Bonjour Monde!

Bonjour monde

Allons, entrons dans le vif du sujet. Sans vouloir glorifier ou exagérer comment je me sens par rapport à mon récent Clean-Up cosmétique: je me sens comme… un nouveau-né qui découvre le monde. Oui oui.Tout est nouveau. J’apprends. Je suis une page blanche. Que deviendrais-je? (Regard mystérieux, naïf, tourné vers la lumière…) Who knows! Mais j’ai confiance en la vie et je m’émerveille à chaque pas. C’est très excitant, surtout pour une fille comme moi qui a vraiment vu neiger en matière de beauté. J’ai l’impression d’un nouveau début. D’une renaissance. Genre j’emprunte une route inconnue avec mon maigre baluchon, vers de nouvelles découvertes.

Bon, je vous ai fait sourire? Yes: c’était le but car je suis moi-même d’excellente humeur! Reste que je suis vraiment enthousiaste chaque matin et soir d’essayer autre chose et de voir comment ma peau s’accommode de ces changements. (Très bien jusqu’à présent).

Je voulais vous parler de mes produits pour le teint. Car bien que je vous ai dit que mes tiroirs étaient vides, il reste quand même des choses dedans, je vous rassure. Disons qu’il sont vides proportionnellement à avant, voilà tout. Mais de m’être débarrassée de ce trop-plein, de cette overdose douteuse de produits qui ne me convenaient pas toujours et compliquaient parfois même ma vie…ça me donne des ailes. I’m walking on sunshine, yeah! 

Bon, cela étant dit, je suis toujours aussi coquette. Et je me maquille, bien sûr…En fait, pour l’oeil non-averti d’une tierce-partie je suis sans doute assez semblable, voire, pareille à avant. Sauf que j’utilise des produits quelque peu différents. Allez, je vais vous parler de mes produits pour le teint!

D’abord, il y a le Un-Cover Up de RMS Beauty. J’en ai parlé mille fois, c’est mon agent de transformation, mon aide-chaméléon. En fait, ces jours-ci je l’utilise comme cache-cernes d’abord (en l’appliquant de l’extérieur de l’oeil vers l’intérieur, je trouve que le rendu est mieux comme ça) et aussi, en petites touches là où besoin est. Invisible, il hydrate bien et fait le teint hyper lumineux. C’est vraiment le petit pot qui fait tout très bien.

Ensuite, histoire d’unifier davantage mon teint, je poudre un peu avec le Pure Pressed Base de Jane Iredale (teinte Satin), un fond de teint poudre minérale absolument génial.  D’abord, il s’agit de pigments (sans agents qui diluent la formule), alors, inutile de le dire, un petit peu suffit à faire le teint parfait, tout en transparence. Pionnière en matière de maquillage minéral, Jane Iredale a bâti sa marque sur le principe que le maquillage devrait être bon pour la peau. C’est pari réussi car non seulement le confort de cette poudre est absolument incroyable (surtout que l’on est en novembre, mois de la peau qui tiraille par excellence) mais le rendu est irréprochable. Enfin, rien à dire sur la tenue qui elle aussi, m’épate au plus haut point. Idem pour la couvrance qui est modulable à l’infini: du presque-rien-unifiant-naturel au teint vraiment plus-que-parfait des grands soirs. Le petit plus? Le lourd poudrier doré qui est rechargeable à bon prix. Le gros moins: la présence du dimethicone qui m’inquiète dans les ingrédients. En fait, je viens de remarquer cet ingrédient et tout à coup, j’aime beaucoup moins mon fond de teint. Bon, voilà, je vais essayer de trouver une autre solution. Reste que la composition du produit est assez clean (note de 2 sur la base de donnée Skin Deep).

Comme je suis d’humeur un peu suédoise (je vous en avais parlé ici), j’ai envie d’un teint bien réchauffé de poudre bronzante; d’un hâle d’hiver. Mission accomplie avec la poudre bronzante minérale de la marque australienne Alexami Cosmetics (teinte Light) qui fait un teint de chaï réconfortant. Un peu comme la poudre Beige de Chanel, mais ici en version nature, cette poudre reste loin des teintes orange ou brunes et vient créer un teint tout doux, bien beige, caressé par le soleil par temps glacé. Idéal pour couper le rouge qui ressort sur la peau quand il fait frisquet, c’est totalement ma découverte favorite en ce moment!

Ensuite, histoire d’apporter une petite touche de lumière à mon visage deux options s’offrent alors à moi. La croisée des chemins disons, point de vue makeup. Alors, si je veux une lumière chic (lire, une lumière poudrée, diaphane): j’opte alors pour la poudre Pink Illuminating Powder d’Alexami Cosmetics, qui est sublissime. Elle a un peu remplacé ma poudre Kitten de Stila en ce sens que je l’utilise à la fois en illuminateur sur l’os des joues, à la fois en fard à paupière lumière. J’adore. Par contre, si j’ai envie d’une lumière hydratée (genre, après-ski à Aspen qui est, soit dit en passant, très rajeunissant comme look), alors, bien sûr, je me tourne vers mon mythique et irremplaçable Living Luminizer de RMS Beauty. Il est toujours dans mon sac à main. Toujours.

Voilà pour mes alliés teint du moment. Allez, je vous laisse, il y a tout un monde m’attend! Hello world! Bonjour monde!

P.S. Je suis très sincèrement désolée pour le retard que j’ai pris dans ma réponse de commentaires. Je manque totalement de temps. Mes excuses. Je vais essayer de me rattraper au fil des jours qui viendront…