Truc de maquillage antigel

Antigel

Les bonnes idées sont souvent le résultat de l’erreur et du hasard. Je le confirme avec ma récente découverte beauté qu’il me fait trop plaisir de partager!

Cela fait plus d’une semaine que je ne sais plus comment me maquiller pour camoufler mes rougeurs du teint dues au froid. Je quitte la maison, teint tout beau, tout blanc, tout calme. Inspiration reine des neiges/pub Dior Snow 2014 (googlez-le, c’est sublime!). J’arrive dans l’auto: le froid a eu raison de mon éclat: plaques rouges autour du nez, sur le nez, yeux brillants. Bref, la reine des neiges a l’air d’avoir pleuré/mal dormi même si elle a la grande forme.

Mais l’autre matin, alors que je n’étais pas tout à fait réveillée, j’ai appliqué un échantillon de fond de teint nettement trop foncé. Dans le genre, ma teinte plus 2. Résultat? Un teint de latte, bien beige, que j’ai dû fondre dans mon cou pour qu’il n’y aie pas de démarcation (j’étais trop en retard pour tout recommencer). Dans le spectrum des teints, j’étais à l’opposé de mon teint d’hiver habituel plus Marie-Antoinnette que pub Michel Kors…Alors, histoire de me sentir tout de même moi-même j’ai rosi mes pommettes avec mon Lip2Cheek teinte Smile de RMS et j’ai ajouté une pointe de Living Luminizer RMS sur le haut de l’os et go, je suis sortie dans le froid.

Et il faisait froid! Un froid qui donne mal aux mains en 30 secondes, qui draîne la batterie d’IPhone, un froid qui fait que même la voix de mon GPS semblait enrhumée. Mais vous savez quoi? Mon teint lui, était parfait. Bien neutre. Bien beige. Un peu chaud, comme un teint d’hiver à peine bronzé, comme un teint de suédoise qui revient du ski. J’ai adoré! Le rose était aux bonnes places (sur mes joues uniquement), mon regard semblait plus clair, plus vif et surtout, je n’avais plus l’air d’avoir le nez gelé.

Alors voilà! Depuis, je me maquille en jouant avec les mélanges et en ressortant mes fonds de teint de vacances. Oui, il faut bien fondre et bien étendre (idéalement sur une crème anti-rougeurs en base…moi, j’aime celle-ci, d’Avène) mais croyez-moi, votre teint unifié un rien bronzé ne gagnera qu’en éclat sous le soleil froid.

Vous avez d’autres petits trucs maquillage anti-rougeurs pour les grands froids?

Dessine-moi une peau hydratée

brush

À force de voir des photos de Bobbi Brown qui appliquait de l’hydratant aux mannequins avec un pinceau il était devenu absolument ÉVIDENT que j’allais essayer aussi.

Écoutez, je verrais Bobbi appliquer de l’ombre à paupières avec un tournevis que j’irais m’acheter des outils chez Réno Dépôt illico… Elle boirait son fluide hydratant (histoire de s’hydrater from the inside-out), je lui dirais chin-chin en prenant une gorgée. Je suis une vraie bobette après tout!

Bon, cela étant dit, j’étais tout de même un peu sceptique sur l’opportunité de l’application de hydratant au pinceau. Je me disais : « c’est pour faire pro dans les photos ». Genre, si elle était médecin, elle tiendrait un stéthoscope et ferait semblant d’écouter le cœur d’un enfant qui a le scorbut. Et si elle était capitaine, elle tiendrait le gouvernail et regarderait l’horizon en fumant la pipe. C’est normal de se montrer en pleine action dans son domaine professionnel. Elle est maquilleuse alors elle applique tout au pinceau, même le Nutella sur ses toasts le matin si ça se trouve. Simple déformation professionnelle.

Mais un bon matin de vulnérabilité devant mon miroir, j’ai essayé le truc de l’hydratant au pinceau. J’ai prélevé une noisette de crème avec une petite spatule et, avec un pinceau à fond de teint bien lavé, j’ai appliqué mon hydratant au pinceau en étirant vers l’extérieur, tout doucement. From the inside-out.  Premier constat: c’est agréable comme tout!

Mais ça n’est qu’une fois maquillée que la différence est devenue indéniable : traits lissés, pores invisibles, illusion peau nue. C’est comme si le film d’hydratant était devenu si fin et si uniforme que le maquillage devenait vraiment fusionnel avec l’épiderme.  Je n’en revenais pas! J’avais une peau de défilé (parfaite-lumineuse-naturelle– SANS base de teint). Et puis, au milieu de la journée, force est de constater que mon maquillage tenait vraiment bien. Incroyable! Ça changeait tout pour vrai.

Alors, depuis, si je continue à appliquer mon sérum avec mes doigts, mon hydratant matinal, lui (ces jours-ci j’alterne entre ma Steam Cream et ma crème Multi-Active Clarins), est désormais appliqué au pinceau. Prochaine étape probable pour moi: signer mes chèques au crayon à lèvres. Mais non, je blague. Le gel liner c’est beaucoup plus élégant pour les chèques.

Allez, je vous mets au défi d’essayer ce matin puis, vous me racontez tout! (Le défi c’est pour l’hydratant au pinceau hein, pas pour les chèques au gel liner). Bon vendredi les bobettes, euh, les coquettes!