Toujours chouchous (Dior, j’adore)

Dior chouchousVous le savez, les produits Dior et Boucle d’Or, c’est un conte qui remonte à depuis toujours. Depuis le moment où j’ai eu ma première paie de sauveteur à la piscine pour enfin choisir un rouge à lèvres Dior (puis, une poudre, puis un parfum, puis…), Dior m’accompagne dans la vie, comme le maître des lieux de mon vanity, comme le bon gardien de mon étui à maquillage. J’ai toujours du Dior sur moi (de l’argent liquide ou des mouchoirs, ça, c’est pas sûr, mais un tube de quelque chose Dior, ça c’est assuré). Le temps a passé, j’ai découvert plein de nouvelles marques, de nouveaux tubes et de petits pots mais je revenais et reviens encore et toujours vers cette marque mythique. J’aime la qualité des produits, j’aime leur odeur, j’aime les emballage, j’aime ce qu’ils représentent. J’aime la poésie rêveuse et le sens du détail de M. Dior qui cousait du muguet dans les ourlets des robes avant ses défilés…J’aime le Lip Glow (ça, on n’en parle même plus). J’aime le DiorShow (surtout l’Overcurl) et le fond de teint DiorSkin Nude Air. J’aime la Crème de Rose. J’aime le Gel Coat…J’aime…Oui, la liste est longue. Voici d’autres de mes grands coups coeurs Dior, certains anciens, certains nouveaux…

Le cache-cernes DiorSkin Star: Quand j’ai lu cet article d’Into The Gloss, je me suis dit: c’est pas possible, on a lu dans ma pensée. Ce petit tube est génial. Une fondante texture de fond de teint, un petit embout pinceau, un résultat hydraté mais un produit qui reste bien en place, ce cache-cernes camoufleur est absolument in-ra-ta-ble. Je l’applique sous les yeux et aussi partout et n’importe où sur mon visage: le résultat est toujours hyper satisfaisant en deux temps trois mouvement. C’est totalement LE petit tube à avoir sur soi et, en ce qui me concerne, je le préfère de loin au Coup d’Éclat d’Yves St-Laurent.

Le Lip Maximizer teinte 007 Pink Sunrise: J’aimais déjà le Lip Maximizer en sa version originale mais je le trouvais un rien “muet” au niveau de la couleur (un beige-blanc silencieux et transparent). Ce nouveau tube a tout arrangé et encore plus: une couleur juteuse, rose translucide, qui fait des lèvres laquées un rien plus habillé, une vraie bouche en coeur. Attention, il attire les compliments et les “tu me dis c’est quoi ton gloss?”… Attention, c’est une édition limitée.

Dior Addict Fluid Stick, teinte Ciel Rose: Je n’avais pas encore trouvé une teinte de FluidStick qui m’avait fait craquer pour le concept (quoique j’adorais les emballages) alors j’avais cessé de leur porter intérêt. Jusqu’au jour où j’ai essayé la teinte Ciel Rose. So chic. So classique. Un rose lumineux, à peine voilé de nu, un rose “mes lèvres en mieux” mais avec une bonne dose de brillance et un petit kick féminin qui donne du pep au teint et au moral. Totalement un look Monica Belluci (teinte et texture)…Encore une fois, édition limitée (snif!).

À gauche:Fluidstick Ciel Rose / À droite, Lip Maximizer teinte 007

À gauche:Fluidstick Ciel Rose / À droite, Lip Maximizer teinte 007

Le crayon DiorShow Brow Styler et le gel à sourcils DiorShow Brow Styler Gel: Ces items sont nouveaux dans ma collection et sont de tous mes matins. Un stylo fin pour “remplir” et sculpter les sourcils de manière durable et naturelle (et un embout à petite brosse!) et un pratique bâton à cliquer qui dépose un gel sur les sourcils tout en les brossant. Pratique et facile comme tout pour ces matins pressés…

Enfin, le nouveau blush d’été (à porter avec une poudre bronzante, idéalement) DiorSkin Nude Tan The Tie Dye Edition teinte 002. Pour des joues qui semblent avoir pris l’air frais, un teint rosé-un-rien-bronzé comme dans la lumière d’un coucher de soleil, cet élégant (et très lourd, oh, attention la tendinite!) compact est le produit parfait. Dans le sac de plage comme dans la pochette ou dans le sac à main, ce produit bonne mine me suit partout.

Et aussi…oui, le Lip Glow: Alors, le Lip Glow est génial parce que… Mais non, je plaisante. Promis, je ne vous reparle plus du Lip Glow. Si ce n’est pour vous dire que je compte plus les tubes terminés de cet essentiel ultime et inégalé. Voilà, c’est dit.

Vous, vous avez des chouchous Dior?

De l’air!

Nude AirJe ne sais pas comment Dior s’y prend, fond de teint parlant- chaque fois que j’en adore un, la marque en sort un encore mieux! Les mots me manquent pour vous décrire mon amour pour le sérum de teint Air Nude de Dior– le graal du teint mat, net, clair et parfait sans effet de matière.

Dans un massif flacon de verre avec un bouchon compte-gouttes, il y a une huile teintée sublimante que l’on applique et qui fond dans la peau. On s’attend à peu de couvrance mais on s’étonne – les imperfections disparaissent et pour peu que l’on en applique une goutte sur les lèvres on pourrait ensuite se demander ensuite où est notre bouche. Oui, ce fond de teint magique est couvrant, ce fond de teint en sérum est, étonnant : mat tout en étant très lumineux. Invisible tout en étant sublimant. La tenue est excellente, les teintes ne tournent pas et demeurent fidèles au fil de la journée: le teint est frais et velouté. Rien ne file, rien ne bouge, les compliments viennent et on a un véritable sentiment de peau nue. On se sent être cette fille au teint de porcelaine, parfait et perlé, sous un ciel clair avec des nuages qui défilent vite. On se sent belle et lumineuse, forte et conquérante, le vent dans les cheveux. À nous l’air frais.

Inspiration chandail nordique

Chandail nordiqueHellooooo après une très longue pause! Vous savez pourquoi je n’ai plus écrit? Eh bien, c’est ni plus ni moins parce que je ne me maquille plus et ne me crème plus. Du tout. Visage tout nu.

Je plaisante (je porte en ce moment même un masque rare de poudre volcanique de Californie trop bien).

Rassurées? Non, mais sérieusement, je ne sais pas ce qui s’est passé! Je n’avais pas une seule minute à moi. Et ça continue: à commencer par Petite Ourse qui a eu la bonne idée de me proposer, moi, sa maman, pour faire le Gâteau pour la fête des 100 jours d’école. “On est UN-CINQ amis“. Quinze, donc. Bon, pas de soucis: c’est rien quinze amis. Puis, la professeur m’écrit un message ultra-enthousiaste dans l’agenda: “Nous sommes ravis, merci beaucoup madame! Prévoir pour 51 amis.” Euh: ils sont Cinq-Un, donc. Et Petite Ourse, en vraie organisatrice de party, aimerait un gâteau à étages, avec “UN-ZÉRO-ZÉRO bonbons pour la fête des 100 jours et aussi du fondant et…” Bref, autant de projets super fun mais qui avalent les temps libres.

Mais maintenant que les gâteaux (oui, LES gâteaux: qui a un moule pour 51 amis, qui??) sont au four, entrons dans le vif du sujet: le motif chandail nordique. Y-a-il quelque chose de plus réjouissant dans la vie? Motifs fair isle, motifs scandinaves, flocons, points suisse, tricots autrichiens, caribous à la canadienne…peu importe le motif, pourvu qu’il évoque les soirées au coin du feu, la neige qui tombe et les voyages de ski. J’adoooore les chandails nordiques! Je suppose que ça va de pair avec mon amour des pays scandinaves. En plus, ça me force à me réconcilier avec la réalité, plutôt que de baver devant des pièces de Calypso St-Barth et pendentifs en coquillages, zéro adaptées aux tempêtes de neige quasi hebdomadaires. Bref, le motif nordique est parfait pour maintenant- d’où mon envie de vous présenter ma petite collection de produits dans cet esprit chandail de grosses mailles, joues rosies par le froid et flocons duveteux qui tombent en silence.

D’abord, le savon. Répondant à ma liste de cadeaux de Noël qui listait “Choses nordiques” entre “Maquillage Charlotte Tilbury” et “Marmelade fancy” ma maman m’a offert ce super savon pour Noël, de la marque portugaise Castelbel. J’ai longtemps hésité à l’ouvrir, avec son emballage tellement beau que l’on aimerait avoir une veste pareille, mais j’ai craqué la semaine dernière. Il sent tellement, tellement bon! Il ne mousse pas énormément mais se transforme plutôt en genre de crème lavante et soyeuse légèrement parfumée. Il sent quoi? ll sent l’hiver, vraiment et simplement. Magique. Un beau savon, c’est tellement réjouissant, non?

Autre coup de coeur pour le look joues roses de fille qui se promène en raquette? Le Lip and Cheek Glow de Dior. Vous connaissiez déjà mon amour pour le Lip Glow de Dior (sérieusement, s’il y avait un abonnement mensuel au Lip Glow, je serais la première à m’inscrire!), j’anticipais donc avec impatience ce petit nouveau censé faire des joues et lèvres de poupée…Je ne suis pas déçue! Bien qu’au début je trouvais qu’il faisait ressortir  le fait que je portais du fond de teint, quand j’ai omis la poudre au niveau des joues et me suis contentée d’une formule de fond de teint légère, le résultat a été parfait. Il s’agit d’un rouge un brin corail qui donne hyper bonne mine. Texture gel (pas comme une encre à la Benetint hein), le résultat est plus fondu, plus soyeux mais tout aussi délicat. Sur les lèvres, c’est super joli aussi, quoique, cela manque un peu d’hydratation à mon goût. Je sais, je sais: c’est la parfaite excuse pour ajouter un peu de Lip Glow par-dessus! C’est d’ailleurs exactement ce que je fais.

Parmi mes autres “cadeaux d’inspiration nordique” notons aussi la trop mignonne crème à mains Snow Drops de la marque The Soap and Paper Factory qui est hyper veloutée, sent bon (en fait, elle sent le frais hivernal tout doux, le Creamy Peppermint) et fait des mains de Reine Elsa qui a porté des gants toute sa vie. J’adore tout de cette marque nature: des emballages à la qualité des matières et produits. Vous noterez aussi ma trop jolie lime à ongles à motif chandail de ski: parfaite pour se faire un manucure dans les télésièges. Mais non, c’est une blague. Dans le télésiège, je préfère de loin les masques! C’est une blague aussi. Mon Dieu, je lâche mon fou: je suis trop contente de vous retrouver! Bon, continuons!

La prochaine marque, j’avais trop hâte de vous en parler. D’abord, c’est une marque bio mais aussi, c’est une marque d’ici. En plus, c’est une marque qui gagne plein de prix et qui a conquis mon coeur et surtout, ma peau! Il s’agit de la marque Corpa Flora, gorgée en ingrédients actifs naturels de qualité, la majorité étant certifiés Ecocert. J’adore, mais j’adore leur huile nettoyante Beauté Divine qui nettoie en profondeur avec son cocktail savant d’huiles et d’huiles essentielles. Totalement inspirée des rituels de beauté asiatiques, cette huile porte bien son nom, elle est absolument divine (elle sent un peu le citron). Elle est aussi idéale pour faire un massage éclat ou un petit drainage lymphatique. Je luis prédis un statut culte quasi-immédiat si j’en juge de l’enthousiasme autour de moi.

Autre coup de coeur de la marque Corpa Fleura: le Caviar Rouge qui est en fait un masque gelée aux super fruits rouges canadiens. Poudre fine à mélanger avec un peu d’eau chaude, ce masque légèrement exfoliant est mon antidote du moment au teint terne de l’hiver. Adaptée même aux peaux les plus sensibles, cette gelée toute douce fait la peau ultra-lumineuse, douce et rebondie comme tout. Coup de coeur absolu, donc pour cette jolie marque bio bien d’ici et sa ligne de produits performants. Et vive les superfruits canadiens!

Voilà pour mon petit retour parmi vous! Vous, dites-moi tout! Vous aimez les chandails nordiques? Les superfruits? Vous portez quoi quand il fait froid comme maintenant, d’un point de vue chandail comme d’un point de vue crème de soin? Vous êtes plutôt manucure ou masque, vous, dans les télésièges?

La danse des flocons

Ballerina again

Je sais, ça fait super longtemps et vous m’en voyez désolée. J’ai changé d’emploi alors vous comprendrez que ma petite routine d’écriture s’en est trouvée toute bouleversée. Je me croise sincèrement les doigts pour que cette fois, j’arrive à reprendre le rythme et prendre le dessus en général. Merci, en tout cas, d’être toujours là !

On dirait que quand je vous reviens après une petite (ou longue) pause, je ne sais plus « par quel bout prendre le bébé ». Je me sens toute maladroite, un peu gauche, j’ai envie de vous faire un article-encyclopédie qui vous fera rire, pleurer puis, fermer votre ordi en exclamant : « Ma foi, je me déclare maintenant comblée par la vie!» Bref, je ne mets pas la barre haut du tout. Alors, à défaut de ne rien écrire du tout, je vous soumets cet article tout simple sur un sujet qui me tient à cœur : l’inspiration ballerine ! Un sujet tout neuf pour nous, donc. (Pour les nouvelles sur mon site, consultez les archives ici, ici, ici, ici, et ici : comme je disais, c’est un sujet dont je ne parle presque jamais).

L’inspiration ballerine est une constante dans ma vie, depuis toujours. C’est l’un de ces fils conducteurs qui a traversé presque tous mes styles, tous les contextes. Parfois de manière plus affirmée avec un tutu en bonne et due forme, parfois apparaissant en filigrane de mon image, avec un blush que je qualifie de teinte de « d’excercices à la barre». Sans compter les références mode, comme les chaussures ballerines qui font le pas léger (je suis une inconditionnelle des Pretty Ballerinas !), les jupes qui bougent, les chandails tous doux pastel et très souvent les chignons hauts ou bas, dans un esprit « danseuse entre deux pratiques». Bref, pour moi la ballerine saute et se transforme, elle s’adapte et virevolte pour se plier à la musique, à l’âge et aux goûts, aux exigences du bureau, aux modes qui changent et aux nouvelles envies. La ballerine, pour moi est plurielle, et elle sait s’inviter dans toutes les instances de la vie. Voilà, c’est dit.

Des chaussures Pretty Ballerina, dans la vitrine de la boutique de Westmount...

Des chaussures Pretty Ballerinas, dans la vitrine de la boutique de Westmount…

Parmi mes essentiels de ballerine, il y a plein de petits nouveaux que je me dois de partager car je sais que plusieurs d’entre vous aimez aussi cette inspiration (Coucou Irène! Hello Marie! Bonjour papillondejour!).

 

Mais, avant toutes choses : qui a vu la vidéo de Noël de Repetto ? Oh. La. La. Je n’en reviens pas. C’est magnifique et totalement mon inspiration du moment. D’abord, j’adore Repetto ! Mais aussi, c’est la Danse des Flocons, de Casse-Noisette, ma danse préférée  au monde! Cette musique joue dans ma tête TOUT le mois de décembre, c’est, sans exagération, la bande sonore de ma vie! Et, en visionnant la vidéo, on se rend compte que c’est aussi un peu ce qui se passe pour la danseuse (absolument magnifique) : elle sublime sa vie avec un ballet inventé, avec une musique dans sa tête…Et des chaussures très hautes absolument démentes et une jupe qui tourne parfaitement. Oui, ces deux items sont totalement sur mon (irréa)liste de Noël. Tout comme presque tout de chez Repetto d’ailleurs ! Une chance pour mon porte-monnaie que cette marque n’est pas vendue ici, oh la la, croyez moi.

Mais revenons à mes essentiels beauté ! Il y a d’abord et avant tout le nouveau parfum de Les Parfums de Rosine, le Ballerina no. 1 : quelle merveille ! Un flacon tout rose, en porcelaine opaque, une touche de tulle et un jus qui sent bon le lait, l’amande, la rose, le musc, la bergamote, les freesias, et pivoines… Un floral laiteux, donc, moussé et vaporeux, pétillant comme une bulle de champagne, à peine sucré. Je l’aimais avant de le sentir et il m’a ébloui encore plus! Excellente tenue malgré la légèreté, c’est un parfum de lumière, d’arabesques, un parfum pour se savoir unique flocon dans la tempête de neige. Avis donc à toutes les ballerines-wannabe qui se cherchaient un parfum : c’est le Ballerina no. 1 qu’il vous faut! À noter, il y a aussi le Ballerina no. 2, dans un flacon gris souris : plus rond, plus mûr, c’est un parfum de ballerine plus affirmée, moins aérien mais tout aussi charmant.

Il y a aussi le stylo ombre à paupières longue tenue de Bobbi Brown (Long Wear Cream Shadow Stick) teinte Golden Pink que j’ai acheté dans une tentative désespérée de trouver un équivalent au crayon fard Colour Chameleon de Charlotte Tilbury dans la teinte Champagne Diamonds. Une amie qui est allée à New York et a d’ailleurs vu le Champagne Diamonds en vrai m’indique que le match n’est pas exact du tout, puisque le produit de Charlotte Tilbury est beaucoup plus doré. (Soupir). Peu importe, ce stylo de Bobbi Brown fait des paupières vraiment féériques, un rien givrées qui contrastent bien avec la frange des cils : le parfait compagnon d’un regard plein de poésie.

Au rayon des produits à lèvres, j’affectionne un look « soin », hyper frais : un baume à lèvres teinté rose-doré qui sent (et goûte !) à peine le biscuit et hydrate de manière absolument olympique. Il s’agit du Agave Lip Mask de Bite Beauty, teinte Champagne Pearl, qui m’accompagne depuis l’été et présente une composition vraiment impeccable. Ce baume hyper lisse, presque fouetté, contient de la lanoline de grade pharmaceutique et des pigments colorés très fins, qui captent la lumière. Résultat ? Des lèvres comme des pétales de fleurs, toutes en fraîcheur.

Cela fait un bon moment que je veux vous parler de mon nouveau fond de teint, le Star de Dior. Je l’adore ! J’étais sceptique sur l’aspect « Lumière Spectaculaire, Perfection sans matière » mais comme souvent, Dior m’a étonnée et comblée. Ce que j’aime particulièrement ? Ce fond de teint couvre vraiment bien mes petites taches pigmentaires sans, pour autant, plaquer sur ma peau déshydratée ou avoir une apparence chargée. Ce que j’aime encore plus ? Le fait que le résultat dure vraiment toute la journée et que les «ombres» de mes taches ne remontent pas à la surface au fil des heures. Le teint reste parfait, naturel et hyper lumineux durant tout le ballet de la journée : de mes exercices d’échauffement matinal au comptoir (demi cafééééé, grand cafééééé), à l’après-représentation du soir, quand je me démaquille tranquillement (dans ma loge, of course, entourée de plein de bouquets de fleurs. Merci, merci, cher public!).

Toujours dans Dior, il y a la sublime poudre illuminatrice Lumière d’or Diorific Golden Shock 01, lancée avec la collection de Noël. Lovée dans un compact qui pèse lourd, comme un bijoux précieux, cette poudre scintillante dorée constitue ma petite touche «reine des neiges». Je l’applique sur le décolleté, les jambes ou même les paupières, pour ces soirs ou j’ai envie de briller. En plus, sur mon vanity, ce compact tout simple, aux airs anciens est d’un chic sans nom…(surtout à côté de tous ces bouquets de fleurs, comme vous l’imaginez!).

Au rayon des blush, j’ai eu un coup de cœur pour le Colour Soundtrack de The Face Shop, teinte 07 Pink Peach, dont l’emballage nous rappelle…une bonne vieille cassette ! Je sais, j’arrive mille ans après tout le monde : j’aime The Face Shop so very much! Mon goglu et moi on s’amuse comme des petites folles à la boutique du Centre Eaton. Et pour le mini prix (moins de 10$), ce blush soyeux est à adopter les yeux fermés. Je vous reparlerai de mes autres coups de cœur parmi les produits de la marque.

Enfin, dernière révélation : les épingles à chignon de ma joaillière préférée, bientôt disponibles sur sa e-boutique, pour l’instant, on peut les acheter au Local B. J’en mets une, j’en mets deux, j’en mets trois à la fois: ces épingles à cheveux égaient les chignons sobres et apportent un peu de chic aux coiffures improvisées. J’en ai toujours une ou deux dans mon étui à maquillage : ces épingles à cheveux me sauvent quotidiennement!

Kerastase Gamme Discipline

Kerastase Gamme Discipline

Enfin, n’oublions pas non plus toute la gamme de soins à cheveux Fluidaliste de Kerastase, qui hydrate tout en légèreté et confère aux cheveux un mouvement style « cascade de soie » (je le sais, c’est ce que j’utilise en ce moment). On comprendra que ça se vende comme des petits pains chauds en salon…

Steam Cream Les Sylphides

Steam Cream Les Sylphides

Il y a aussi la Steam Cream version Les Sylphides à l’imprimé chaussons de ballet (vous savez combien j’aime la Steam Cream!) et enfin, le baume à lèvres Andrea Garland dans un petit compact d’inspiration vintage ballerine…

Baume à lèvres Andrea Garland

Baume à lèvres Andrea Garland

Voilà pour mes derniers coups de cœur ballerine ! Vous, de quelle humeur êtes-vous en ce moment ? Quelle est la musique qui joue dans votre tête et inspire votre look en ce début d’hiver?

Baume Sweet Baume

Rouge à lèvres

Mon Rouge Dior Baume, devant le La Baie Centre-Ville. Tôt le matin!

Un petit article pour vous parler de mon nouveau grand coup de coeur de l’automne: le Rouge Dior BaumeOh. My. God. J’étais sur ma pause dîner, je traversais le La Baie Centre-Ville et, oh! je suis tombée nez-à-nez avec le visuel représentant Natalie Portman, parfaite, en jeans et lipstick, chaussures roses et petit sac matelassé au bras: le chic incarné. Instantanément, cette pub est devenue mon inspiration absolue du moment: vraiment, Dior, j’adore. D’habitude, j’anticipe les nouveautés, moi. Je lis d’avance les avis écrits à Singapour ou en Russie, en traduisant avec des logiciels spécialisés. Je fais des listes, avec une échelle de priorités, des postes budgétaires, des algorithmes par catégorie de produits…Je note les dates de lancements à mon agenda, avec des codes de couleurs. Je plaisante, certes, mais il n’en demeure pas moins qu’il est assez rare que je me fasse prendre totalement par surprise, et ce, encore moins par une marque comme Dior, que j’adore depuis juste, forever. Mais c’est ce qui est arrivé. Une pub, au milieu d’un grand magasin m’a annoncée le lancement d’un nouveau rouge à lèvres. Une pub m’a enthousiasmée, fait sautiller jusqu’au comptoir Dior pour demander, pleine d’espoir: “Euh…Natalie Portaman, là, elle porte quoi?“.

Crédit photo: Dior

Crédit photo: Dior

Ce baume teinté, il m’avait complètement échappé. Un nouveau tube Dior. Hy-dra-tant. Habillé d’un pigment grand luxe, d’une couleur riche, mais vraiment naturelle. Complètement sublime, un voile… Comme vous pouvez vous l’imaginer, en totale groupie-Natalie, j’ai pris la même teinte qu’elle, celle qu’elle porte sur le visuel avec le petit sac: la teinte Lilly. Il s’agit d’un rose neutre-parfait, bonne mine, un rien bonbon, qui fait des lèvres pulpeuses et chic et les dents blanches, une moue de poupée; bref, tout ce que j’aime. D’ailleurs, avis à celles qui aimaient déjà la teinte Mademoiselle de Chanel, cette teinte est similaire, en un rien plus rosée, plus délicieuse. Parfaite pour l’automne, parfaite pour cette envie de graduer au vrai rouge après un été de Lip Glow (tout en conservant la composante zéro-maintenance/ultra-hydratation). Vraiment, ce Rouge Dior Baume est une surprise merveilleuse de la saison! Il ne me manque maintenant plus que le petit sac et les chaussures roses… P.S. J’ai écrit à la marque et on m’indique que pour l’instant, il s’agit d’une exclusivité La Baie… Vous avez essayé cette perle? (Et si oui, pourquoi vous ne m’en avez pas parlé?!!) Quelles autres teintes me recommandez-vous?

Soleil urbain

Soleil urbainSouvent, quand les magazines parlent de beauté d’été ils parlent de belle peau en maillot, de cheveux défaits dans le vent, de maquillage à l’épreuve du paddleboard. Mais on ne parle pas de la chaleur dans le métro, du fond de teint qui fond avant même que l’on soit rendue au coin de la rue ou du coup de soleil que l’on attrape le midi en terrasse. Et puis, tous ces casse-têtes : comment appliquer de la crème solaire quand on est maquillée pour la journée? Comment matifier sans ajouter trop de matière? Comment avoir bonne mine alors que même boire une limonade est trop énergivore? C’est bête: on nous parle du vanity parfait pour Ibiza alors que la plupart d’entre nous sont au bureau, maquillées plus ou moins comme d’habitude, un petit cardigan sans le sac à main. Mais il y a moyen de se mettre en mode estival en ville, d’apporter un peu d’été avec nous dans notre cubicule. Accueillons donc mes essentiels estivals pour le soleil urbain, testés et approuvés au bureau, dans le métro, au parc, à l’épicerie, chez le coiffeur, dans des taxis sans air climatisé, au pique-nique de fin d’année de la garderie, dans la maison et même sous la pluie. Non, Ibiza this is not. Mais mon vanity est tout aussi fun!

Le petit plus ensoleillé dont je ne suis pas prête de me désenchanter? Le Addition-Éclat de Clarins (je vous en avais parlé ici), que je mélange à ma crème de jour tous les matins. Après tout, c’est l’été et j’ai envie d’un éclat de vacances, très chic avec la chemise blanche. Je ne saurais assez vous recommander l’achat de ce produit : j’y ai converti tant de femmes de mon entourage que je ne compte même plus! Je devrais être porte-parole pour ce produit, sérieusement.

Ensuite, la protection solaire. Comme j’ai eu de la difficulté à trouver de la protection solaire bio et teintée récemment (Coola était en rupture de stock), je me suis rabattue sur la Anthélios teintée de la Roche Posay. Rien à redire, si ce n’est qu’une petite précision. La marque la dit « Ultra-fluide » et, en effet, oui, fluide elle est. On aurait même pu parler de super-ultra-totalement-fluide-coulante-qui-file-entre-les-doigts-fluide. En ce qui me concerne, je préfère les textures un peu plus satinées, un rien plus siliconées. Mais bon, je suis certaine que les peaux plus grasses, elles, aimeront la texture Ultra-fluide (oui, disons-le) et non grasse de cet excellent basique.

Pour le teint, après l’avoir testé en version échantillon, j’ai craqué pour le fond de teint Joli Teint de Guerlain. Très près d’une BB cream en texture, cette merveille fait une peau vraiment parfaite, parfaitement éclatante, mais surtout, un teint chaud un peu hâlé qui tient. Sous le soleil, avec l’humidité : rien ne bouge avec le Joli Teint, il ne nécessite pas vraiment de poudre pour bien tenir et je me passe même de cache-cernes (je sais : moi-raton-laveur se passe de cache-cernes!! C’est génial!). Enfin, comme il a vraiment un rendu et une texture seconde peau, c’est le produit tout indiqué pour ces jours où l’on n’a pas vraiment envie de se maquiller pour vrai.

Puisque le Joli Teint est censé travailler main dans la main avec la poudre Terracota de Guerlain, j’ai ressorti la mienne pour voir si le partenariat était vraiment à la hauteur de la promesse de la marque. Mon verdict? C’est le duo rêvé du moment : moi qui, depuis longtemps aimait bien cette poudre bronzante (j’ai la teinte 02 Blondes de la gamme Light Sheer), elle a pris les devants comme grand chouchou du moment. Et au cas où vous vous posiez la question : oui, le rendu est très, très semblable à la pub mettant en vedette Natalia Vodianova. Pour une fois, on ne peut pas parler de fausse présentation.

Sur le haut de l’os de mes joues, j’applique une pointe d’enlumineur Bobbi Brown Shimmer Brick teinte Pink Quartz. Je l’ai ressorti en lisant qu’Olivia Palermo en était fan. En effet, après ma phase Kate Bosworth, j’entre dans une phase Olivia Palermo de mon existence (version blonde hein), un peu comme Picasso a eu sa période rose ou sa période bleue. Je vous en reparlerai (d’Olivia, pas de Picasso)! Enfin, j’avais oublié combien ce fard fait du beau travail pour sculpter les joues et accrocher la lumière! La meilleure partie? Il est encore plus joli sur les paupières, qu’il rend comme lumineuses-transparentes, comme celles d’une sylphide. En plus, quel bonheur d’avoir un tel produit multi-usage sous la main, qui s’applique en moins de 20 secondes! Parfait pour ces jours chauds et humides! Parfait pour le sac quand on fait plein d’arrêts (maison, gym, chalet, zoo, piscine, etc.)!

Sur les ongles, depuis le début de l’été je suis obsédée avec le vernis Dior teinte Aventure, un rouge-orangé ultra-chic mais moderne-choc qui contraste bien avec la peau hâlée. Je le porte autant sur les mains que les pieds et on me fait tout plein de compliments.

Et puis, pour vraiment sentir la plage, je me vaporise du parfum Beach de Bobbi Brown qui sent… la crème solaire Coppertone. Vraiment, c’est un concentré de Coppertone. Ça sent les vacances, la plage, les cours de natation, la peau bien chaude, ensoleillée, le camp de vacances et les ballades en vélo. Ça sent le bonheur et le soleil. C’est mon parfum de l’été.

Sunforgettable

Ahh oui, j’oubliais : pour les petites retouches de milieu de journée, sur le maquillage, je ne me passe plus de la protection solaire en poudre Colorescience Sunforgettable SPF 50! En rupture de stock constamment (je l’achète chez Victoria Park), cette merveille s’applique sur le maquillage, par petits mouvements de style « Nike Swoosh » (c’est-à-dire en traçant le crochet du logo Nike). Cette poudre à pinceau intégré, rechargeable dépose un voile presque translucide de protection solaire sur le visage qui, ni vu ni connu, matifie  tout en faisant écran. Et puis, contrairement à la poudre Peter Thomas Roth semblable (que j’avais boudée ici) celle-ci n’a causée aucune réaction, aucune imperfection. À nous le lunch en terrasse, donc!

Vous, vous êtes en ville ces jours-ci? Quels produits vous aident à rêver à l’été? Et à rester fraîche quand il fait 40 degrés? … À moins que…vous soyez à Ibiza??? Si c’est le cas je veux tout savoir aussi, question de rêver un peu!

Look du jour: the transition

TransitionEn ce petit vendredi 11 avril, je suis officiellement passée en mode printemps. Proclamation. Pas de retour en arrière. Même s’il neige, peu importe, je porterai du lin et un imprimé fleuri, voilà, c’est dit.

Faire la transition en mode ensoleillé n’est pas facile, c’est même une tache délicate, comme marcher sur un fil. Bien souvent, on a envie de plus frais que la température le permet, et aussi, on n’a pas envie d’être la seule en petite robe quand tout le monde au bureau est toujours en lainages. Il faut que le « consensus-printemps » ait été adopté au conseil, ce qui, n’est pas encore le cas à mon bureau. Et puis, une jolie jupe légère avec des bottes c’est trop déprimant. Un constat s’impose toutefois : adopter une tenue de printemps rend toute légère, donne des ailes et apporte le rose aux joues. C’est comme si la jupe fleurie était le coup de pied pour sortir de son hibernation, comme si les chaussures sans collants étaient le feu vert pour marcher en sautillant.

Aujourd’hui j’ai articulé tout mon look autour d’une pièce flash et fleurie comme un centre de table à une garden party: une chemise Elsa en soie de chez Lilly Pulitzer. J’adoooore Lilly Pulitzer. Un  jour, je vous ferai un petit résumé de la marque floridienne (culte!), adorée de Jackie O. (que dire de plus?) et qui fait rêver de vacances et de bougainvilliers en fleurs. Mais pour aujourd’hui, je ne fais que vous montrer ma petite chemise Elsa, vraiment pratique car on peut la porter de mille manières. Cet été, d’ailleurs, je compte la porter au bureau avec un pantalon blanc mais je vous assure qu’avec un jean, le weekend, elle a un petit edge cool. Enfin, pour celles qui se posaient la question, c’est impossible d’être de mauvaise humeur quand on porte autant de couleurs, impossible!

Histoire de calmer un peu le party j’ai choisi des pantalons noirs GAP et, pour l’extérieur, mon manteau Zara de cet automne. Sac Mulberry Baywater noir et chaussures de cuir noires Aldo (pointues, pour couper un peu l’enthousiasme débridé du top), quelques bracelets en argent (Tiffany’s et vintage) and voilà, ça sent déjà un peu plus le printemps!

Printemps
Côté maquillage, j’ai vraiment préparé ma peau en faisant pénétrer une huile en massant. Je lis partout que c’est un must que les maquilleurs imposent aux mannequins avant les défilés alors je me l’impose aussi à moi-même. C’est un peu ma fixation du moment, je perds un temps fou à me masser le visage.  Je fais suivre avec quelques gouttes d’Addition Concentré-Éclat Clarins dans mon soin de jour (plus de détails à venir sur le soin de jour!) puis, j’applique le fond de teint par petites touches (W3ll People). Sous les yeux, c’est cache-cernes Instant Conceal Clarins, et, sur les taches, c’est la poudre minérale Cover FX (vue ici). Sur les joues, puisque mon top est very coloré je préfère jouer la carte du hâle plutôt que celle du rose, donc, j’ai appliqué le Buriti Bronzer RMS, et ensuite, un rien de RMS Lip2Cheek Smile sur les pommettes. Un fluff de Un-Powder RMS sur tout le visage (sauf sur les joues, pour ne pas couper l’éclat), un tracé de liner noir sur la paupière du haut (comme les mannequins Lilli Pulitzer), avec le Tightline cake eyeliner Laura Mercier et deux bonnes couches de mascara sur les cils du haut. Pour le mascara, je me suis remise au Dior Show Iconic Overcurl (la nouveauté waterproof, parfaite!). My gosh, j’avais complètement oublié combien je l’aimais celui-là. Il fait vraiment des cils courbés. Un peu de Kjaer Weis Romance Lip Tint sur les lèvres appliqué au doigt, un spritz de parfum (Leila Lou by Rosie Jane, qui sent trop bon la poire et l’herbe) and voilà! Me voici prête à aller au bureau, le vent d’avril dans les cheveux.

Je serais curieuse de savoir comment vous faites pour passer en mode printanier en douceur. Vous savez, sans avoir l’air d’une désespérée qui met le cap pour la plage…

(Lip)Stick en Stock

Lip Glow 004Je ne suis pas trop le genre à faire des stocks de produits. En fait, je fais plutôt confiance à la vie et je me dis que l’univers de la beauté aura sans doute quelque chose de mieux à me proposer. Rien ne sert de vivre dans la crainte d’un possible désastre-rouge-à-lèvres-discontinué, la vie est trop courte, cela va sans dire. Carpe Diem!

Mais attendez, il y a des exceptions!

Au rayon des stocks : Je fais des réserves de Crayon à lèvres soyeux teinte 12 de Georgio Armani, du stylo liner Chocolat de Marcelle (discontinué, d’ailleurs, une chance que j’avais fait des provisions! C’est le parfait crayon pour faire des taches de rousseur), du vernis de finition Vinylux (car on ne sait jamais quand le top coat en cours d’utilisation commencera à faire des bulles ou des grumeaux). Je fais aussi des réserves de déodorant Soapwalla et de poudre Un-Powder de RMS puisqu’il s’agit de deux produits que je dois commander et qui sont souvent en rupture de stock. Enfin, ah oui, il y a aussi le lait pour le corps Skin Trip de Mountain Ocean que je rapporte immanquablement de vacances, pour ma réserve personnelle et mes amies converties.

Au rayon des regrets éternels : Oui, il y a eu des moments où j’ai « trop fait confiance à l’univers » et où j’ai par la suite regretté, en cherchant frénétiquement des équivalents. D’abord, le parfum Jour de Fête, de l’Artisan Parfumeur, le parfum qui m’a échappé, the one that got away. J’économisais pour me l’offrir mais hop, il a été retiré du marché sans préavis. Depuis, on me propose avec enthousiasme Bois Farine de l’Artisan Parfumeur alors, que non, moi j’attends toujours et obstinément mon Jour de Fête. (Mais attendez: qu’est-ce que je vois là? Oh!)  Il y a aussi, le Freckle Pencil de Lancôme, qui faisait des taches de rousseurs parfaites et le blush éclat Russian Doll de Guerlain, un blush gel qui faisait des vraies joues de poupées russes. Sans oublier, le gloss Sirop Glossimer de Chanel, qui, bien que l’on devait se l’acheter aux États Unis, malheureusement ne se fait plus.

Swatch Lip Glow

Le grand stockage en cours : Le Lip Glow teinte 004 (corail, en exclusivité Sephora, édition limitée)! Je vous en avais glissé un mot ici, je suis absolument conquise par ce nouveau Lip Glow! J’ai peine à l’admettre (je ne peux pas le croire!) mais je dois me rendre à l’évidence : il a remplacé le Lip Glow original dans mon cœur. La teinte 004 est un doux rose macaron, un peu pêche, un rien rétro, qui fait des lèvres bien colorées comme des pétales, toutes douces et d’aspect très naturel. On me fait mille compliments (à commencer par Karine qui m’accueille avec un « Oh, my God : ton rouge à lèvres! Faut qu’on en parle. J’adoooore. »), on veut connaître son nom, ses points de vente, on veut le faire mettre de côté illico, oui, absolument, je garde la ligne…En ce qui me concerne, c’est devenu mon arme secrète, mon talisman et surtout mon lipstick porte-bonheur. Avec un petit rien estompé de crayon 12 Armani sur l’arc-de-Cupidon, le Lip Glow 004 fait des lèvres de poupées pour des bisous tout doux. Je le dégaine dès que mes lèvres sont un peu nues, dès que j’ai besoin d’un petit remontant. Il fait paraître mon teint plus frais, plus éclatant- aucun doute, c’est une teinte ultra-seyante qui donne bonne mine un point c’est tout. Ma mission? Le traquer dans tous les Sephora de la grande région de Montréal, afin de me constituer une petite réserve avant qu’il ne disparaisse complètement. À vos marques…

Vous, vous faites des stocks? Il y a des produits que vous avez regretté ne pas avoir achetés?

Rouge: le chiffre chanceux

Rouge 999Vous savez combien je l’attendais, je le cherchais partout, bavais dessus en lisant les revues, rêvais d’oufits tout simples (jeans et chandail de laine douce, oversize) agrémentés de ce rouge que j’appréhendais parfait: le Rouge 999 de Dior. J’ai écrit à la marque, croisé mes doigts en allant chez Pharmaprix, attendu, espéré et voilà il est arrivé et je ne suis pas déçue!

Un vrai rouge à lèvres crémeux et hydratant (avec le trop chic tube motif cannelage signature à Dior) dans la mythique teinte Rouge 999 de Dior, un rouge d’héroïnes de film et de danseuses de claquettes, un rouge-de-rouge brillant et assez mythique pour chanter « happy birthday » au président. La teinte est absolument parfaite : elle fait les dents blanches et les lèvres pulpeuses, elle réchauffe le teint et donne un éclat de fée du papier glacé. Vraiment, la perfection faite lipstick. Totalement dans la veine de Kate Upton sur la couverture de Vanity Fair, peau de lait et bouche de baies : le vrai rouge hollywoodien. Aucun doute : 999 est le chiffre chanceux ce celles qui croient en tout et attendent l’impossible de leur journée comme de leur rouge à lèvres.

Alors, je n’ai pas pu résister non plus : il me faillait le vernis assorti aussi…Voilà mon petit combo parfait pour les soirées, les soupers, le bureau (les jours où je me sens brave uniquement) sans oublier que…c’est la teinte parfaite aussi pour aller voir le Canadien de Montréal (je sais; j’ai testé!). À porter donc avec un t-shirt tout simple, des jeans skinny foncé,  un joli chemisier bien pressé, un blazer noir bien coupé ou encore, une petite jupe qui a du corps, dans le style poupée. So Dior. J’adore.

P.S. Malheureusement, comme j’ai un gros dossier cette semaine, ma présence risque de se faire plus rare et mes retours et commentaires, plus espacés. Il faut ce qu’il faut: je dois préparer cet énorme projet. Je m’en excuse et surtout,  je vous le promets; c’est passager.

Les couleurs de l’automne

Couleurs

Un écureuil de branche en branche, saute et puis rebondit

Une jolie feuille verte, un peu fâchée

lui dit : “T´es pas dégourdi!”

Tu ne vois pas qu´tu m´as froissée et demain c´est samedi

Je voulais être la plus belle car j´veux danser

au bal jusqu´à minuit

Elle est froissée, lui est vexé, arrive le samedi

La feuille est toute contrariée : “J´peux plus danser…

ma robe est défraîchie”

Mais l´écureuil de branche en branche sauta et rebondit

“Petite feuille, le sais-tu? Ta robe d´or

est encore plus jolie!”

La jolie feuille a tant dansé, a tant tourbillonné

N´a pas vu la fin de l´été, toute étonnée, l´automne est arrivé!

N´a pas vu la fin de l´été, toute étonnée, l´automne est arrivé!*

*La feuille et l’écureuil (Henri Dès), une chanson de mon enfance que l’on peut écouter ici.

Je ne vous dis même pas combien c’était beau la fin de semaine dernière dans le nord! Les montagnes étaient comme une tapisserie byzantine : parsemées de feuilles d’or et complètement célestes sous le vent qui les faisait miroiter.

Feuilles

L’occasion était trop belle, donc, il fallait que je vous montre mon look maquillage de ces jours-ci, un vrai maquillage d’automne pour marcher dans les feuilles et accueillir les premiers frissons d’octobre dans l’éclat et la bonne humeur.

Depuis que j’ai trouvé cette formule maquillage (bon, je sais, cela ne fait que quatre jours  mais on ne compte pas quand on est heureuse, n’est-ce pas?), je n’en déroge plus. J’ai l’impression que mon look colle parfaitement à la saison, à mon humeur, à mes vêtements…C’est ma petite formule toute prête pour être prête en moins de deux! Bien sûr, je continue d’expérimenter avec mon rouge à lèvres, mon eyeliner, mon vernis… Mais ma sortie de secours, c’est ce look. Pour ces jours où je manque d’inspiration, de temps, d’énergie ou simplement, pour ces jours où je veux être certaine d’être à mon meilleur…je me tourne invariablement vers mes alliés ci-dessous…

D’abord, une fois mon teint unifié avec mon génial fond de teint Bobbi Brown Luminous Moisturizing Foundation (je vous en reparle bien vite mais je suis extrêmement satisfaite!), j’applique un peu de Un-Cover de RMS sous mes yeux (pour faire fuir mon panda). J’applique ensuite un petit fluff de Un-powder de RMS, une merveille sans laquelle je ne pourrai plus jamais envisager de me pomponner. Never!

Sur mes joues, je vous parle de ma dernière découverte : le Diorblush teinte Brown Milly (disponible chez Pharmaprix et Holts pour le moment puis, partout ailleurs en octobre). Moi qui suis toujours attirée vers des vrais roses, ce blush est la dernière teinte que j’aurais imaginée aimer. Un genre de vieux-rose-pantoufle. Mais sur les joues…révélation! Mon visage tout entier se trouve illuminé et j’ai ce teint que j’ai toujours recherché : un éclat qui semble venir de l’intérieur comme si j’étais coquine, en santé et que je revenais d’une promenade dans le sous-bois (la trilogie du teint éclatant). Vous savez comment on dit toujours que la meilleure teinte de blush est celle qui se rapproche de notre rougissement naturel? Alors, voilà, j’ai la confirmation que je rougis dans une teinte vieux-rose-pantoufle et ça ne me dérange pas le moins du monde.

Couleurs

Sur mes paupières, j’applique le fard mi-crème, mi-poudre de Dior Fusion Mono teinte Millénium, un fard ardoise scintillant tout translucide qui fait des paupières d’ange tant le rendu est subtil. S’ensuivent deux bonnes couches de mascara en insistant sur les cils du coin externe histoire d’avoir vraiment des yeux de chat.

Ces jours-ci je me parfume avec un petit échantillon de Peony & Blush Suede de Jo Malone (tranduction libre: pivoines et suède rose poudré= c’est pour moi!). Frais et pétillant comme une bulle de champagne, je résiste mais la tentation de l’acheter est grande. (J’attends de sentir le Iris Prima de Penhaligons pour me décider!)

Couleurs

Et, enfin, enfin, ma nouvelle merveille, mon grand amour : l’Extrait de gloss de Chanel teinte Réflexion. Un vrai rose pimpant qui fait les dents blanches, la bouche en coeur, qui protège du vent et me met de bonne humeur.

Blush vieux-rose-pantoufles, paupières d’ange, parfum champagne dans le jardin et bouche en coeur : autant de mots-clés pour un maquillage d’automne parfait pour une fille rêveuse. Feuilles en robes d’or, bal d’automne dans les arbres et de gros foulard doudou dans le soir qui tombe…bienvenue à octobre.

Vous, votre maquillage d’automne? Et, encore plus important : quels sont vos mots-clés?

La Nuit

Nuit 1947 DiorUne petite photo pour vous montrer mon nouveau vernis favori: Nuit 1947 de Dior (issu de la Collection Rouge de Dior laquelle est disponible pour le moment uniquement chez Holts et Pharmaprix). Il s’agit d’un pourpre-sanguin à peine irisé, so chic sur des ongles courts et encore plus sublime avec un manteau de laine. Sobre et edgy à la fois, c’est le vernis qui va avec tout. Du cool en flacon. Quand à la photo? Oui, elle a l’air bien night-life-glam comme ça, mais en réalité, il était 20h30 et je sortais de chez LaBaie où je venais de m’acheter des bas collants ventre-plat. Et puis, derrière moi, il y a toute une terrasse qui me regarde prendre cette photo, le regard inquiet pour ma santé mentale. Comme quoi, le bon vernis, ça donne une certaine assurance, tout de même!

Vous, votre vernis du moment? Ou votre petite touche cool, c’est quoi?

Des nouveaux amis

Nouveaux amis La rentrée c’est aussi…l’occasion de se faire de nouveaux amis! Venez, je vais vous présenter les miens!

Nettoyant doux pour le corps NutriComfort de Cliniderm: J’ai eu la chance de tester ce produit en avant-première et oh! c’est une merveille (avec le baume corporel du prochain paragraphe). À eux seuls ces produits devraient nous donner hâte à novembre, date de leur disponibilité. Il s’agit en fait d’un nettoyant lacté hyper liquide et non moussant idéal pour les peaux atopiques. On ne fait pas plus doux, on ne fait pas plus adapté aux peaux sensibles. Rasage, nettoyage des zones délicates, peaux irrités, eczéma, peaux de crocro et oursons tout barbouillés, ce nettoyant fait tout et parfaitement. Bien d’ici et à bon prix, j’aime Cliniderm! D’ailleurs, en passant, c’était ma marque de choix quand j’étais étudiante au Barreau.

Baume apaisant pour le corps NutriConfort de Cliniderm: C’est LE produit qui a tout changé pour moi. Depuis mai, j’ai une plaque de peau sèche sur le biceps gauche (je sais, c’est précis). Rien de très grave mais c’est tout sec et rien n’en vient à bout. La peau est blanche et j’ai bronzé tout autour, en motif de vache… Pas très chic. Mon dermatologue m’avait prescrit une crème à la cortisone dans un petit pot mais… tout le contenu a coulé dans le fond de mon sac à main (oh non, le Chloé! Ne vous inquiétez pas, je l’ai bien nettoyé). Enfin, tout cela pour dire que c’est le Baume NutriConfort qui, en une seule nuit, a tout rétabli, comme de la magie! Je me tartine des pieds à la tête chaque soir après le bain. Non, ça n’est pas grand luxe côté parfum ou texture mais, quel confort! Ma peau est super protégée, bien hydratée (sans que j’aie pour autant l’horrible sentiment de m’habiller collante) et surtout, elle ne démange pas. Je l’ai donc adoptée d’ores et déjà pour l’hiver, histoire de rester bien dans ma peau. Comme je vous disais, ce baume sort en novembre, juste à temps pour les temps froids.

Crème Cicalfate d’Avène, version Mains (“Crème réparatrice isolante”): Pour une fille comme moi qui fait la vie dure à ses mains et qui a la peau plus sèche que sèche (toujours un peu sableuses et rouges et ça va en empirant au fil de l’hiver), cette crème est mon salut! Véritable crème barrière mais zéro sensation collante, elle sublime mes mains et leur confère un “toucher velours apaisant” (cette expression est de moi!). Mais surtout, cette crème ne fait pas que protéger: elle hydrate aussi en grand, de sorte que je l’utilise de jour comme de nuit! Un seul produit qui fait tout: j’adore!

Les produits Uriage: Grande nouvelles pour les Canadiennes! Je retiens mon souffle! Je sautille! J’organise un bal masqué! (Mais non…) Les produits Uriage que j’aime tant, que j’ai tant vantés sont arrivés au pays! Merci à l’une d’entre vous, d’ailleurs, pour le petit courriel (Brigitte!). Découverts grâce à mon amie Marie H. dont la dermato en avait recommandé l’utilisation, puis, testés et adorés par moi…cette marque m’obsédait! J’en voulais plus! Alors, quelle joie de voir que l’Eau Thermale que j’aime tant et certains autres produits de la marque sont désormais disponibles chez Jean Coutu et Pharmaprix! Il y a du Aquaprécis (gamme hydratante), du Hyséac (gamme pour les peaux à imperfections) et des super coffrets découvertes et aussi, semble-t-il, les vendeuses ont reçu instruction d’être “généreuses sur les échantillons” pour faire connaître la marque. On aime ça! Of course, j’attends avec impatience la gamme Isofill (une merveille, n’est-ce pas Marie H.?), la ligne pour bébé (oh, la première senteur!) et le baume à lèvres! Je ne sais pas ce que le Canada recevra mais je souhaite vivement que TOUTE la ligne devienne dispo sans attendre! Uriage, tu m’entends?

Blush Bobbi Brown (Teinte Pink Coral 8) – Collection Rich Chocolate– Tellement pretty! Je vous en reparlerai davantage en détails car j’en ai loooooong à dire sur le sujet mais c’est mon blush joues-de-promenades pour l’automne. Il est parfait! Oui, il y a des petites particules irisées mais je vous promets que c’est du plus bel effet. Vous verrez!

Pink Coral

Dior Air Flash CC Primer (teinte 001)- Base éclat correction couleur: Encore un super produit de la part de Dior! Il s’agit d’une base de teint correctrice invisible qui fait un teint éclatant et unifié avant même le fond de teint. Un teint vraiment radieux, hyper rosé et en santé, une peau défatiguée et toute regonflée, sans zones d’ombre, pores ou imperfections. Un teint de Lac des Cygnes! Je ne peux plus m’en passer! Un petit pshiit le matin sous le fond de teint et…voilà: teint parfait jusqu’au bain du soir! À noter, il m’arrive également de porter le Airflash CC Primer seul, les fins de semaines, pour une peau un peu mieux que la réalité sans avoir l’air nécessairement maquillée…

Voilà pour mes nouveaux amis de la rentrée qui devraient faire un bout de chemin avec moi cette année! Vous, vous avez aussi de nouveaux amis? Vous me les présentez aussi?

Summer in the city…mon étui!

Mon étui d'étéQu’est-ce qu’il y a dans mon étui ces jours-ci? Entre des journées longues et stressantes au bureau, la chaleur caniculaire du métro et le bonheur de voir le soleil briller (enfin!) mon étui à maquillage s’est lui aussi adapté. Envie de fraîcheur perpétuelle, nécessité de retouches plus fréquentes et aussi, plaisir d’avoir plusieurs options intéressantes à portée de main…aucun doute, c’est l’été dans mon étui!

Oui, mon étui n’est pas petit. En fait, j’attribue cela à la chaleur et à la fonte inévitable de fond de teint qui nécessite une petite retouche quand le soleil est au zénith.

(De gauche à droite, passons en revue mon petit fouillis!)

Dans ma trousse moyenne Henri Bendel (géniale car plastifiée), j’ai, mon rouge à lèvres Bobbi Brown Rich Lip Color (teinte Uber Pink), un nude-rosé parfait qui donne bonne mine style Clémence Poésy (ça veut tout dire, non?). En fait, j’adorais déjà ce tube depuis un bon moment puis, j’ai vu que c’était la teinte de Katie dans les pubs Bobbi Brown et depuis, il va sans dire, je l’aime encore plus!

Il y a ensuite, mon petit baume à lèvres teinté Burt’s Bees (teinte Pink Blossom), mon crayon Marcelle (teinte chocolat) pour me faire des taches de rousseur (trop romantique lorsque l’on a un teint ensoleillé), mon pinceau à poil roses Dior, des papiers matifiants Boscia au thé vert et une lime à ongles Tweezerman dans son petit étui protecteur.

Dans un flacon voyage Travelo (chez Pharmaprix), j’ai transvasé mon parfum du moment, Angels of Florence, de Santa Maria Novella (je vous en reparle davantage très bientôt!). Il y a aussi, mon sympathique nouvel ami, le Petite Bunny Gloss Bar, teinte 09, de Tony Moly, un baume rose électrique vraiment estival et totalement magnifique (on me fait mille compliments dès que je le porte)!

J’ai aussi, l’Acqua di S.M.Novella, un genre d’élixir médicinal autrefois appelé “Acqua antisterica” (L’Eau de anti-hystérie) un genre de remède que l’on administrait aux femmes saisies d’angoisse ou de stress dû aux corsets trop serrés. Je n’ai pas de corsets mais j’adore l’idée de me recentrer en buvant un élixir de plantes médicinales ancestrales (dilué dans un verre d’eau). Juste l’idée me calme. En plus, ça a assez bon goût!

J’ai aussi dans mon étui mon adoré gloss Bobbi Brown High Shimmer Lip Gloss (teinte Bellini), très chic seul, et simplement sublime sur mon Petite Bunny de Tony Moly. Peigne Mason Pearson, dentifrice Marvis, brosse à dents, mon fidèle Lip Glow Dior et baume à lèvres Figs and Rouge teinte Cherry Blossom. 100% naturel, ce baume répond à toutes mes envies de lèvres “moi en mieux”, style, je suis jeune, je reviens d’un camp de vacances dans les Adirondacks et j’ai bonne mine comme tout alors je ne porte que ce baume.

Ah oui, il y a aussi la Altitude Oil de DeMamiel, un remède aromathérapeutique hyper polyvalent de cette marque que j’aime d’amour. Il s’agit en fait d’un mélange d’huiles essentielles qui protège et dope le système immunitaire. Idéal donc en voyage ou lors des voyages en transport en commun: on en met sous les narines ou dans un mouchoir, on respire à fond et…voilà! Esprit clair et l’énergie sautillante retrouvée.

Enfin, j’ai aussi mon nécessaire “coiffure d’urgence”, c’est à dire, des barrettes, élastiques, bobby pins et un pic à chignon génial (pas dans la photo car dans mes cheveux) acheté chez Pharmaprix, de la marque Stylize. Sans oublier mon miroir de sac, mon cache-cernes Creamy Concealer Kit Bobbi Brown (teinte Beige), la poudre Bonne Mine Beige de Chanel (omondieu, comme j’aime cette poudre!) et aussi, la poudre fond de teint Illuminating Finish Powder Compact Foundation de Bobbi Brown (teinte Beige 3, un peu trop foncée mais bon…c’est l’été.) pour camoufler les rougeurs et matifier.

Enfin, je sais que ça fait beaucoup de produits mais tout ça, c’est pour rester fraîche, classique et de bonne humeur dans la chaleur…Mon inspiration du moment est d’ailleurs Daphné Groeneveld dans le petit film Dior Addict Eau Délice qui incarne à la perfection mon look rêvé pour l’été. D’ailleurs, je compte essayer de me coiffer comme elle demain matin (séparation au milieu, boucles défaites)! Et puis…j’adore son chapeau! Je parle du chat bien sûr.

Dior Eau Délice

Crédit: Dior

Voilà! Vous savez tout du contenu de mon étui pour rester pretty in the city! Et vous, dites moi tout! Vous êtes dans quelle ville et vous portez quoi?

Vendredi: Départ en mer

Départ en merC’est vendredi! Yay! Enfin!! (Une chance, hein, car je n’ai plus rien à me mettre! Non, c’est une blague!).

Je sais que plusieurs d’entre vous aviez bien hâte de voir ce que j’allais porter car souvent, on en permet davantage en entreprise le vendredi mais…mais, ça reste hyper conservateur là où je travaille. Pas de jeans, pas de leggings, pas de shorts, a fortiori pas de robes à bretelles fines, de combi-short ou de mini jupe en gingham…Mais qu’importe, il y a quand même moyen de s’amuser! J’ai donc opté pour un look davantage “vacances”, une combinaison toute simple jupe-gilet sans veston. L’inspiration?  Voyage au long cours sur un bateau. Que du crème, marine et du rouge! Je ne sais pas si c’est juste moi mais je trouve ce look très Gwyneth (roulement de yeux de Papa Ours), très country club du “Massachusetts”, non?

Départ en mer

Alors concrètement, Massachusetts à part, pour le haut, j’ai choisi mon chandail en coton J.Crew à motifs d’encres de bateau. Ce top est à manches longues, certes, mais il en coton très fin et parfois quand il fait chaud, on gagne à se couvrir un peu (la preuve: les bédouins). Ensuite, j’ai opté à nouveau pour ma jupe blanche BCBGMAXAZRIA. D’ailleurs, petite note sur la jupe blanche: la jupe blanche est un essentiel de l’été. C’est elle qui ensoleille tout. Le même look avec une jupe noire ou marine aurait tout de suite eu une connotation plus “hiver”. Oui, c’est la jupe blanche qui donne le vent dans les voiles aux petits tops plus foncés, qui évoque les cordes à linges au soleil et Jackie Kennedy en robe blanche à Capri. Bref, la jupe blanche est essentielle quand il fait beau. Essentielle.

Côté accessoires, j’ai pris mon sac Mulberry Bayswater (so pratique avec ses petites pochettes intérieures, le sac de tous les jours parfait, j’y met même mon ordinateur!), la même équipe de bracelets qu’hier (c’est vendredi, je suis fatiguée et donc moins créative) et mes chaussures Christian Louboutin de suède géranium. Levez l’encre!Départ

En ce qui concerne le maquillage, j’ai eu envie d’un teint doré de fille qui a passé la journée sur l’eau. Vous savez, cet éclat de fin de journée où les pommettes sont un peu lustrées, rosées-hâlées. Cet éclat d'”apéro de vacances“? À Martha’s Vineyard? Alors, pour y arriver, j’ai appliqué ma poudre Belle Mine Beige de Chanel (je vous ai dit que j’aime cette poudre?) un peu partout sur mon visage (en insistant sur le haut des pommettes et l’arrête du nez; là où le soleil frappe naturellement), puis, j’ai posé en touche lumière le chouchou d’Ivanka Trump, le Shimmer Brick Bronze de Bobbi Brown sur le haut de l’os des joues. Sur mes yeux, toujours mon Eye Gloss Dior bronze-doré de l’année dernière (facile comme tout et pratique quand on veut aller vite), deux bonnes couches de mascara et, sur mes lèvres, le Rouge Édition Bourjois 11 Fraise Remix, un rose-corail-coucher-de-soleil trop parfait.

Voilà qui conclut ma semaine de look de bureau, mon marathon d’inspiration! Ce fût un plaisir de partager avec vous mes tenues de la semaine et de connaître les vôtres (amazones, athlètes de la Grèce antique, secrétaire des années 50, que d’inspiration!). Enfin, dès ce soir vous pourrez me trouver…en pyjama de coton, queue de cheval, huile réparatrice-visage et pantoufles, à manger une crème glacée de chez Léo le Glacier avec mon Papa Ours dès que les oursons seront couchés. Totale ambiance Thank God it’s Friday! 

Votre look du jour à vous? Vous pouvez porter ce que vous voulez au travail? Même des shorts? Des gougounes? Une barbotteuse? Des bretelles fines? Un chapeau de pêche?

Mercredi: promenade dans les jardins Dior

MercrediDes fleurs en boutons, en bouquets, en buissons, des fontaines…Un ourlet de robe parfumé et, dans son sac, l’essentiel pour passer une belle journée.

La femme de chez Dior est toujours fraîche comme une fleur mais avec ce petit côté mutin, amusant. C’est une coquette rieuse qui croque dans la vie. Enfin, jardins et robe de bal en moins, peu importe, la femme Dior ce sera moi aujourd’hui.

D’abord, la tenue. J’ai eu le coup de foudre total pour cette robe Jacob quand je l’ai vue en vitrine. D’ailleurs, j’ai eu beaucoup de coup de coeurs Jacob récemment. Si cette marque bien d’ici était sans conteste ma marque chouchou tout le secondaire (et durant le primaire c’était le Jacob Junior!), au fil des ans, force est d’admettre que plus rien ne m’accrochait. Jusqu’à récemment. Je ne sais pas ce qui se passe mais la marque a pris un coup de frais, un coup de cool. Ça fait du bien! Belles coupes, belles matières et prix plus que raisonnables (en plus, il y a des super soldes en cours 40%-60%)…cette marque canadienne a su me reconquérir avec sa ligne CHIC notamment. Des bases abordables de qualité ET un point de vente accessible à pieds durant la sieste des oursons? Trop parfait!

Mercredi

Donc, avec ma robe Jacob CHIC (présentement en solde!), j’ai mis mes chaussures en suède peep-toe Christian Louboutin et j’ai pris mon sac Lady Dior rouge en cuir vernis, avec la courroie pour l’épaule. Enfin, pour la petite touche qui détonne j’ai cintré la robe (qui est un peu trop grande, je crois que je vais la faire ajuster) avec une ceinture cloutée BCBGMAXAZRIA noire.

J’ai aussi apporté avec moi un cardigan rose corail au cas où l’air climatisé s’emballerait, et bien sûr, mes tongs GAP pour parcourir des distances.

IMG_7263Finalement, en ce qui concerne le maquillage, j’ai eu envie d’une look frais comme la rosée, éclatant comme le printemps. Sur mes paupières j’ai donc appliqué l‘Illusion d’Ombres Chanel, teinte Émerveillée (so perfect, so easy!) et deux bonnes couches de mascara (j’ai terminé mon Diorshow Overcurl, snif!). Sur mes joues, j’ai créé du relief et de l’éclat avec le fard Diorskin Nude Pink Glow et enfin, la petite touche de finition parfaite, le Lip Glow version gloss. Il s’agit du compagnon miroitant au Lip Glow classique qui lui, fait des lèvres pétales (et qui est LE rouge à lèvres que j’ai le plus consommé À VIE (c’est une statistique énorme pour moi).

Voilà pour mon look du jour. Ah Dior: j’adore.

Et vous? Votre look du jour? Quel rêve vous habille aujourd’hui?

 

Une semaine de looks de travail- Lundi

LundiVoilà un peu plus d’un an que me voilà retournée au bureau après mon congé de maternité et pour souligner l’occasion je me suis dit qu’il pourrait être sympathique de faire une semaine de looks de bureau, un genre de marathon d’inspiration.

Bien souvent, la première chose qui est mise côté dans l’acte créatif qu’est l’habillement matinal (oui, oui, acte créatif), c’est la créativité justement. On va à l’essentiel, on reprend un peu notre “uniforme” de la semaine d’avant sans trop réfléchir et, sans qu’on s’en rende compte, il n’y a plus vraiment de plaisir. Et pourtant, il en faut si peu pour que le vent souffle à nouveau dans nos cheveux, pour que notre démarche retrouve son enthousiasme, que le métro qui passe accroche les plis de notre jupe et nous fasse sourire. Il peut suffire de porter une jupe plus haute sur la taille, d’ajouter une ceinture, de cumuler les bracelets ou de miser sur une teinte de rouge à lèvres différente. Mes petits trucs à moi pour réveiller mon inspiration quand je sens que mon style tombe dans la routine? Je regarde des pages de marques que j’aime pour me donner des idées sur comment porter des pièces semblables à celles que j’ai déjà (souvent J.Crew (j’adore ce look!), Kate Spade, et Saks) je feuillette des magazines, bien sûr, et je fais des Plans où j’élabore des looks basés sur des égéries imaginaires, totalement issues du rêve. Genre, la voleuse de banque qui vit incognito dans un petit village d’Italie. La perle des affaires qui débarque de son jet à Teterborough pour aller brasser des deals à New York. Une employée dans une ambassade en Amérique Latine dans les années soixante et of course, mon classique haute pression, une coordonnatrice MI6 dans l’esprit total Miss Moneypenny dans James Bond. Oui, ça va très bien, merci. En fait, j’aime que mon look raconte une histoire; ça ajoute de l’intrigue!

IMG_7213

Parlant d’intrigue, mes looks du lundi sont souvent ceux qui ont le moins d’intrigue. C’est le jour où j’ai tout plein de réunions et où je veux faire le moins de vague possible. Je veux du corporatif-strict. Un look qui a un petit côté glacial, all-business qui agit comme une armure qui me donne confiance et me donne l’air brillante.

Cette semaine, comme il fait hyper chaud et collant, j’ai opté pour un petit top en soie Bedo que j’ai déniché en solde à 29.99$. Avec son petit frison sur le devant (clin d’oeil au rabat de la magistrature, je me plais à imaginer…pfff, n’importe quoi), je me sens très “moi” puisque ça reste féminin. J’ai pris ce top en blanc, en rose ballet et en noir tant il est pratique quand il fait chaud! Je l’ai jumelé à une jupe très droite Jacob qui est juste trop pratique (au genou, elle fait la taille fine comme tout) et un veston BCBGMAXAZRIA dont j’ai roulé les manches dans un esprit “au travail!“. Sac Neverfull Louis Vuitton (pour accomoder mon Macbook, des dossiers, une énorme pochette de maquillage et plus encore!) chaussures BCBGMAXAZRIA, collier de perles et bracelet Hermès, ce look est zéro-controverse, 100% bureau.

 

Lundi

Pour les cheveux, comme ils sont fraîchement lavés, je les ai raidis au fer, après avoir passé une noisette de Garrett Markenson MILK Rêverie. Et puis, pour le maquillage, j’ai gardé le tout simple, très conservateur, limite, royal (genre, un comité a passé mon look en revue pour prévenir les faux-pas). Après avoir unifié mon teint avec le fond de teint Koh Gen Do Moisture Foundation, teinte 013 et du cache-cernes, j’ai maquillé mes yeux selon la technique du “Classic Eye” de Bobbi Brown (vidéo ici) en utilisant les teintes 2 Bone (sur toute la paupière), 4 Taupe (sur la paupière mobile) et en traçant la ligne avec la teinte 11 Rich Brown (avec mon pinceau à liner mouillé). Un peu de Diorskin Nude Tan Pink Glow sur mes joues, deux bonnes couches de mascara (je suis revenue à celui de Misencils) et pour finir, mon fidèle crayon soyeux à la Megan Fox et le rouge à lèvres Jean Queen de Lipstick Queen. Cette teinte est le summum du chic – un rose framboise translucide et naturel qui réveille le teint pour un total look “mes lèvres en mieux”.

Lundi

Voilà pour mon look du lundi! Rendez-vous demain pour un ensemble (et une intrigue) beaucoup plus fun, promis! Et vous, votre look du lundi? Quelle histoire il raconte?

Combo d’été pour emporter…à la plage, comme au bureau

Lip Pen

De gauche à droite: Coppacabana, Gaïa, Carioca

Parmi mes produits chouchous Dior pour l’été, issus de la collection Bird of Paradise, il y a ces gros crayons, les Jelly Lip Pens qui sont pour moi, sans conteste, le produit phare de la collection qui s’affiche toute en bronzette et turquoise.

Ces gros stylos, dont on tourne l’embout pour révéler une mine texture gel, déposent sur les lèvres un voile de brillance très subtilement irrisé, un peu style sirène. Plus chic que chic- c’est comme si le soleil brillait toujours et juste pour nos lèvres; comme si notre bouche s’affichait toujours en reflets. Pour des lèvres non-collantes, sublimes, très estivales, ce stylo est mon incontournable absolu, pour la plage, le party en terrasse ou le bureau. Ma teinte de prédilection, d’ailleurs, (et contre toute attente), est le nude-doré Coppacabana, qui me fait une bouche nude-fraîche d’été, loin du look “bouche d’asphalte” que j’obtiens d’habitude avec un rouge à lèvres nude mat. Et of course, j’adore le rose plus bonbon, le Gaïa, qui donne juste un éclat immense au visage et se conjugue à merveille aux peaux hâlées et aux tresses défaites, version St-Barth. Oui, comme toujours, Dior fait dans le chic, Dior fait dans le rêve.

Dior Nude Tan Paradise Duo

Diorskin Nude Tan Paradise Duo 001 Pink Glow

Enfin, j’ai sauté de joie quand j’ai vu qu’il y avait du nouveau dans la collection Diorskin Nude Tan Paradise Duo: un joli duo de poudre bronzante/blush, à mélanger ou isoler lors de l’application. Déjà que la poudre Nude Tan m’avait conquise au plus haut point; j’aime l’idée de pouvoir appliquer une petite touche rose santé sur la saillie de la pommette sans trimballer trois poudriers au chalet (bon, mais en même temps, je le fais quand même; je suis comme je suis). Inutile de vous le dire: le Paradise Duo avec mon Jelly Lip Pen, c’est mon combo de l’été. J’ai la teinte 01, Pink Glow, qui fait vraiment on-ne-peut-plus-frais avec mon blond. J’adore. À noter toutefois, j’ai hésité longtemps avec la 02, Coral Glow

Vous avez vu ces nouveautés chez Dior? Vous, votre combo de l’été lèvres-joues?

Bonne St-Jean-Baptiste lundi! Québécoises, profitez bien de cette longue fin de semaine!

American Beauty

American Beauty

Non, je ne parle pas ici de produits nécessairement américains mais plutôt, des produits que j’ai remarqué qui étaient populaires à Las Vegas; de ces petits tubes qui nous aident à avoir ce petit look ensoleillé à l’américaine, cet air de vacances.

D’abord, les produits Coola! Je sais, j’y reviens encore mais j’ai remarqué avec bonheur que cette ligne de soins solaires bio est vendue partout ici…même à côté des bouteilles d’eau à la boutique de la piscine. Cette ligne gagne en popularité et je m’en réjouis au plus haut point. La résistance à l’eau est vraiment extrême et après deux journées bien crémée sous le soleil du désert c’est juste si j’ai simplement l’air oxygénée. Efficacité redoutable, donc.

Ici, le look qui a la cote c’est bien sûr, une belle mine abricotée et des lèvres rosées en douceur. Mes alliés: encore et toujours la poudre Belle-Mine de Chanel (qui nous garde loin du look cheap plaqué-bronzé-orange) et que j’applique avec mon coloré et trop beau pinceau Dior à poils rose (collection de cet été Bird of Paradise). So very Vegas! Et puis, il y a cette très belle découverte: le gel à lèvres Perfekt teinte Paramount qui fait des lèvres hyper lisses sans être trop lustrées; un bisou rosé tout doux très Hollywood. Parmi les meilleurs vendeurs de la boutique de l’hôtel, aucun doute: ce petit tube pratique semble être sur toutes les lèvres.

Autre découverte sympathique comme tout qui fonctionne à merveille: les masques en sachet Maskeraide aux petits dessins naïfs qui adressent diverses problématiques bien spécifiques comme le vieillissement (“I don’t wanna grow up“), le manque de sommeil (“All nighter“), l’envie de se dorlotter (“Beauty Restore“) et le coup d’éclat avant un événement (“Party Prep“).  J’ai essayé un soir dans ma chambre et ma peau était rebondie comme tout!

Sur les ongles, trois lettres à retenir: “P.Y.T. (Pretty Young Thing)” de Deborah Lippmann– un rose corail sorbet absolument parfait qui semble faire l’unanimité ici. À la boutique de l’hôtel, les flacons de cette teinte étaient placés à côté de la caisse, ça vous donne une idée.

DLippmann PYT

Enfin, sandales TKees, robe soleil et lunettes de soleil…Je n’ai qu’un seul regret: j’aurais dû apporter un chapeau. Le soleil est fort et je n’ai pas l’habitude!

P.S. Quand je prenais mes photos (très tôt le matin), la sauveteur est venue me voir, intriguée. Je lui ai expliqué que ça pouvait sembler bizarre, mon photoshoot de baumes à lèvres au bord d’une piscine, mais que bon, c’était “for my blog“. Elle m’a fait un sourire: “Trust me, that’s not weird. And I’ve seen weird. This is Vegas after all…” Ah, bon, ça me rassure alors!

C’est le printemps (dans mon étui à maquillage)

Makeup kitJuste au cas où vous auriez un petit doute, j’ai super hâte au printemps. Je trépigne, je sautille, je retiens mon souffle. Hâte de me promener au parc tout en bourgeons, hâte de faire du vélo avec Petite Ourse, hâte de nettoyer mon jardin, hâte d’aller manger une crème glacée chez Léo le Glacier mais surtout, hâte de mettre de jolies chaussures sans bas collants. Ômondieu que j’ai hâte! En attendant de passer en mode Officiellement-Printemps côté mode (du chiffon, du pastel, du peep-toe, du fleuri!), j’ai déjà fait fleurir mon étui.

Voici voici, mon petit kit beauté qui accompagne mes jours d’avril.

D’abord, ma poudre Poupoupidou T. Leclerc! Il s’agit d’une merveille de la collection éphémère Loved by You, un collection de jolie pin-up, parfaite pour les coquettes qui aiment les produits mythiques. Cette poudre, proposée dans la teinte unique “Nude“, me fait un teint absolument sublime. Elle matifie et unifie mon teint un peu hâlé; idéale pour les retouches durant la journée, elle semble véritablement réveiller mon teint fatigué, en lui donnant un hâlo perlé trop parfait. J’adore tout: le poudrier surdimentionné, sa teinte rose, bien sûr, mais surtout, mon teint de ballerine et l’effet clairement “assainissant” de ce produit sur mon épiderme. Enfin, avis à celles qui sont intéressées, elle n’est pas facile à trouver…C’est M., la maman de mon amie M., qui l’a trouvée à une pharmacie à l’extérieur de Paris, genre, 5 pharmacies plus tard. Un énorme merci!

Le mascara Diorshow Iconic Overcurl de Dior (une exclusivité Sephora pour le moment) qui me fait de super cils de biche, parfait pour accompagner mon teint de pin-up. On dit qu’il tient bien la courbe des cils et à cet égard, je n’en sais rien puisque mes extensions de cils sont déjà bien recourbées. Par contre, je constate qu’il me fait des cils bien épais, noirs de jais et duveteux malgré tout, sans flocons ni paquets, donc, j’adore.

Le blush Original Skin de Rouge Bunny Rouge, teinte Gracilis: mon dernier achat blush, mon nouvel amour. Vous savez combien j’ai été conquise par mon blush teinte Orpheline…Cette teinte est un rose froid tout doux, un rose vraiment ballet et fleurs en boutons qui me fait des joues plus que parfaites, jour après jour. Des joues de fille gracieuse, je me plaîs à imaginer. Je le porte avec…

Le baume à lèvres Sip of Pink Shimmering Luxe Lip Balm, de Rouge Bunny Rouge, suivi du gloss teinte Rhubarb Custard Glassy Gloss également de Rouge Bunny Rouge. Alors non, je ne suis pas commanditée par Rouge Bunny Rouge (omygod, ce serait trop cool!) (en même temps, j’aime bien être un électron libre, vive la liberté!) (bon, Papa Ours est mort de rire en lisant ce que je viens d’écrire sur mon “intégrité artistique” en parlant de gloss.) Donc, je disais, ah oui, je suis tellement amoureuse de Rouge Bunny Rouge, j’adore tout, tout, tout! Qualité hors pair et textures, teintes et produits vraiment intéressants et innovateurs. C’est le cas avec ce baume à lèvres rose d’or qui fait des lèvres lumineuses, comme si on regardait un coucher de soleil. Une lumière romantique discrète. Avec mon gloss Rhubarb Custard, rose-nude poudré, l’effet est exactement comme sur la photo de la marque (d’ailleurs, c’est exactement ce que la marque avait utilisé pour créer ce look- je le sais car je leur ai écrit au milieu de la nuit, hantée par l’interrogation). Que dire…je suis trop contente de cette combinaison très chic (Gracilis+Sip of Pink+Rhubarb Custard, portés avec mon fard à paupières Illusion d’ombres Chanel, teinte Émerveillée (une redécouverte)) qui rompt avec la routine.

Look "Mistral" de Rouge Bunny Rouge. Crédit photo: Rouge Bunny Rouge

Look “Mistral” de Rouge Bunny Rouge. Crédit photo: Rouge Bunny Rouge

Sinon, dans mon étui j’ai aussi…une lime à ongle Tweezerman, des papiers matifiants Boscia, un stylo anti-taches pour le vêtements Tide-to-Go, mon cache-cernes Clé de Peau (teinte 02), mon crayon à lèvres essentiel à ma survie Giorgio Armani teinte 12, mon Rescue Remedy de Bach, mon Lip Glow Dior (sérieusement, vous croyiez que je l’avais mis de côté? Jamais!), un mini flacon de Mermaid, des soies dentaires portatives Floss Sachet de Radius (so pratique!!), un baume à lèvres Dyptique (my new love! Il sent la France!), une éponge Beauty Blender (pour les retouches on the go), des menthes Altoids, le trop requinquant gloss Iconic de Dior teinte Diablotine (le même que Daphne Groeneveld porte dans la campagne publicitaire, avec le chandail jaune; je le sais car j’ai écrit un courriel pour vérifier) un peigne Mason Pearson, une crème à cuticules l’Occitane (géniale pour le jour car pas trop grasse) et la trop sublime crème Miel aux Mille Vertus Sanoflore qui sent les fleurs-vanille et fait la peau douce comme du satin. Ah oui, il y a aussi un élastique à cheveux, des bobby pins, des épingles à couche piquées sur un carton et une barrette en forme de boucle. Sans oublier un pinceau pour le blush et un pour la poudre et…un tube de rouge à lèvres absolument souverain dont je vous reparle bien vite. Vous reconnaissez le tube mystérieux?

Comme vous le constaterez, je suis aussi minimaliste dans mon étui à maquillage que quand je fais mes bagages…Notez tout de même que je n’ai pas pris mon nécessaire d’aquarelles ni de quoi faire des bulles de savon. En fait, ces jours-ci, je me maquille souvent dans le métro, dans l’auto, au bureau…réveil en retard oblige. Au moins, là, j’ai tout ce qui faut.

Vous, parlez moi de votre étui à maquillage du printemps. Je veux tout savoir…Allez, allez!

Longueur d’avance

slowpoke

“Rien ne sert de courir, il faut partir à point »

-Le Lièvre et la Tortue (Jean de La Fontaine)

En coquetterie comme en beauté, rien ne vaut une sage prévoyance. Pour le quotidien ou avant une grande fête, surtout quand on est fatiguée, qu’on sait qu’on sera pressée ou qu’on anticipe plusieurs impondérables; rien ne vaut un travail préliminaire. Dans les faits, j’appelle cela ma « longueur d’avance ». Un peu comme les livres de recettes qui mentionnent: “les profiteroles/la charlotte au fraises/le fondant au chocolat peut être préparées à l’avance et conservé(es) au frais.” Pour ma beauté aussi, donc, j’essaie de laisser le moins d’étapes possibles pour la dernière minute.

D’abord, j’anticipe mes besoins. Pourquoi attendre le moment où l’on devra éventrer le tube de fond de teint avec un couteau à steak pour s’interroger sur notre prochain achat? Non! Même si, inévitablement (par horreur du gaspillage), j’éventre effectivement tous mes tubes, quand je sens que j’arrive au dernier quart de produit, je commence à réfléchir sérieusement à son successeur. Ça me permet de rêver, de faire mes recherches, de ne pas faire de choix impulsif. Puis, une fois que j’ai fait mon choix, quand je tombe dessus en magasin, je le prends. Le tube attend ensuite sagement son tour dans mon tiroir, dans sa boîte, histoire d’éviter la tentation d’enchaîner trop hâtivement. Cette technique m’évite des sorties inutiles mais surtout, la transition gênante d’aller s’acheter du cache-cernes avec le look d’une insomniaque qui achète son premier tube à vie.

Head start

Ensuite, les cheveux. Si je sais que j’ai un événement spécial au calendrier, je prends d’ores et déjà rendez-vous avec Karine la veille pour ma couleur (si j’anticipe que ce sera le bon moment) et, dans tous les cas, ma mise en plis. Rien ne vaut les « boucles du lendemain »; un peu défaites, pas trop parfaites, juste ce que j’aime. Dans l’éventualité où il me faudrait arranger un peu mes cheveux moi-même avant ledit événement (dû à un sommeil un peu plus agité ou quelques flocons), il suffira alors de bien peu pour sauver ma coiffure (un léger coup de fer à friser aléatoire ou le lissage des mèches autour du visage)…Et voilà…beaucoup plus rapide que de laver, sécher et boucler les cheveux soi-même le jour même. Sinon, si vraiment un rendez-vous avec Karine n’est pas une option, alors, j’opte souvent pour un chignon de ballerine, qui cache à la fois repousse et mise en plis moyenne.

Pour les ongles, avant un événement, rien ne vaut le vernis gel. Si certaines craignent que de le faire en continu abîme l’ongle, pour ma part, je n’ai rien remarqué mais le réserve pour les grandes occasions. Cela me permet de faire ma manucure deux ou trois jours d’avance et de profiter d’ongles toujours parfaits le jour J. Parce que sérieusement, servir l’apéro avec des ongles encore humides de vernis, c’est nul. Sinon, si vraiment je ne puis sortir voir mon esthéticienne chérie, alors, j’applique mon vernis avant d’aller dormir la veille selon cette technique, histoire de me réveiller avec des ongles parfaits. Pour ce faire, il me faut un vernis de finition rapide. Mon produit chéri : le Top Coat INM d’Out The Door.

Ma longueur d’avance favorite ce sont mes extensions de cils Mise en Cils! Sans aucun doute, au quotidien, il s’agit de du truc qui me sauve le plus de temps chaque matin. Des cils bien longs, bien fournis, recourbés en tout temps et noirs comme si j’étais maquillée même au saut du lit? C’est ma réalité. Mon esthéticienne chérie Denise m’a plus récemment fait découvrir les extensions de Mise en Cils en soie, plus légères que les extensions régulières. Meilleure tenue donc, mais aussi, sensation de cils nus malgré un regard de girafe amoureuse. Le mascara devient donc optionnel, le recourbe-cils complètement obsolète… Le bonheur total dans la jungle urbaine!

C’est certain, tout va plus vite quand on a une belle peau. C’est pourquoi dès que j’ai un peu de temps, je mise sur les masques. Un masque hydratant en crème posé la veille de la réunion, voilà mon interprétation personnelle du proverbe « la nuit porte conseil ». Au matin, petit rinçage à l’eau thermale et off I go.

Un autre produit épatant qui me donne une autre longueur d’avance: le Nettoyant BB de Marcelle. C’est ma soeur, mon Gogs chéri (à qui l’on doit la craquante tortue déguisée du dessin; non mais sérieusement, je fonds!), qui m’a appelée un matin aux aurores pour m’en parler. Et elle avait raison: si j’étais au départ sceptique du concept (lasse comme je suis de tous les produits qui portent un nom à double lettres), j’ai tout de suite été conquise par ce lait démaquillant qui fait tout et est absolument parfait pour mon mode de vie sans eau. Mais surtout, j’adore qu’il est tout doux, sans huile (parfait pour mes extensions de cils, donc) et me fait une peau de folie en une seule étape. (Même si, oui, après m’être bien nettoyée le visage, je multiplie les étapes subséquentes. Enfin, ça reste un choix personnel et puis, là encore, je considère que mon Nettoyant BB m’a donné une longueur d’avance dans l’étape soin… Tout est une question de perspective, n’est-ce pas?).

Tout cela, c’est sans oublier bien sûr, le rasoir (qui permet d’avoir la peau imberbe à 5 minutes d’avis), la pierre ponce à passer sur les pieds la veille du jour «sandales » et la taie d’oreiller de soie, pour préserver la mise en plis.

Ne pas oublier de sortir les vêtements et les sous-vêtements la veille. Sinon, c’est inévitable: on ne trouvera que les culottes à motifs de pingouins au moment d’enfiler la robe cocktail nude… Ne pas oublier aussi de tout bien inspecter minutieusement et de repasser si nécessaire (les vêtements, pas les sous-vêtements! Je ne repasse jamais mes culottes à motifs de pingouins, tout de même!). Je prépare aussi mon sac à main  et idéalement, j’en fais le ménage du contenu aussi. Idéalement hein. Je trie mes factures, je jette les petits papiers et sors les 74 rouge à lèvres qui traînent au fond. Enfin, je passe la petite brosse anti-peluches sur mon manteau.

Finalement, histoire de ne pas vivre un moment de stress de dernière minute, je sors du tiroir de ma coiffeuse les pinceaux et produits que j’utiliserai le lendemain. Les avoir à la vue me permet de ne pas tout virer à l’envers alors que je suis déjà en retard en cherchant désespérément mon crayon Megan Fox. Mais surtout, cela me rend moins encline à oublier une tape cruciale de ma routine beauté alors que je ne suis pas encore bien réveillée (la base de teint, j’oublie toujours la base de teint!).

Mais sinon, s’il est déjà trop tard? Pour le teint, vive le fond de teint poudre, appliqué à l’éponge et/ou au pinceau: ma dernière obsession, celui de Sensai Kanebo, juste parfait et découvert grâce à mon amie M. Pour les yeux je me rabats sur mon crayon Twin Set Beige Ruban de Dior (appliqué dans l’auto), une merveille de polyvalence qui m’a sauvé plus d’une fois. Un blush « universel » (mon Shimmer Brick de Bobbi Brown a fait ses preuves et a un petit côté “habillé” qui donne l’impression que j’avais du temps devant moi) et enfin, un rouge à lèvres, le premier sur lequel je mets la main quand je pige dans mon sac. Mais, d’ailleurs..où sont mes 74 rouges à lèvres? Voilà pourquoi quand on fait le ménage de son sac à mains, on devrait toujours laisser au moins deux ou trois rouges à lèvres sans le fond de son sac. Ou 74. C’est une question de prévoyance. Pour ces jours où justement, la vie ne nous laisse pas le choix et qu’il faut courir!

Enfin, ma très prévoyante grand-maman, une fois que tout était bien prêt pour le lendemain me faisait toujours rire en proposant en blague: “On prend tout de suite notre petit déjeuner? Allez, comme ça, ça on sera prêtes pour demain…” Dans le même ordre on peut aussi dormir dans l’auto, se coucher en robe cocktail ou encore, boire du champagne au petit déjeuner. Histoire de prendre une longueur d’avance…

Vous avez d’autres petits conseils pour moi?

P.S: Parlant de longueur d’avance, Boucle d’Or accuse un sérieux retard dans les commentaires. Je m’en excuse et me rattraperai bien vite. En attendant, je vais me coucher (en pyjama-veston histoire d’être prête pour ma réunion)! Nul ne sert de courir…

En toutes circonstances: la petite fête au resto

Samedi soir, Papa Ours et moi étions invités à une petite fête pour une amie au resto. Je me suis dit que ce serait l’occasion parfaite donc de partager mon look avec vous, d’autant que les fêtes de fin d’année approchent que les soirées se multiplient. C’est toujours le moment de l’année où l’on est divisée: autant on aurait envie de s’acheter une nouvelle tenue pour la fête de vendredi, autant on comprend qu’il vaut mieux être raisonnable et garder nos sous pour les cadeaux. C’est également pourquoi j’ai eu envie de faire avec ce que j’ai, mais d’apprêter le tout différemment.

Alors, comme j’étais un peu fatiguée, j’avais envie de noir (une valeur sûre, qui rehausse le blond), d’un vêtement qui a fait ses preuves et d’un minimum d’accessoires. Non, ce soir, je n’essaierais pas de jouer les Olivia Palermo avec mille bijoux dépareillés. J’ai donc opté pour une petit robe noire sans bretelles à décolleté en coeur (BCBGMAXAZRIA, d’il y a 1000 années-mode, ce qui est encore pire que les années-lumière!) et de bas-collants opaques Secret. En rétrospective, j’aurais dû mettre un bas plus fin…Je note pour la prochaine fois.

Comme j’ai toujours tendance au frisson dans les restos l’hiver, j’ai ajouté un petit cardigan  de tricot de coton fin (Forever XXI), lequel j’ai cintré avec un foulard Hermès (modèle Cliquetis) avec un gros noeud sur le devant. J’adore faire ça! Ça donne une véritable unité au look et, quand on ne porte que u noir, ça permet d’injecter dans le look la petite dose de couleur. Voyez ma styliste personnelle qui arrange mon look pour ma séance photo:

Encore une fois, petites bottes BCBGMAXAZRIA à clous, bracelet Tiffany Locks et boucles d’oreilles en grosses perles (pour rehausser le blanc de mes yeux). Pour l’extérieur, petite veste de laine à manches bouffantes (il ne faisait pas assez froid pour le manteau de fourrure de castor recyclée) (BCBGMAXAXRIA), foulard de laine à col de lapin (Holt Renfrew) et sac noir Mulberry (modèle Baywater). Sur mes ongles: mon adoré vernis Diorific teinte Diva de Dior, pour mettre en relief mon petit côté existentiel-glamour (genre “moi, je lis Heidegger sur mon Ipad en écoutant Florence and the Machine” même si, en vérité, c’est plus “Moi je lis Flare avec de l’huile à cuticules et des gants de coton en regardant Up all Night“).

En ce qui concerne le maquillage, j’avais envie de facilité et de simplicité. Exit donc le maquillage à grand déploiement (liner Bardot ou rouge à lèvres précis, qui demande une surveillance de tous les instants et la main stable d’une neurochirurgienne). J’ai plutôt été dans le flou-flatteur, disons. Donc, j’ai travaillé mon teint avec mon fond de teint Flower Perfection de Bourjois et du cache-cernes sous les yeux (Clé de Peau). J’ai défini mes joues avecle blush crème Penny Lane de Nars, sur lequel j’ai posé en touches-lumière le Smudge Pot Stila, teinte Kitten, lequel j’ai également appliqué dans le coin interne de l’oeil pour réveiller mon regard.

Sur mes yeux, j’ai appliqué la pallette Fairy Gold de Dior qui a officiellement remplacé ma palette Naked d’Urban Decay ces jours-ci. Sur la paupière entière j’ai appliqué l’ombre du coin bas gauche, puis, j’ai défini le coin externe de l’oeil avec l’ombre du coin bas droit de la palette. Puis, comme c’était le soir, j’ai appliqué sur toute la paupière mobile l’ombre blanche irisée du centre pour un effet poudre d’étoiles filantes. Über-chic.

Sur mes lèvres, j’ai été au plus simple: mon fidèle Lip Glow Dior qui est devenu un peu une partie de moi-même, mais lequel j’ai ajouté le Ultra-Gloss Dior teinte 424, Flash, un doré-lamé étincelant qui fait la lèvre pulpeuse et festive-urbaine. Petit pshiit de Mûre et Musc de l’Artisan Parfumeur et voilà, la nuit était à moi.

Rouge du Souvenir

Je vous ai souvent parlé de ma Grand-maman, Marguerite, mais moins de mon Grand-Papa, qui pourtant, a toujours été mon complice, mon compagnon, mon âme-soeur. D’ailleurs, c’était son surnom: mon Âme-Soeur. On se moquait gentiment de moi aux soupers de familles: “Voudrais-tu aider ton Âme-Soeur à faire la vaisselle par hasard?“. J’étais toujours partante. Mon Âme-Soeur était trop cool, trop drôle et tellement, tellement sage.

Grand-Papa fait déjeuner Boucle d’Or

Il n’avait peur de rien: un jour ma soeur et moi avons trouvé un bébé canard au bord de la mer. Il nous a conduit à un vétérinaire dans un autre état pour que, inquiètes protectrices des animaux que nous sommes, puissions le faire examiner par un professionnel de la santé animale. Finalement,  le bureau étant fermé, nous avons remis le canard à la mer et il est reparti en nageant, gaiement, retrouver ses parents canards…Donc tout ça pour…un souvenir magique de road trip avec Grand-Papa avec un bébé canard dans l’auto, à arrêter en chemin “parce qu’il a soif je pense“.

Mon Grand-Papa a servi dans l’aviation, dans l’Escadrille 425-Les Alouettes, un escadron de bombardement formé durant la Seconde Guerre Mondiale dans le but de regrouper principalement des aviateurs canadiens français (leur devise? “Je te plumerai!“).

Enfin, toute ma vie, chaque novembre, mon Grand-Papa nous épinglait des coquelicots au manteau et nous parlait de ses souvenirs, pour que nous n’oublions pas, ma soeur et moi. Que nous n’oublions pas que malgré la vie, les beaux Noëls, les crèmes glacées à Ocean Park dans le Maine, il y avait eu une période où tout avait basculé. Et où lui et d’autres s’étaient battus.

Tous les ans, dès le début novembre, je cherche les tables des vétérans où l’on peut faire un don pour les anciens combattants. Et je porte fièrement le mien en ayant une bonne pensée pour mon Grand-Papa qui me manque.

J’en profite aussi pour faire fleurir la teinte rouge coquelicot subtilement ailleurs dans mon look, tout en restant respectueuse et chic. Donc, voici, voili mes produits:

-le Rouge à lèvres d’Armani, teinte 401: même s’il est un peu trop intense pour le jour au bureau (sa petite teinte orangée lui donne un côté un rien pin-up), ce rouge à lèvres est, je considère, absolument culte. Les lèvres de Betty Draper dans Mad Men saison 1? Ne cherchez plus.

-le Rouge à lèvres Diorific de Dior, teinte Diva: après mon fameux Marilyn qui ne me quitte plus, il me fallait aussi le Diva que j’aime tout autant mais me semble un peu plus sage. Bon, par sage, entendons-nous: on m’a encore offert un café gratuit! Oui, ces rouges à lèvres se remboursent d’eux-même en latte du matin. Un excellent achat, donc.

Rouge Caresse L’Oreal teinte Cardinal Plume: découverts grâce à mon Goglu de soeur adoré, j’ai été moi-aussi conquise par la texture zéro-produit qui fait des lèvres ultra-douces. Petit prix, couleur 100% lovely; que demander de plus?

Vernis Diorific, teinte Marilyn et Vernis Deborah Lippmann teinte Supermodel: mes deux vernis rouge-coquelicot parfait, qui, sur des ongles courts, sont du plus joli effet.

Et vous, vos produits rouges coquelicots, à la veille du Jour du Souvenir?

Demain matin, Montréal m’attend

Il y a des matins où, comment dire, j’ai besoin d’une motivation extérieure à moi-même pour attaquer mon programme du jour. Un peu comme, lorsque je n’arrive pas à réveiller Petite Ourse, que je suis déjà en retard et que je finis par dire: “allez, viens, si tu te lèves, j’ai une surprise.” (La surprise? Sa toast coupée en forme de papillon ou en maison- je vous le conseille vivement, ça change tout). Enfin. Il y a des matins comme ça où j’ai vraiment envie de rester sous la couette. Et où, vous l’avez compris, moi aussi, il me faut “une surprise” pour avoir envie de partir conquérir le monde.

Cette promesse de quelque chose de spécial, d’une journée un peu enlevante (malgré l’agenda endormant), je l’ai trouvé en la collection Grand Bal de Dior, plus précisément en le nouveau rouge à lèvres Diorific.

Tube doré précieux, texture mi-matte, longue tenue (même ma mère est d’accord) confort et haute pigmentation: c’est du rouge à lèvres mes amies! Déclinées en quatre teintes bien vives, les nouveaux rouge à lèvres Diorific font une bouche magnifique, une bouche de Jessica Rabbit pour envoyer des bisous soufflés, une bouche qui, oui, donne envie de sortir du lit le matin.

Mon amie M. m’a bien fait rire: quand je lui ai dit que je portais mon nouveau rouge à lèvres Dior au bureau (et que j’étais un peu nerveuse puisque d’habitude je suis davantage Lip Glow et co.), en vraie parisienne elle m’a dit: “Mais non,voyons, ce que j’aime justement des nouveaux rouges Diorific c’est que vu leur texture satinée ça reste discret.” Discret, oui. C’est le mot. J’adore.

J’ai la teinte Marilyn et c’est vraiment le rouge à lèvres grand luxe qui fait une bouche qui dit Stop! Stop, regardez-moi. Stop, cette journée m’appartient. Stop, j’étais la prochaine en ligne, ce latte est pour moi. Quoi? C’est la maison qui me l’offre? Oh, thank you so much!

Stop, c’est ma vie. Stop, j’en profite. Stop, ce rouge à lèvres est magnifique, je sais. Stop, arrêtez de me demander mon autographe. Oui, Montréal m’attend.

Allez, je me sens d’attaque. Oui, il y a des jours (souvent les vendredi) où je dois me raconter un peu n’importe quoi pour démarrer ma journée. Je suis la seule? Sinon, vous avez d’autres conseils pour se motiver par l’entremise de son look?

L’Empreinte de l’Ange

“C’est ici, dit-il, que l’ange pose un doigt sur les lèvres du bébé, juste avant la naissance. Chut ! – et l’enfant oublie tout. Tout ce qu’il a appris là-bas, avant, en paradis. Comme ça, il vient au monde innocent…”.

-Nancy Huston, L’empreinte de l’Ange

J’ai toujours trouvé que définir l’arc de cupidon (le point creux sous le nez, au centre de la lèvre supérieure) faisait une énorme différence dans la finition de mon maquillage. J’ai essayé et aimé plusieurs produits: le Crayon Cupidon de Guerlain, un peu de fard Kitten de Stila, mon fameux crayon Armani

Cet automne, j’ai craqué pour la nouvelle proposition de Dior, qui a lancé le crayon Contour Universel, une merveille totalement translucide, pour maintenir gloss et rouge à lèvres bien en place. Ce crayon s’accorde à toutes les teintes de rouges à lèvres et toutes les peaux et permet de vraiment bien définir “l’empreinte de l’ange” tout en gardant un look d’ingénue. Le paradis je vous dis.

Sinon, vous avez d’autres petits trucs pour mettre en valeur vos lèvres sans avoir l’air trop maquillée?

Lingerie à lèvres

Ces jours-ci je n’ai qu’une obsession: un teint parfait, un oeil de chat et une bouche comme un jupon: soyeuse et un peu lustrée. Pour le teint (im)parfait et le liner, je reviendrai sur le sujet un autre jour. Non, aujourd’hui, c’est de mes produits à lèvres dont je veux vous parler. D’abord, je tiens à le préciser: il me faut de l’hydratation. Je n’ai pas envie d’un simple gloss. J’ai envie de douceur, de cocooning, de soin mais aussi, d’une bouche à la Kate Moss qui va prendre le thé, c’est à dire naturellement en beauté. Comme on le serait en camisole Vannina Vesperini teinte crème, avec un cardigan d’homme en cachemire par dessus, les cheveux vaporeux, à lire un roman un dimanche matin ensoleillé (j’ai une image là, en tête…) dans un grand lit d’hotel. Je vous présente donc mon top trois de ma lingerie à lèvres, qui me rapproche dudit idéal de flâneuse en camisole dans un décor camaïeu de beiges. Voici donc:

Love Balm – Jurlique: Un baume transparent, véritable soin multi-usage fondant, qui sent bon la tangerine et hydrate vraiment bien malgré sa texture assez légère. Il me fait des lèvres soignées, pas trop brillantes et douces comme tout. À noter, je l’utilise également sur mes cuticules au cours de la journée. Love the Love Balm!

The Lip Slip – Sara Happ: OMG, I die!, comme le dirait Rachel Zoe (qui est d’ailleurs fan, tout comme Gwyneth et Reese, pour ne nommer qu’elles). C’est LE baume que je cherchais, LE vrai, LE bon. Vous savez, comme dans les grandes histoires d’amour du style “on s’est reconnu, on a tout de suite su“, c’est le sentiment que j’ai eu quand j’ai essayé cette merveille. Le Lip Slip se traduit littéralement comme “jupon à lèvres” et c’est vraiment ça: des lèvres d’une douceur inouïe, confortables, qui sentent bon comme des sachets de lingerie délicatement parfumés. Et surtout, qui me donnent des airs de mannequin le weekend. Oui, oui. Même mon t-shirt Forever XXI prend des airs de Fillipa K. avec ce baume. C’est fou. Les mots me manquent. Tout y est: texture non-collante qui reste en place, emballage craquant (j’adore les rubans gros grain) et qualité exceptionnelle. Je serais prête à renoncer à tous mes baumes à lèvres pour celui-ci. Vraiment. J’en applique le soir, le matin, la nuit, 70 fois par jour, par pur plaisir. Certes, je suis accro mais j’assume. Ce produit est la huitième merveille du monde. Je vous reparlerai bientôt aussi du Lip Scrub et de Lip Slip Gloss. (À noter: je l’achète chez Murale mais je vois que le site B Glowing livre partout dans le monde!)

Lip Maximizer -Dior : Un classique, qui ne me quitte plus depuis des années car il n’a absolument pas d’équivalent. Pour des lèvres pulpeuses, une belle brillance et ce délicieux petit coup de fouet vanille-menthe, c’est le produit que je n’hésite jamais à acheter. Je fais d’ailleurs toujours des réserves de ce produit dans les boutiques hors-taxes des aéroports, tout comme mon Lip Glow, d’ailleurs. Je porte mon Lip Maximizer seul pour des lèvres nude à la Charlize Theron, sur mon Lip Glow pour en rehausser la couleur et la brillance et aussi, en traitement avant une soirée (en couche épaisse) ou en traitement de nuit quand je me sens les lèvres dégonflées. D’ailleurs, j’adore aussi la Crème de Rose de la marque, qui est elle, un véritable soin, mais comme j’ai terminé mon pot, elle n’est pas sur la photo. Dès que mon budget beauté me le permettra, je le rachèterai sans hésiter toutefois, cette Crème de Rose est également exceptionnelle.

Alors voilà pour mes produits de soins à lèvres teinte lingerie. Bien sûr, je suis toute ouïe à vos recommendations.

Pop goes the world!

Le look du jour pour Boucle d’Or: le vernis Dior teinte Calypso et le Dior Addict Ultra-Gloss Glow teinte 854. Pour une version douce du rouge pop iconique, j’ai craqué pour ce duo grand luxe. Ce gloss, que vous dire: toutes mes amies qui le voient dans ma trousse veulent l’essayer puis, me demandent de leur écrire la référence: il est parfait. N’est-ce pas V., M., A., A-M? Sirupeux, non-collant, lumineux…Avec ma chemise blanche et ma jupe crayon, c’est Marilyn juste ce qu’il faut, sans en faire trop. Et vous, votre duo gloss-vernis du jour?

Recette vite faite pour des gambettes parfaites

Boucle d’Or est (très) loin d’avoir des jambes parfaites! Depuis que je suis toute petite, je suis maladroite, trébuche et tombe partout. Je n’ai peur de rien, enfant, je jouais à fond, structure de jeu, vélo, patin à roulette et carré de sable, sans crainte de me faire bobo…Adulte, je me coupe régulièrement en me rasant, les moustiques m’adorent (et même récemment, des fourmis rouges m’ont trouvé délicieuse!) et j’ai la peau à tendance sèche, ce qui n’aide pas le portrait. Tout cela, conjugué au fait que j’ai un taux de plaquettes basses, fait que le moindre accro laisse sa marque et pour longtemps. Aussi, quand vient le temps d’abandonner les bas collants, je suis toujours un peu appréhensive. Mais je ne suis pas la seule…Combien de femmes m’ont demandé conseil pour ce moment où on se décide à sortir sans bas: varices, ecchymoses, éraflures, vergetures. Nos jambes racontent souvent un peu l’histoire de nos vies comme les tatouages des géants dans Les Derniers Géants, un livre que j’adorais quand j’étais enfant (et même plus vieille, c’est une histoire hyper touchante).

Sauf que cet été, car j’ai trouvé la formule pour avoir des jambes parfaites! Vraiment, des jambes de rêve en deux minutes, pour oublier les bas collants en toute confiance.

D’abord, j’applique la nouvelle BB Crème Dior Hydralife de Dior, sur toute la demi-jambe (pour moi, c’est la principale zone à problème), en étirant un peu sur le dessus du pied. Cette BB Crème est une merveille, sauf pour la teinte qui est un peu trop foncée pour mon visage (je la mélange donc à un fond de teint plus clair). Mais pour les jambes, elle est idéale comme telle: elle me fait des jambes sans défaut aucun, qui ont pris ce petit rien de soleil tout naturel. Et puis, la texture est vraiment géniale pour le corps: pas graisseuse, quasi sans-transfert, longue tenue…Idéale pour les journées chaudes et collantes!

Ensuite, j’applique l’Huile Corporelle To the beach de MAC, teinte Seaside le long du tibia. J’adore cette huile qui sèche vite, aux petites particules irisées en suspension. J’aime le fait que cette huile est non-parfumée et que les petits brillants sont très, très, fins et pas trop dorés. Cette teinte, un peu rose ballet, comme le nacre d’un coquillage, est idéale pour les peaux claires mais à noter, cette huile existe également dans la teinte Man Rays, un vrai bronze, pour les peaux plus mates. C’est la touche finale qui me fait des jambes lustrées et interminables, comme on en rêve toutes. Cette huile est l’un de mes coups de coeur (dont je vous reparlerai bientôt) de la collection Hey Sailor! de MAC et comme c’est une édition limitée, je crois que je vais faire des réserves. Elle est absolument magnifique sur les jambes, les épaules et le décolleté. Toujours chic, vraiment discrète, parfaite en milieu urbain comme à la plage, elle ne laisse sur la peau aucun film gras ou collant.

Alors, voilà, vous savez tout de ma recette pour des jambes parfaites! Si vous avez d’autres astuces, mes jambes pleines de vécu et moi adoreraient les connaître!

 

Besoin de vitamines

Boucle d’Or a bien besoin de vitamines ces jours-ci. Entre la grisaille, le froid, la pluie glacée et le manteau d’hiver que l’on n’en peut plus de voir, le printemps se fait vraiment trop attendre. J’essaie toutes sortes de variantes: manteau d’hiver et foulard vaporeux printanier (j’ai froid au cou), chaussures ballerines et trench (j’ai froid de partout), manteau d’hiver et vraies bottes (je déprime mais je suis comfo)… Heureusement, je fais le plein coup d’éclat avec un bon jus frais le matin et des teintes ensoleillées au menu maquillage; me voilà rassasiée en vitamines en attendant les premiers rayons.

Voici les petits produits qui me permettent de patienter ces jours-ci:

La poudre Healthy Balance de Bourjois

Une petite merveille qui unifie et matifie le teint parfaitement et promet hydratation grâce aux extraits de fruits d’Asie (je n’ai rien remarqué à ce point de vue mais je garde espoir). J’aime le boîtier rouge tout mince qui ne prend pas de place et est facile à repérer dans mon sac à main. Malheureusement non-disponible au Canada, cette belle découverte m’a été envoyée par ma correspondante beauté. Vivement que cette poudre traverse l’Atlantique!

Le Dior Addict Lip Balm, teinte Crystal Coral

Je vous en ai déjà parlé ici. Pour moi qui étais déjà une incontestable fan du Lip Glow, ce petit tube vient injecter de la nouveauté dans ma trousse et ma routine – j’adore la texture baume et la petite teinte peau de pêche qui fait des lèvres de bébé. Ce sera le tube de l’été, je le sens. Une exclusivité Sephora (au Canada, du moins).

Convertible Colour, teinte Petunia, de Stila*

Un fard crème à utiliser sur les joues et les lèvres, au gré des envies. Pour ma part, je l’utilise surtout sur mes joues en l’appliquant avec ma Beauty Blender, pour  des joues de poupée, rosées et lustrées. Vous savez, les joues de Carrie dans Sex and the City, dernière saison? Ce fard me rapproche de cet idéal. Avis à celles qui n’ont pas accès à ce produit: le rouge à lèvres Riviera de Dior, appliqué sur les pommettes, a à peu près le même rendu. J’ai testé suite à la recommandation de Ricky Wilson, maquilleur-vedette Dior et c’est magnifique.

Vernis Riviera de Dior, Vernis 10 jours Bourjois teinte 25, Vernis Essie Camera et Vernis June de Chanel

Tous mes vernis du moment, pour des ongles qui me donnent le sourire rien qu’à les regarder. Le Riviera de Dior a déjà atteint un statut culte, je l’adore et il me vaut tout plein de compliments (même dans un hôpital on m’a arrêtée pour me demander la teinte!). Le Bourjois 25 est magnifique: un corail-rosé un brin rétro. Cet été, je sens que ce sera ma couleur de prédilection sur les orteils. Enfin, le Essie Camera est un genre de coquelicot atomique, 100% néon, 100% canon. Pour ce qui est du June de Chanel, ce vernis couleur melon doux est hyper joli sur les mains de mes amies mais par contre, sur moi, il me fait des doigts jaunes de fumeuse, ce qui est bien dommage. Enfin, je l’ai tout de même inclus à ma sélection car je crois bien être la seule qui a ce problème.

Mascara Bottom Lash, de Clinique

C’est la petite touche qui change tout, qui fait des yeux émotifs de poupée, un peu année soixante, non sans rappeler le maquillage d’Elle Fanning ici, que j’adore. Parfait pour compléter mon maquillage de fille patiente qui attend le printemps sans se découvrir d’un fil!

Et vous, quels sont les petits produits qui vous permettent d’attendre les beaux jours?

Boucle d’Or à l’événement Dior

Hier, Boucle d’Or avait son premier événement à vie où elle avait été invitée à titre de blogueuse. Vous le saviez, je vous avais parlé de mon émoi ici. Je pensais aller simplement voir comment cela se passait, aller poser quelques questions entre deux coup de pinceaux au maquilleur-vedette invité, Ricky Wilson, me pâmer devant les produits Dior en planifiant mes prochains achats mentalement…Mais la vie me réservait une (magnifique) surprise!

Après questionnement existentiel sur la tenue, le maquillage, les chaussures et le vernis, je me suis précipitée chez La Baie Centre Ville où, surprise, on m’attendait pour me “prepper“. On m’a assise dans une chaise de maquillage où l’on m’a démaquillée puis préparé mon teint. Je me demandais un peu pourquoi mais ma timidité a eu raison de moi et je n’ai pas posé de questions.  J’essayais de ne pas avoir l’air trop amateur, et surtout, j’essayais d’absorber les gestes et techniques des pros de l’équipe Dior. Puis, on m’a emmenée au deuxième étage où Ricky Wilson avait déjà commencé son cours technique et on m’a demandé d’aller m’asseoir dans la chaise sur la scène (gloup!) pour que je sois le modèle de Ricky. Le cours allait donc se donner sur moi par le maquilleur même qui a maquillé les plus belles célébrités à Cannes, New York et LA. J’ai momentanément cessé de respirer tellement j’étais contente mais aussi, un peu nerveuse. Et puis, j’ai écouté Ricky Wilson, j’ai oublié mon stress et j’ai beaucoup appris.

Chaque geste, chaque technique est étudiée et bien sûr, très loin de mon maquillage-minute dans le stationnement de la garderie. D’abord, côté teint, j’ai appris que l’on pouvait utiliser un gros pinceau style Kabuki pour poser le fond de teint et conférer à la peau un rendu plus que parfait. J’ai aussi appris comment me faire un joli maquillage des yeux charbonneux “professionnel/corporate-friendly” (oui, cela existe et est possible avec la palette Grège), moi qui ai toujours eu un peu peur de ce genre de maquillage, vu que j’ai déjà des petits yeux. Enfin, j’ai aussi retenu que la poudre devrait s’appliquer à la toute fin du maquillage, uniquement là où cela est nécessaire (je l’appliquais dès que je terminais mon teint, avant les yeux et la bouche.)

Pour ce qui était de mon maquillage à moi, j’ai été très impressionnée par mon teint et mes yeux. Seul bémol: j’ai trouvé que Ricky m’avait appliqué un peu trop de poudre bronzante à mon goût.

Côté produits, beaucoup de coups de coeur bien sûr, mais notamment, ce blush qui fait des joues de poupée, le “Pink in Love“, qui fera sûrement partie de mes prochains craquages beauté. Bien sûr, leur fameux fond de teint en aérosol DiorSkin Airflash, le stylo Skinflash et leur Serum One Essential ont tous été de belles découvertes, moi qui n’avais jamais testé ces produits mais qui en avait beaucoup entendu parler dans les médias. J’ai mis tout cela sur ma wish-list également. Et puis enfin, on m’a parlé de la gamme DiorSnow, qui traite les taches pigmentaires (comme vous le savez, c’est un de mes problèmes) alors que j’étais convaincue que cette gamme n’était disponible qu’en Asie. Un jour, je succomberai, puis je vous raconterai tout.

J’ai également eu la chance de m’asseoir avec Ricky Wilson et de lui poser mes questions. Suite à la demande de l’une d’entre vous (papillondejour!), je lui ai demandé sa technique pour faire des joues utra-lumineuses comme on voit dans les campagnes Vuitton. Son secret? Il mélange un peu de crème lumineuse au fond de teint. Ricky conseille de se tenir loin des fonds de teint minéraux qui donnent un aspect givré plutôt que lumineux au teint. Ensuite, sur les joues, il recommande le fameux “Pink in love” qui est “neon, but pretty” (je vous rassure, il n’est pas si néon que cela), que l’on applique sur le haut des pommettes. Et puis, pour finir, une touche de poudre “lumière” sur le haut de l’os des joues, comme la DiorSkin Poudre Shimmer.

Je lui ai également demandé ce que, selon lui, toute femme devrait avoir dans son étui à maquillage du jour pour effectuer les retouches durant la journée. Sa réponse: le Skinflash pour réveiller les zones d’ombres, le mascara, à réappliquer lorsque les yeux deviennent fatigués, le produit à lèvres du jour et la poudre matifiante.

Enfin, je lui ai demandé le truc ou produit que toutes les femmes devraient avoir pour l’été. Sa réponse: la petite touche corail. Que celle-ci soit sur les ongles d’orteils (le magnifique vernis Riviera) ou sur les lèvres (le rouge à lèvres Riviera ou le nouveau Lip Balm Crystal Coral), il nous conseille de garder le tout ludique et facile en jouant avec les produits. Son dernier petit secret de pro: le rouge à lèvres Riviera est hyper joli sur les joues en blush. J’ai hâte d’essayer cela demain!

Pour celles que cela intéresse, l’événement prend fin demain; j’ai cru comprendre qu’il restait quelques places. Il y a des bulles, du blush et une équipe sympathique qui met à l’aise pour poser toutes les questions! Que demander de plus?

Petit ajout, à la demande générale:

Et voici le Lip Balm, Crystal Coral, que j’adore:

Bonne fin de semaine!

Dans les rêves de Boucle d’Or

On a toutes une petite liste qui nous fait rêver, une liste des trucs qu’on aimerait s’acheter, de ces petits tubes qui, nous semblent-on, transformeraient nos vies…Bien sûr, cette liste change au gré des saisons, de la mode, de nos envies et des nouveautés. Voici ma liste du moment…

La nouvelle collection OPI New York City Ballet

De jolis vernis tous doux qui s’harmonisent avec tout, comme je les aime. Vous connaissez désormais mon obsession de tout ce qui est ballet. Quand j’ai entendu parler de cette collection pour la première fois, j’ai pratiquement cessé de respirer tant j’étais contente. Je sens que je vais avoir de la difficulté à choisir…

Le nouveau Lip Glow de Dior, teinte Crystal Coral

Je vous ai amplement parlé de mon fidèle tube de Lip Glow qui me suit partout depuis son lancement en 2009 (ici, et encore …). Cette année, Dior nous gâte avec un nouveau tube tout frais, un Lip Glow dans une jolie teinte corail qui devrait donner bonne mine. J’ai tellement hâte! (une exclusivité Sephora)

Eau de Senteur Jacadi Toute Petite

Une petit flacon rempli d’une eau toute câline pour accueillir le printemps. J’ai envie de douceur et de légèreté ces jours-ci et cette eau de senteur que l’on décrit comme un floral-fruité me semble parfaite: “…légères notes de fruits rouges. Elle mélange ensuite le litchi, la pêche et le muguet pour laisser enfin apparaître un fond de notes musquées et de santal pour le bonheur de nos petites chéries.” En plus, elle est disponible à Montréal, pour mon plus grand bonheur.

Mais aussi…

-Un Soin visage à la Rosée de Bambou au magnifique spa flottant Bota Bota (un spa créé dans un ancien traversier amarré dans le fleuve St-Laurent!) qui est sensé donner un éclat de folie au teint;

-Les produits pour le teint de Laura Mercier (Secret Camouflage, Tinted Moisturizer et Invisible Loose Powder). Depuis que j’ai vu les photos de la belle du Secret des Coquettes, je suis vraiment tentée…J’ai toujours su résister à la folie “Flawless Face” de Laura Mercier mais là, ça y est.  Je vais craquer, je le sens. Moi aussi je veux un teint tout en transparence.

-Un gant de toilette tricoté à la main à Terre-Neuve, trop joli, tout doux et excellent pour la peau. Un petit luxe poétique pour mon teint.

-Une cure de complément alimentaire Booster Divin Peau et Cheveux D-Lab, que je meurs d’envie d’essayer mais qui n’est pas disponible ici, malheureusement…

-Les nouveaux produits Vinosource de Caudalie, qui devraient arriver d’ici la fin du mois à Montréal, selon les cosméticiennes de chez Jean Coutu sur Mont-Royal. Je suis déjà conquise par la Crème Sorbet, dont j’adore l’odeur;

Et vous, vos rêves beauté, il y a quoi de dedans?

La première invitation de Boucle d’Or

C’est un grand moment! J’ai reçu ma première invitation à un événement à titre de blogueuse! (C’est un événement ouvert au public donc, oui, techniquement, tout le monde y est invité, mais qu’importe, je suis sur un nuage…). Depuis, je ne cesse d’y penser et de tout planifier… Gardienne pour Petit Ours, les vêtements que je porterai, ma couleur de vernis à ongles ce jour-là…

Il s’agit de l’événement Styles de Stars, de Dior (ça tombe bien, c’est une marque que j’adore depuis toujours) chez La Baie Centre-ville, qui aura lieu du 18 au 21 avril prochain. Pour cet événement, l’artiste maquilleur international de Dior, Ricky Wilson, de même que son équipe, donneront un cours sur comment réaliser les maquillages des célébrités, puis offriront une consultation aux participantes pour leur expliquer ce qui leur va le mieux. J’ai tellement hâte de voir ce que Ricky me conseillera, d’autant plus qu’il a travaillé avec Leighton Meister (Blair Waldorf dans Gossip Girl), Kylie Minogue, Sharon Stone, Emmy Rossum, Tinsley Mortimer (la belle et very blonde socialite de New York) et Elisabeth Banks, pour n’en nommer que quelques-unes… On m’a également dit que je pourrais lui poser quelques questions. Je promets de tout vous raconter et de vous montrer le résultat de son maquillage!

Bien sûr, vous êtes les bienvenues à venir à cet événement également. On me dit qu’il reste quelques places pour les cours, lesquels coûtent 25$, montant qui est déduit de tout achat. Sinon, toutes peuvent passer au comptoir Dior et venir voir la nouvelle Collection Croisette qui me fait sérieusement rêver (je vous en reparlerai davantage bientôt, elle arrive en magasin le 12 avril) ainsi que la nouvelle BB cream de Dior que j’ai très hâte d’essayer. Et qui sait, vous me croiserez peut être… Je serai la blonde qui n’en croit pas sa chance d’être là et qui porte ce collier (non, pas avec ce chandail là, tout de même!). Me reconnaîtrez-vous?

Alors, quelles questions je devrais lui poser, à Ricky Wilson?

(Sur rendez-vous seulement (pour garantir un petit moment avec Ricky Wilson.) Veuillez téléphoner à 514-281-4422 ext 2644 pour réserver votre place.)

Sense and Sensibility

Je vous avais promis de vous en parler dès que j’aurais mis la main dessus, le blush Rosy Glow de Dior (teinte Pétale), issu de la collection Garden Party, un blush poudre rosé qui s’adapte à l’humidité de la peau de chacune pour créer une teinte rose bonne mine sur mesure. Oh, comme j’ai eu raison d’attendre! Entre mon nouveau blush et moi, c’est l’amour!

Si le fard peut paraître un peu mat et rose froid (teinte bleutée) dans son écrin, sur les joues, il se réchauffe rapidement pour se transformer en la plus élégante couleur de pétales de roses. Dior nous dit: “Grâce à la technologie Fresh Color Reveal qui réagit à l’humidité de la peau, le rose monte graduellement, comme une émotion“, et c’est exactement cela. Je cherche depuis quelques jours comment vous décrire le look final que me donne ce blush et j’ai finalement trouvé aujourd’hui: il fait des joues victoriennes! Vous vous rappelez Lady Marianne Dashwood (jouée par Kate Winslet) dans le film Sense and Sensibility? Ses petites pommettes de jeune fille sensible dans la campagne anglaise chargée de rosée? Alors vous aurez une idée du look romantique que confère ce blush.

Le Rosy Glow est vendu dans le poudrier compact signature des items de la collection Diorskin: d’un côté la poudre embossée du logo Dior, de l’autre un petit pinceau. La poudre est fine, parfumée d’un (très) discret parfum de roses et bien pigmentée.  Il en faut à peine et à ce titre, j’estime que mon blush me durera très longtemps. Bien que le pinceau dans le boîtier ne soit pas de mauvaise qualité, j’utilise un pinceau à blush MAC pour appliquer le produit, lequel je fonds uniquement sur les pommettes.  Le voile de couleur se dépose en transparence et on peut parvenir à un look ultra-naturel comme un à look très maquillé. L’hiver étant dans son mois le plus sombre, ma peau est, quant à elle, à son plus pâle et je dois dire que ce blush semble mettre ma pâleur en valeur en conférant une certaine émotivité à mon visage. Toutefois, j’imagine que ce fard pourrait me donner des joues de Charlie’s Angels avec un teint un peu hâlé en vacances, du style la fille en super forme (un autre look que j’adore!), j’ai donc bien hâte de tester sous le soleil. D’une manière ou d’une autre, je préfère le naturel alors je garde le geste léger et le reste de mon maquillage frais.

Pour compléter mon look de Lady Marianne, je me fais une paupière “émotive” avec l’ombre à paupière Kitten de Stila, un champagne irisé (mais sans paillettes) que j’applique également sur l’os en haut de mes joues pour éclairer mon visage.  J’applique ensuite plusieurs couches de mascara; le nouveau mascara Diorshow New Look en noir est ma dernière découverte, il me fait des cils lourds de mystère. Je complète le tout avec une teinte rosée sur les lèvres (pour l’instant je suis fidèle à mon Lip Glow de Dior mais les produits pour les lèvres de la collection Garden Party me font sérieusement de l’oeil).  Et voilà, le look le plus fleuri du printemps est chez Dior cette saison et il fait sérieusement rêver en attendant les beaux jours…