentrer en buvant un élixir de plantes médicinales ancestrales (dilué dans un verre d’eau). Juste l’idée me calme. En plus, ça a assez bon goût!

J’ai aussi dans mon étui mon adoré gloss Bobbi Brown High Shimmer Lip Gloss (teinte Bellini), très chic seul, et simplement sublime sur mon Petite Bunny de Tony Moly. Peigne Mason Pearson, dentifrice Marvis, brosse à dents, mon fidèle Lip Glow Dior et baume à lèvres Figs and Rouge teinte Cherry Blossom. 100% naturel, ce baume répond à toutes mes envies de lèvres “moi en mieux”, style, je suis jeune, je reviens d’un camp de vacances dans les Adirondacks et j’ai bonne mine comme tout alors je ne porte que ce baume.

Ah oui, il y a aussi la Altitude Oil de DeMamiel, un remède aromathérapeutique hyper polyvalent de cette marque que j’aime d’amour. Il s’agit en fait d’un mélange d’huiles essentielles qui protège et dope le système immunitaire. Idéal donc en voyage ou lors des voyages en transport en commun: on en met sous les narines ou dans un mouchoir, on respire à fond et…voilà! Esprit clair et l’énergie sautillante retrouvée.

Enfin, j’ai aussi mon nécessaire “coiffure d’urgence”, c’est à dire, des barrettes, élastiques, bobby pins et un pic à chignon génial (pas dans la photo car dans mes cheveux) acheté chez Pharmaprix, de la marque Stylize. Sans oublier mon miroir de sac, mon cache-cernes Creamy Concealer Kit Bobbi Brown (teinte Beige), la poudre Bonne Mine Beige de Chanel (omondieu, comme j’aime cette poudre!) et aussi, la poudre fond de teint Illuminating Finish Powder Compact Foundation de Bobbi Brown (teinte Beige 3, un peu trop foncée mais bon…c’est l’été.) pour camoufler les rougeurs et matifier.

Enfin, je sais que ça fait beaucoup de produits mais tout ça, c’est pour rester fraîche, classique et de bonne humeur dans la chaleur…Mon inspiration du moment est d’ailleurs Daphné Groeneveld dans le petit film Dior Addict Eau Délice qui incarne à la perfection mon look rêvé pour l’été. D’ailleurs, je compte essayer de me coiffer comme elle demain matin (séparation au milieu, boucles défaites)! Et puis…j’adore son chapeau! Je parle du chat bien sûr.

Dior Eau Délice

Crédit: Dior

Voilà! Vous savez tout du contenu de mon étui pour rester pretty in the city! Et vous, dites moi tout! Vous êtes dans quelle ville et vous portez quoi?

Child of Mine

Child Comme une fontaine à voeux secrète, comme une formule magique…il y a de ces produits de beauté qui sont enchanteurs dès la première goutte, voire dès qu’on en entend parler. Telle la beauté d’une princesse vantée au delà des montagnes qui attire les princes de loin, telle la fée que l’on croit apercevoir dans le champs de fleurs parce que l’histoire, on la connaît par coeur, le rêve précède le désir. C’était comme ça avec le parfum Child. Couru de par le monde, cette huile d’absolu de parfum est fabriquée de la main même de Susan D. Owens depuis les années 1990. Rare, caché, difficile à trouver (impossible de le trouver dans les grands magasins), il a été souvent choisi comme le parfum secret des célébrités en raison de son exclusivité. Mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit de la fragrance la plus vendue sur le site de Beauty Habit et ce, depuis 10 ans.

Et, ça sent quoi? Un floral très, très blanc, presque aveuglant, hyper solaire, limite balnéaire. Une odeur de peau propre, de draps, de jasmin, de gardénia et de lilas et, à l’estompe, un peu de musc et de corde à linge au vent. C’est un parfum reconnu pour envoûter, pour faire tourner les têtes (John Mayer lui-même le dit reconnaissable entre mille) et fondre les coeurs. J’ai lu milles fois que rien ni personne ne lui résiste: hommes, femmes, enfants, soleil du matin, papillons…Personne n’est indifférent, tous confirment: ça sent trop, trop bon. Et, effectivement, c’est un parfum chic, lumineux et californien, sexy et intriguant. À la fois luxe et un peu folk (une huile parfumée, c’est un peu peace and love, non?), on s’imagine le porter pour se prélasser en bikini Hervé Léger, pour aller prendre un verre au Château Marmont, mais aussi pour aller acheter des tomates du patrimoine au Farmers’ Market en shorts de jeans et fedora de paille, les cheveux défaits comme il faut. Un parfum pour rêver de mer bleue, de sieste sous le soleil, de terrasse…Un parfum à bille dont le conditionnement mi-hippie, mi-potion magique fait rêver de grandes jupes, de bracelets qui cliquent et de philtres d’amour. C’est un sillage concentré qui rit clair et qui aime d’absolu, sous le soleil. Hypnotique.

Lite-Brite – mes vernis pop favoris!

Il y a de cela peu de temps, l’une d’entre vous m’avait demandée de vous parler de mes teintes de vernis préférées. Dans mon classique esprit d’exhaustivité, j’ai donc préparé un article en plusieurs volets sur le sujet, divisé selon les teintes, par codes de couleurs, avec un fichier Excel, et…Non, c’est une blague, bien sûr; je suis nulle avec Excel. Mais oui, donc, un article en plusieurs volet selon les familles de teintes.

Parce que sérieusement, comme j’ai beaucoup de teintes chouchou, j’ai dû diviser par catégories. Aujourd’hui, je vous présente mes teintes de l’été, mes teintes vitaminée! Lorsqu’il fait beau, Boucle d’Or a un faible pour les teintes de un peu pop, vraiment ensoleillées. Des teintes qui sont un accessoire en soi, des teintes semelles de Miu Miu (rose flash), des teintes robe Acne (corail pop), des teintes Jem et les Hologrammes (rose neon). Oui, tout ça est un peu années 80 et maillot Body Glove (ah, le maillot avec un zip!) mais avec les bons accessoires, ça peut être magnifique. Et puis, des ongles bien colorés, ça met de bonne humeur, ça donne envie de prendre soin de ses mains et ses pieds. D’ailleurs, j’ai déjà lu quelque part qu’il est impossible de passer une mauvaise journée quand on a de beaux ongles colorés et qu’on porte une jolie robe. Et je suis bien d’accord.

Comme le style au bureau est assez conservateur, je réserve ces teintes flashy pour les fins de semaines en ce qui concerne mes mains ou encore, pour mes orteils. J’adore m’amuser avec des teintes plus audacieuses sur les orteils, c’est un plaisir d’été et puis, ça fait de beaux pieds. D’ailleurs, j’ai vu que Essie s’était associée aux tongs Tkees (que j’adore) pour sortir une collection matchy-matchy de tongs et vernis assortis. Quelle bonne idée! J’espère les trouver ici, à Montréal.

Mes trois vernis favoris de l’été: (de gauche à droite sur la photo) le fameux Riviera de Dior (du chic à la puissance 1000, on m’arrête dans la rue pour me demander la couleur de mon vernis), le 178 Cosmo de Dior (comment résister à un nom pareil, un vrai rose cocktail, très Carrie, very pin-up) et enfin le Camera d’Essie, un rose néon (pas du tout corail malgré la description du site) qui me donne envie d’écouter la chanson de Ghostbusters et de faire The Loco-Motion.

Et vous, vos vernis pop de l’été qui vous donnent le goût de danser?

Recette vite faite pour des gambettes parfaites

Boucle d’Or est (très) loin d’avoir des jambes parfaites! Depuis que je suis toute petite, je suis maladroite, trébuche et tombe partout. Je n’ai peur de rien, enfant, je jouais à fond, structure de jeu, vélo, patin à roulette et carré de sable, sans crainte de me faire bobo…Adulte, je me coupe régulièrement en me rasant, les moustiques m’adorent (et même récemment, des fourmis rouges m’ont trouvé délicieuse!) et j’ai la peau à tendance sèche, ce qui n’aide pas le portrait. Tout cela, conjugué au fait que j’ai un taux de plaquettes basses, fait que le moindre accro laisse sa marque et pour longtemps. Aussi, quand vient le temps d’abandonner les bas collants, je suis toujours un peu appréhensive. Mais je ne suis pas la seule…Combien de femmes m’ont demandé conseil pour ce moment où on se décide à sortir sans bas: varices, ecchymoses, éraflures, vergetures. Nos jambes racontent souvent un peu l’histoire de nos vies comme les tatouages des géants dans Les Derniers Géants, un livre que j’adorais quand j’étais enfant (et même plus vieille, c’est une histoire hyper touchante).

Sauf que cet été, car j’ai trouvé la formule pour avoir des jambes parfaites! Vraiment, des jambes de rêve en deux minutes, pour oublier les bas collants en toute confiance.

D’abord, j’applique la nouvelle BB Crème Dior Hydralife de Dior, sur toute la demi-jambe (pour moi, c’est la principale zone à problème), en étirant un peu sur le dessus du pied. Cette BB Crème est une merveille, sauf pour la teinte qui est un peu trop foncée pour mon visage (je la mélange donc à un fond de teint plus clair). Mais pour les jambes, elle est idéale comme telle: elle me fait des jambes sans défaut aucun, qui ont pris ce petit rien de soleil tout naturel. Et puis, la texture est vraiment géniale pour le corps: pas graisseuse, quasi sans-transfert, longue tenue…Idéale pour les journées chaudes et collantes!

Ensuite, j’applique l’Huile Corporelle To the beach de MAC, teinte Seaside le long du tibia. J’adore cette huile qui sèche vite, aux petites particules irisées en suspension. J’aime le fait que cette huile est non-parfumée et que les petits brillants sont très, très, fins et pas trop dorés. Cette teinte, un peu rose ballet, comme le nacre d’un coquillage, est idéale pour les peaux claires mais à noter, cette huile existe également dans la teinte Man Rays, un vrai bronze, pour les peaux plus mates. C’est la touche finale qui me fait des jambes lustrées et interminables, comme on en rêve toutes. Cette huile est l’un de mes coups de coeur (dont je vous reparlerai bientôt) de la collection Hey Sailor! de MAC et comme c’est une édition limitée, je crois que je vais faire des réserves. Elle est absolument magnifique sur les jambes, les épaules et le décolleté. Toujours chic, vraiment discrète, parfaite en milieu urbain comme à la plage, elle ne laisse sur la peau aucun film gras ou collant.

Alors, voilà, vous savez tout de ma recette pour des jambes parfaites! Si vous avez d’autres astuces, mes jambes pleines de vécu et moi adoreraient les connaître!

 

Coiffures d’été faciles- Tuto vidéo

L’été, j’adore me faire des coiffures toutes simples et faciles, qui dégagent mon visage et nécessitent un minimum de matériel (deux épingles, une brosse, de mini élastiques transparents). Durant cette longue fin de semaine, je vous ai donc préparé un tuto vidéo de deux coiffures d’été qui dépannent et sont idéales en maillot comme en petite robe, même lorsque l’humidité est à son comble.

C’est Karine, ma coiffeuse et amie, qui me les a apprises et ça me fait bien plaisir de les partager avec vous à mon tour. La première coiffure, inspirée de celle de Lauren Conrad sur la couverture de Glamour le mois dernier, est très semblable à la coiffure que j’avais le jour de mon mariage, laquelle m’avait été inspirée par Elizabeth Hurley le jour de son mariage à elle (je vous en reparlerai). La seconde coiffure, un peu bohémienne, est idéale pour prévenir les petits frisottis autour du visage par temps humide. Comme Karine me l’a appris, on peut également la réaliser en mettant les tresses plus basses sur le front, façon bandeau de hippie. Quand Karine a essayé de me le faire au salon, on était mortes de rire et on a vite convenu que c’était peut être hyper joli sur Nicole Richie mais que dans la vraie vie, ça n’était pas la coiffure idéale pour aller renégocier son hypothèque. Donc, à moins d’être à Coachella, d’avoir moins de 17 ans et d’avoir des cheveux ultra-lisses, on met les tresses sur le dessus de la tête, comme un vrai serre-tête; c’est seyant comme tout et romantique juste ce qu’il faut.

Enfin, en lisant le Glamour de juin (celui avec Carrie Underwood sur la couverture), j’ai été inspirée par la coiffure de Nicole Richie avec les épingles pour retenir les mèches sur le côté de la tête (voir la photo ci-dessous). Cette coiffure évoque pour moi un mélange moderne de Veronica Lake et Carrie Bradshaw, vous savez, quand elle est à Paris et qu’elle a plein de bobby-pins apparentes sur le côté de la tête. Alors je retiens cette idée également et je glisse quelques épingles dans mon étui à maquillage: de toute évidence, c’est l’accessoire à cheveux du moment.

Bon, alors je vous laisse avec ma vidéo. Cette fois, mon chien a joué les divas et est resté couché. Et puis, pour le futur, je note: les robes sans bretelles quand on ne voit que le haut, c’est…douteux. Boucle d’Or apprend, petit à petit!

Enfin, si vous avez des suggestions de coiffures d’été faciles, j’adorerais les connaître.


* La chanson du vidéo est “Le Charleston” d’Andrea Lindsay, que j’adore, et que ma chère soeur m’a fait découvrir!