Promenade dans un champ de clémentines

Ingrid, la fondatrice de Clementine Fields. Crédit photo: Clementine Fields

Ingrid, la fondatrice de Clementine Fields. Crédit photo: Clementine Fields

J’avais très hâte de vous la présenter : Ingrid, la beautysta qui se cache derrière la super e-boutique canadienne Clementine Fields. Quel bonheur ça a été pour moi que de découvrir cette boutique en ligne d’ici, qui livre tout plein de mes favoris et aussi, tout plein de produits à découvrir! Tout ça, sans frais de douane ni frais de port exorbitant! Osmia, Mini Organics, La Bella Figura, Kjaer Weis, May Lindstrom (!!), Vered, Ilia et C.V Skinlabs…même l’impossible à trouver Revolution Organics! Tant de belles marques bio sont sur Clementine Fields! Et puis, bonne nouvelle pour celles à l’étranger : cette e-boutique livre partout dans le monde pour un frais fixe. On peut aussi commander de super échantillons et le service est rapide et impeccable! Au-delà de sa jolie sélection de produits de beauté et de santé bien choisis, je trouve la fondatrice vraiment inspirante, touchante. Ses photos, sans prétention, son regard embué, son authenticité…Et puis, son histoire : Ingrid a toujours aimé la beauté. Mais pas la beauté figée des magazines. Non, plutôt le sentiment de la beauté, la beauté habitée. Ce rien qui nous fait lever les yeux, tourner la tête, respirer et espérer. Diagnostiquée d’une leucémie chronique en 2007, elle s’est attelée à la tâche : elle allait guérir mais elle allait aussi tout faire pour ne jamais recroiser son cancer sur le chemin de la vie. Des changements de style de vie se sont imposés, mais surtout une prise de conscience nécessaire et salutaire de tout ce qui était absorbé par l’organisme. Cela a pris encore plus de sens quand, quelques années plus tard, Ingrid et son conjoint et co-fondateur, Tom, adoptaient un bébé, la petite Violet. Au fil de leurs essais et découvertes, Tom et Ingrid ont eu envie de partager sous une enseigne unique les produits qui faisaient leur bonheur, pour le plus grand bonheur de leurs clientes. Tom et Ingrid font le ¾ du travail pour nous : ils testent, ils scrutent, ils débattent et analysent autant le contenu du produit que ce qu’il ne contient pas. Santé et beauté, tout plein de légumes, de la sérénité pour apprécier chaque jour sur terre mais aussi de la gentillesse envers la terre: autant de mantras et d’inspiration qui émanent du site Clementine Fields mais également de leur compte Instagram…Une invitation à un mode de vie plus sain qui semble soudain à portée de main. Entrevue avec la très belle Ingrid.

Des échantillons!

Des échantillons! Via Instagram

Boucle d’Or-Hello Ingrid! D’abord, as-tu des lectures inspirantes à partager?

Ingrid-Honnêtement, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour lire durant la dernière année. Je suis toutefois obsédée par les livres de recettes santé Ecoholic d’Adria Vasil. J’essaie toujours de lire un peu avant de m’endormir…

-Ton mantra?

Aie confiance, accepte, apprécie.

-Et, comment fais-tu pour rester vraie, généreuse et reconnaissante dans un monde qui peut parfois sembler faux ou frustré?

Je m’efforce d’avoir de l’empathie. On ne sait jamais ce que vit l’autre où par quel chemin rocailleux ils viennent de passer.

Je me dis aussi que c’est un privilège que d’être en vie et en santé. Quand je me sens dépassée ou triste, je me recentre sur ma respiration pour en être reconnaissante. Je sais que ça peut sembler bête mais c’est tellement magique, la respiration. On ne s’en rend même plus compte.

Petit souper du samedi soir…Via Instagram

Petit souper du samedi soir…Via Instagram

-Et, dis moi, quel est ton type de peau et quels produits utilises-tu?

Ma peau est very sensible et très réactive. J’utilise toute la marque CV Skinlabs (ndlr: j’ai testé: c’est sur ma prochaine commande! C’est GÉNIAL!). Je ne peux pas me passer du Rescue and Relief Spray : il calme l’inflammation et donne un éclat sans nom. J’aime aussi beaucoup l’huile de graine de figue de barbarie de La Bella Figura (Barbary Fig Seed Oil) (ndlr: également une merveille, je confirme! Je vous en reparle aussi!) et le masque réparateur de La Bella Figura (Healing Mask). Le soin contour des yeux de Paï est pour moi le paradis en flacon! J’ai 45 ans et j’ai vraiment l’impression que ça aide à limiter les ridules autour des yeux. J’ai aussi une obsession grave avec les huiles pour le corps. Ces jours-ci, j’alterne entre The Good Stuff de May Lindstrom, l’huile Revitalizing Body Oil de Tata Harper et l’huile corps signature de Vered.

Ilia Tinted Lip Conditionner, teinte Jump. Via Instagram

Ilia Tinted Lip Conditionner, teinte Jump. Via Instagram

-Parles-moi de tes chouchous maquillage!

J’adore le maquillage Kjaer Weis, complètement sublime. J’aime leur fond de teint, les blush, les fards à paupières… Tellement de bienfaits, des produits bio et des teintes magnifiques…J’aime aussi le mascara Ilia, qui ne coule pas mais s’enlève aisément. Enfin, mon dernier coup de cœur va à la nouvelle teinte de rouge à lèvres Ilia, « Jump », parfaite pour le printemps! En ce qui concerne mes baumes à lèvres préférés, j’aime le baume Osmia Miel et Myrrhe et Be Fierce de Tata Harper.

Ingrid et sa fille Violet en patin Via Instagram

Ingrid et sa fille Violet en patins Via Instagram

-Dans la vie, qui t’inspire? Et qu’est-ce qui t’inspire?

Ma fille de 4 ans, Violet. Une force de la nature! Elle conjugue volonté de fer et douceur câline. Comme j’étais très timide enfant, j’admire sa force et sa passion. Les images m’inspirent aussi. La nature, les paysages… J’aime les images qui respirent le calme, la beauté et la paix.

Le Halifax (Nouvelle-Écosse) d'Ingrid. Ingrid habite à Toronto depuis 16 ans maintenant.

Le Halifax (Nouvelle-Écosse) natal d’Ingrid. Ingrid habite à Toronto depuis 16 ans maintenant. Crédit: Via Instagram.

-Parlons organisation! Comment organises-tu tes produits de beauté?

Hmmm, on a un véritable problème d’espace alors…on refait la salle de bain. Je te dirai!

-Quels conseils donnerais-tu à celles qui ont envie de faire le switch vers un mode de vie plus vert?

Je sais, ça fait peur. Il faut commencer petit et y aller ensuite petit à petit. Commencez en utilisant du bicarbonate de soude, du vinaigre, des huiles essentielles et de l’eau pour le nettoyage. Débarassez-vous du plastique dans la cuisine. N’achetez jamais de l’eau embouteillée et ayez plutôt une bouteille sans BPA, sécuritaire pour apporter avec vous. Faites vos devoirs et demandez-vous ensuite sur quoi vous souhaitez mettre l’accent. Commencez par là.

-Quel est ton parfum?

En ce moment, c’est Inner Peace de Lotus Wei. Je suis aussi actrice alors ce parfum m’aide à me calmer lors d’auditions ou quand je me sens anxieuse.

Dans l'étui d'Ingrid. Via Instagram

Dans l’étui d’Ingrid. Via Instagram

-Qu’y a t-il dans ton sac à main?

Beaucoup! J’ai trois petits étuis à maquillage pour toute ma sélection de produits. Dans un de ces étuis il y a un peigne, un fond de teint Kjaer Weis (teinte Paper Thin), le gel aseptisant pour les mains Dr. Bronner à la lavande, les fards illuminateurs d’Ilia, Polkadot et Moonbeam, le baume Everything Balm de Zoe Organics, une lime à ongles et un petit contenant de MJ Herbals First Aid Salve (ndlr: j’adore aussi, je vous en reparle!). Dans mon autre étui j’ai mes produits d’aromathérapie, comme La Bella Figura Travel Therapy, le Love Potion de Tata Harper, l’huile Refresh Oil de Zoe Organics et une petite fiole de Lotus Wei Inner Peace, mon parfum. Enfin, dans le troisième étui j’ai tous mes produits à lèvres…le gloss Ilia teinte Gypsy, le baume Tata Harper Be Adored, le crayon Ilia Karma Chameleon et le Goddess de Kjaer Weis.

– Quelles plantes et herbes recommandes-tu de planter dans son jardin?

J’adore le persil! C’est tellement détoxifiant et on peut en mettre dans les salades, smoothies et légumes grillés… J’aime aussi la menthe car on peut en faire des infusions et en plus, c’est génial pour la digestion. Le chou cavalier (« kale ») est très aimé dans notre famille et ça pousse facilement, sans oublier les concombres et la bette à carde.

-Quelles sont tes infusions favorites?

Je bois beaucoup de thé vert et de tisane au gingembre.

Crédit photo: Via Instagram

Crédit photo: Via Instagram

-Quels produts recommanderais-tu aux peaux acnéiques? Beaucoup de mes lectrices aimeraient faire le switch vers des soins plus verts mais sont rebutées par le manque de produits sans huile.

Je recommande des produits qui sont avant tout, doux et simples. Mais attention, certaines huiles peuvent être indiquées pour les peaux acnéiques puisqu’une peau qui est déshydratée pourra exacerber le problème. Nous avons créé un guide de soins du visage pour les peaux acnéiques avec nos recommandations. C’est par ici.

-Le site de Clementine Fields utilise la notion de “self-care” (“soin” comme dans “prendre soin de…”). Qu’entends-tu par là et comment est-ce important au quotidien?

Le self-care est très important! Ce sont ces petits détails qui ont une répercussion monstre. Laisser son portable à la maison et aller prendre une marche, prendre un bain avec de l’huile et des bougies, danser dans le salon sur notre chanson préférée…Il faut trouver ces activités qui nous recentrent sur le moment et baissent nos niveaux de stress et d’anxiété.

-Qu’est-ce que ton parcours t’a appris? Et comment a-t-il influencé ton rapport à la beauté?

J’ai appris que tout peut arriver dans la vie, que l’on le perçoive de manière négative ou positive. Arrêtons de remettre à plus tard le bonheur et profitons maintenant. La beauté n’a rien à voir avec l’âge de la personne, mais plutôt avec son caractère unique, naturel et aussi, sa capacité à s’amuser, à être bien. Que l’on aie 25 ou 75 ans…

Ingrid fête sa rémission: 5 ans de rémission et 2 ans sans les médicaments.

Ingrid fête sa guérison: 5 ans de rémission et 2 ans sans les médicaments!

Un énorme merci à Ingrid de nous avoir invitée dans son champ de clémentines pour parler crème, gloss et plan vert. Thank you so much!

Boucle d’Or, Espion: mon Goglu!

Vous le savez, je vous ai déjà parlé de ma soeur, mon Goglu adoré, ma meilleure amie! D’abord, elle est pleine de talent. C’est d’ailleurs elle qui fait les dessins de ce blogue, entre autres choses. Je lui téléphone, la veille, et je lui dis; “Hey, mon Gogs!” (“Gogs”: c’est la version urbaine de Goglu si vous voulez tout savoir). Puis je lui dis: ” J’ai besoin d’une Boucle d’Or qui se fait un masque en regardant un champ de blé avec un hérisson heureux à ses côtés, c’est pour mon article de demain sur les masques relaxants aux céréales bios“. Et puis… magie! Ça arrive dans ma boîte courriel, mieux que dans ma tête, comme si elle était branchée direct sur mon coeur! Mais, au delà de son talent, qui me fait toujours un peu peur par son immensité mystérieuse et impalpable (j’ai toujours un peu le sentiment de n’en voir que la pointe de l’iceberg), elle est drôle, elle est belle comme ça n’est pas possible (cheveux longs caramel, musculature toute fine de ballerine, traits fins et délicats) et surtout, c’est une bonne personne, une perle, toujours en quête d’authenticité… Sans oublier que c’est une femme et maman hors pair qui met sa grande imagination et ses doigts de fée au service de son entreprise florissante et de sa vie familiale. Vous en connaissez vous des mamans qui se mettent à la machine à coudre avant le petit déjeuner le samedi matin pour confectionner un costume de Spider Man avec de vieux t-shirts et de la dentelle ancienne pour les yeux? Meet my sister! Je sais, je sais, je vous parle souvent d’elle, de ma grande complice, mais elle fait tellement partie de ma vie, de moi que c’est absolument inévitable.

Fidèle complice de mes projets: ma soeur, 9 ans, se prête à mes premières expériences de blogueuse beauté en se laissant photographier (sous ma direction; j’adore la pose ultra-naturelle!) par moi avec la crème Scarborough (que j’adorais du haut de mes 11 ans).

Je me suis donc dit que ça serait sympathique d’aller espionner chez mon plus cool que cool Goglu, afin de découvrir ses trucs et secrets de beauté. Parce que ma soeur est aussi immensément coquette à sa façon. Elle fait dans la simplicité et dans le naturel mais aussi dans l’acceptation de soi avec un style de vie ficelé de vrai, de bon et de poésie, ce que je trouve oh combien inspirant. Elle nourrit sa peau mais aussi son âme et sa passion. En plus, elle a un flair dingue pour dépister les tendances et les trouvailles, en se laissant guider par ses envies et ses coups de coeurs. Elle a déjà suivi une belle dame africaine dans le métro pour lui demander le nom de son parfum. La femme l’avait regardée avec un sourire amusé et lui avait répondu gentiment: “My dear, that’s the scent of black women…” J’adore.

Un dessin fait par Boucle d’Or sur un paquet envoyé à son Goglu alors qu’elle était en voyage en Australie. Le paquet contenait…des produits de beauté!

Alors, allons-y, le moment est enfin venu de vous présenter mon cher Goglu!

Comment prends-tu soin de ta peau, le matin et le soir?

D’abord, précisons que n’ai pas le même type de peau que ma sœur. J’ai le teint plus foncé et ma peau a, ces jours-ci, malheureusement tendance aux imperfections… Grâce aux bons conseils de Boucle d’Or mais aussi avec beaucoup de persévérance, j’ai enfin trouvée une routine simple et efficace qui me convient, la voici donc…

Le soir : Je nettoie et démaquille mon visage avec mon savon liquide Clinique pour peaux mixtes à grasses. Une fois par semaine, j’enlève les peaux mortes avec la Pâte Sulfureuse du Marabout, de Garancia et une débarbouillette, la merveille des merveilles. Puis j’applique quelques gouttes de mon Elixir du Marabout, également de Garancia. Pour terminer, j’hydrate mon visage avec ma lotion clarifiante Néo-Strata.

Le matin : Rapide et tout simple, pshiit d’Eau thermale La Roche Posay. Et voilà, je suis réveillée et peux commencer ma journée.

Enfin, une fois semaine, je nettoie ma peau en profondeur avec le Masque Matte Touch de la marque finlandaise Lumene. Teint mat et pores resserrés garantis.

Dans ton étui de maquillage quotidien?

Je n’en ai pas vraiment, puisque je ne retouche pas mon maquillage lorsque je sors. J’essaie de garder les choses simples alors je ne conserve que les essentiels avec moi : des gouttes pour les yeux secs, un baume à lèvres (j’aime beaucoup le Blistex Daily Conditioning Treatment, pour son effet apaisant et son doux parfum vanillé). J’essaie aussi de toujours avoir un petit tube de crème à mains sur moi (j’adore la crème Milk de Tony Moly!). Enfin, j’ai aussi toujours sur moi une petite pochette à mouchoirs en tissus que ma maman m’a offerte et qui a une grande valeur sentimentale. Enfin, mon étui à maquillage, rapporté de voyage en France par une amie, me vient de chez Fragonard. Je l’adore!

Ton inspiration beauté?

Boucle d’Or, bien sûr! Je suis sa petite sœur après tout alors je l’ai toujours admirée! Il y a aussi Drew Barrymore, pour son attitude de fille vraie et fun qui m’inspire toujours beaucoup. Genre la fille que l’on voudrait pour amie. Et Lucy Liu côté maquillage, très simple et épuré, très classe, juste ce qu’il faut pour se mettre en valeur mais aussi, pour sublimer ses tâches de rousseurs.

Ton look maquillage préféré?

J’applique sur tout le visage ma poudre Baby Doll BB Powder Tony Moly achetée avec ma sœur au magasin de cosmétiques coréens C&C  Cosmetics, rue Ste-Catherine… Notez, je l’applique aussi autour des yeux et sur les paupières car je ne mets pas de cache-cernes, jamais! C’est géniale poudre me suffit: elle ne file pas et ne plaque pas: une merveille de naturel qui ne part pas au galop et tient vraiment toute la journée. Je mets ensuite un peu de blush: j’aime le blush de Josie Maran teinte Fever.

Je comble les cils du haut avec un crayon noir, puis j’applique une bonne couche de mascara noir (n’importe lequel…) sur les cils du haut.

Pour le travail, j’aime bien tracer une ligne bien noire avec mon traçeur liquide au dessus des cils de la paupière supérieure… Présentement j’utilise le Carbon Black Liner Intense de L’Oréal, dont j’ai coupé la pointe en biseau pour la rendre encore plus précise! Il tient vraiment toute la journée et surtout, fait de belles lignes plus noires que noires.

Le week-end, pas de mascara ! (sauf bien sûr, si événement spécial ou si je me trouve très, très moche!) Il m’arrive souvent de ne pas me maquiller le week-end, mais alors, je triche un peu : je ne sors jamais, jamais sans mon fameux blush Josie Maran… Et je me recourbe les cils…Toujours.

Ton produit pour les lèvres favori?

J’ai récemment découvert le Rouge à lèvres Caresse de L’Oréal, à la texture si légère et merveilleuse qu’il fond littéralement sur mes lèvres et me donne l’impression d’un baume teinté, quasi sans effet de matière.  Une vraie soie. Mes chouchous? Les teintes 176 Sunset Angora quand j’ai envie de couleur fraîche ou encore le 181 Sheer Linen, un joli beige Bardot pour un look plus rétro.

Le produit sans lequel tu ne saurais imaginer ton existence?

Mon sauveur absolu: l’Elixir du Marabout de Garancia.

Ah, oui, et aussi mon blush n’importe lequel. D’ailleurs, l’un de mes mantra le matin c’est “Tant qu’il y a du blush, il y a de l’espoir !

D’ailleurs, j’ai aussi un nouveau truc pour les joues: appliquer au doigt un rouge à lèvres mat sur les pommettes pour un look vraiment plein-air. Mon choix pour ces journées d’automne, pour un look un peu poupée russe: Revlon Matte, teinte Wine not (un rouge vin assez foncé qui fait un peu peur comme ça dans le tube, mais est vraiment très joli sur ma peau encore un peu dorée de l’été!) À noter, j’ai également tenté sur mes lèvres le truc de la “teinte gourmande qu’on applique au centre des lèvres” (comme nous l’a conseillée Boucle d’Or dans son récent article, car oui, j’essaie vraiment tous ses conseils!) et oh, merveille c’était très joli, et pas du tout too much… même ma maman a remarqué et m’a fait des compliments!

Comment t’alimentes-tu?

Pas de régime restrictif car ça rend triste et ça se lit sur le visage. Par contre, je mange globalement sainement. Étant végétarienne, je mange naturellement beaucoup de fruits, de légumes, de légumineuses et  de noix… Depuis que je suis toute petite, j’adore la bonne soupe maison et le pain aux noix. Ça a déjà d’ailleurs été le menu d’un de mes anniversaires: diverses soupes et pains…aux noix, au levain, bûche bio…et gâteau. Mmm!

Comment te détends-tu?

Aller marcher : n’importe où mais marcher, avancer.  Ça me permet de mettre de l’ordre dans ma tête. De préférence au bord de l’eau ou en forêt… Et puis, j’adore bricoler avec mon garçon… Ses idées sont les parfaites excuses pour commencer des projets.

Comment prends-tu soin de tes cheveux?

Un bon brossage à la fin de la journée pour démêler et dépoussiérer, puis crème hydratante ou sérum (j’aime beaucoup la Dream Cream Sheer Blonde de John Frieda). J’attache mes cheveux en chignon pour dormir. Le matin, un brossage léger et le tour est joué; de belles boucles lâches et imparfaites sont au rendez-vous.

Quelle est ta routine de soins pour le corps?

J’aime prendre des bains avec du sel de mer (j’en mets beaucoup!) ça me détend, en plus de rendre ma peau plus saine et douce. Je préfère le sel de mer sans parfum et naturel, mais j’aime bien également celui de Bath Retreat, à l’aigue-marine au parfum délassant mais pas trop fort. Pour me savonner, j’aime changer régulièrement et découvrir de nouveaux produits. Ayant fait quelques réactions étranges récemment (plaques de peaux sèches qui démangent) ma dermatologue m’a conseillé de ne m’en tenir qu’à des savons en pains.  Présentement, j’utilise le savon aux algues que mon papa m’a rapporté d’Écosse, une merveille (Scottish Fine Soaps)! Je l’utilise avec un gant exfoliant acheté chez Rachel-Berry. J’aime quand ça grattouille vraiment, histoire d’activer le circulation sanguine! J’aime aussi terriblement ma pierre volcanique pour me faire des pieds tous doux. Je ne peux absolument pas m’en passer: la crème pénètre tellement bien après, je n’ai jamais trouvé d’équivalent. Pour m’hydrater  j’ai succombé à  la crème Skin Trip de Mountain Ocean qui pénètre rapidement, hydrate bien, et sent tellement, tellement bon ! En ce qui concerne mes dents, je change fréquemment de dentifrice le matin mais le soir, j’aime utiliser la Pâte à dents saline de Weleda. Certes, au début il faut s’habituer… Elle a un drôle de goût (comme une vague avalée quand on fait du surf), ne mousse pas, et a une drôle de couleur zéro ragoûtante. Mais, on s’habitue très vite, et après, on ne saurait se passer de ce petit rituel qui goûte un peu la plage et la mer et fait une bouche propre d’enfer.

Quels parfums utilises-tu ?

Boucle d’Or aime les parfums frais et féminins, cependant, je dois dire qu’ils ne me vont pas du tout. Ma préférence va depuis toujours aux odeurs d’encens, de peau et aux parfums chauds et mystérieux de diseuse de bonne aventure… Alors je vous livre mon secret : l’ambre. C’est mon odeur chouchou qui me suit partout, depuis toujours. Je tente toujours de m’en éloigner pour changer, mais je reviens sans cesse à ce grand amour! Voici donc ma recette, pour celles qui auraient envie d’essayer…

Passer un petit cube d’ambre au mortier, une fois bien écrasé et réduit en poudre, on ajoute quelque gouttes d’huile parfumée à l’ambre (pour en amplifier l’odeur). En mélangeant, on forme une pâte un peu granuleuse que l’on pourra transférer dans le contenant de notre choix. On applique ensuite la mixture sur la peau, en petite quantité en faisant pénétrer du bout des doigts sur les poignets et derrière les oreilles. On peut aussi utiliser de l’huile d’amande douce ou du beurre de karité comme agent liant, selon son envie. Attention, il est préférable d’avoir un mortier que l’on utilisera pour l’ambre uniquement, comme l’odeur est assez tenace (vous n’aurez plus envie de l’utiliser pour écraser vos épices pour cuisiner). Notez aussi que l’Artisan Parfumeur et Serge Lutens font de magnifiques parfums où ils déclinent l’odeur de l’ambre, très fidèle au produit naturel. Certes, c’est (beaucoup) plus dispendieux, par contre, ça n’est pas non plus tout le monde qui aime s’étendre de la pâte brune derrière les oreilles! Mes parfums alternatifs sont Chantilly, un joli poudré, pas cher, et vraiment passe-partout et l’Eau de Sourcellerie de Garancia, une brume très légère et parfaite pour les jours plus chauds. Sur ma liste? L’Eau de Shalimar de Guerlain, dont j’ai eu un échantillon; tellement adoré que je rêve de me l’acheter très bientôt.

Un énorme merci à mon Goglu de soeur adoré, qui ensoleille ma vie et ce blogue par ses belles illustrations et est une source d’inspiration constante pour moi. Je t’aime Goglu de mon coeur.

À gauche: mon petit Goglu de soeur et à droite, Boucle d’Or à la mer.

Un autre petit dessin fait maison: ma soeur et moi en grande séance métamorphose!

Boucle d’Or, espion: Randi Vetvik

Randi et sa chienne, Buffy.

Vous le savez, je vous l’ai déjà dit, je suis toujours charmée d’avance par les projets de passion, comme celui-ci ou celui-là. C’est ce qui m’a donné envie de connaître davantage les produits de la marque Vetvik (ça, et le fait que la fondatrice de la marque, la belle Randi, se fait coiffer à une chaise de moi au Local B). Style impeccable, teint de rose, sourire chaleureux, (petites barrettes, j’adore les barrettes!), elle a tout bon d’emblée. Mais si on ajoute à cela son sens aiguisé des affaires (comptable en management accrédité et titulaire d’un MBA), son fashion flare et la passion du sac parfait pour la femme qui travaille (et non les Carine Roitfeld de ce monde qui préfèrent le look zéro sac à main, so not pratique): Randi est géniale. En plus, Randi a accepté de partager avec nous ses secrets de beauté. Plus cool que cool je vous dis!

D’abord, les sacs Vetvik, il faut que je vous en parle! Avant, je travaillais dans le domaine de la mode. J’avais un ordinateur portable, que je traînais partout avec moi. À New York, à Toronto, backstage, à l’aéroport…J’étais habillée de la tête aux pieds en dernière collection mais mon sac, une horreur de toile renforcée à clips en plastique qui grinçaient disait “amateur” plus fort que le claquement de mes chaussures Brian Atwood. J’ai cherché et cherché une option pour mon matériel technologique, en vain. Je me suis résignée à rester une amateure, en étant venue à la conclusion que les filles qui ont réussi professionellement laissent leur portable au bureau. Un bureau qui doit être, oh je ne sais pas, face à une fenêtre ouverte, vue sur la plage, rideaux vaporeux au vent. Tiens, une limonade. Bon. Mais ça, c’était avant. Maintenant je sais que les filles qui ont réussi professionnellement (ou y aspirent vraiment) ont un sac Vetvik, un vrai bureau encombré de dossiers, un téléphone qui sonne et des projets plein la tête.

Randi a d’ailleurs créé Vetvik pour répondre à son besoin à elle: elle hésitait toujours entre le sac pratique zéro style ou le sac chic mais pas pratique. Puis elle s’est dit: c’est bête de devoir choisir! Elle a étudié les sacs sur le marché, en a acheté une centaine, les a mis à l’épreuve. Puis, grande respiration, elle s’est lancée. Il faut la voir parler qualité du cuir, grain, renforts, parage et coutures: l’étincelle dans les yeux, la conviction dans la voix. Elle s’y connaît, c’est évident. Anti-choc, ultra-léger, les mousses des sacs ont une mémoire, la doublure est en ultra-suède d’Italie, les cuirs sont les plus fins et le produit final une merveille. Il y a des sacs pour les portables mais aussi des enveloppes toutes fines pour les Ipad et les Iphone; vraiment de quoi faire le bonheur de chacune qui y trouvera son style mais aussi, la réponse à son besoin à elle. On peut y mettre son ordinateur et le contrat d’achat/vente d’actions, mais aussi The Economist, Harpers’ Bazaar (ah oui, et un magazine à potins de stars si vous voulez tout savoir) et son baume à lèvres Sisley. Bref, l’avocate/blogueuse/femme à intérêts multiples et éparpillés que je suis adore, c’était à prévoir. Il reste que je peux penser à tant de femmes qui traînent leur matériel informatique (pour le plaisir ou le travail) dans un sac mal adapté, sans compter les étudiantes (quel beau cadeau de graduation!) et les hommes… bref, on veut toutes un sac Vetvik. Mais allez, parlons plutôt des produits de Randi!

J’adore ce look avec les barrettes: inspirant!

Comment prends-tu soin de ta peau, le matin et le soir?

J’utilise un lait nettoyant (que j’enlève avec un linge humide, puis je passe un autre linge imbibé de tonique), un tonique et une crème de jour avec FPS. J’adore tout Darphin et Sisley! Le soir, c’est Crème de Nuit aussi, sans compter, des soins du visage tous les changements de saison. Pourquoi ces marques? Parce que les résultats sont très vites visibles, sans mentionner le véritable plaisir d’utilisation.

Qu’y a-t-il dans ton étui à maquillage quotidien?

J’aime la simplicité…Donc, un fond de teint léger (encore Sisley), une poudre pressée (j’aime celle de Chanel), un blush rose léger (Chanel, teinte 64, Pink Explosion), le Lip Conditionner de Sisley (essentiel!) et une crème corps Jo Malone ou une eau (j’alterne selon mes envies…White Jasmine & Mint,  Lime, Basil & Mandarine, Nectarine Blossom & Honey, Pomegranate Noir).

Ta dernière découverte beauté qui te donne des palpitations?

Le parfum Labo Fleur d’Oranger 27.  J’aime l’étiquette personalisée, l’emballage tout simple. et puis…le parfum est divin. (Ndlr: Pour l’avoir senti à Toronto, ce parfum est une pure merveille. Sans exagération.)

Ton inspiration beauté?

Une seule réponse possible: Grace Kelly. Son style intemporel, classique et toujours approprié. J’adore. Dans la vie de tous les jours j’essaie de dégager autant d’intemporalité avec mon look- chic, classique et professionnel. Mais aussi plein de charme, cela va sans dire!

Comment prends-tu soin de tes cheveux?

Lavage et traitement tous les trois jours, avec de bons produits, c’est essentiel en plus d’être un plaisir. J’alterne entre les produits Kérastase et Pureology, lesquels j’adore. Véronique et Laurie du Local B s’occupent de ma couleur (un blond suédois, ultra froid) et de ma coupe (une frange bien droite et de jolies longueurs).

Comment prends-tu soin de toi, autrement?

Je bois beaucoup d’eau, prends de la Vitamne C quotidiennement et suis un régime protéiné. Et aussi, de la crème glacée. Oh, j’adore la crème glacée! Je l’achète chez la chocolatière Geneviève Grandbois, une merveille.

Routine d’exercice, soin visage, massage?

Un peu de musculation, trois à quatre fois semaine à la maison et un peu de cardio… Je me fais masser tous les quatre mois environ, souvent lors de voyage d’affaires, ce qui me permet d’essayer des instituts différents à chaque fois.

Ton produit à lèvres chouchou?

Le Baume à Lèvres Sisley, il est toujours avec moi. La perle des soins à lèvres.

L’endroit où tu as envie de tout acheter?

Hmmm, difficile à dire quand on voyage en Europe et à New York. Mon verdict? Barney’s New York – le bonheur total pour ses petites marques exclusives et plus grandes marques designer.

Quels autres produits sont tes incontournables beauté?

Les crèmes et gels douche parfumés Jo Malone. Du bonheur en bouteille.

L’achat qui te fait rêver?

Des chaussures Louboutin en suède mauve… Soupir…

Un énorme merci à la belle Randi, qui a très généreusement répondu à mes questions, en vraie fille cool. Gros bisous (bien hydratés au baume Sisley)! Mille mercis!

** Crédit photos de Randi Vetvik: les photos ont été fournies par Vetvik

Goldilocks, spy: Mosha Lundström-Halbert! (English version)

Photo Backseat Stylers by U Just Got Spotted

(Pour la version française, voir ci-dessous)

I always tell Little Bear: “Cool girls share!“. And if that goes for dolls, Barbies and ponies, I also believe it goes for beauty tricks. I’ll always remember a girl I saw on a bus in Paris: she had the longest, loveliest lashes. When I overcame my shyness and asked her what kind of mascara she used, she weirdly replied: “Oh, that…I don’t remember. Actually, I just have really long lashes naturally.” Yeah, right. And that super cool bag you’ve been eyeing on my arm, trying to see who the designer is? Actually, it’s not a bag: it’s a skin pocket I developed naturally, you know, in the true spirit of Darwinism, to store my cell phone when I’m on the go. Not cool.

Today’s article is the first of a new serie: Goldilocks, spy! Because yes, it will be a welcome change from me just going over what I love (enough about my Sara Happ products already!). You know, those cooler than cool, über beautiful girls that also look well from the inside-out? Those girls that glow, that do everything right and from who you just want to copy everything? Those girls to whom we feel like saying: “Come with me, we’ll have coffee and talk about your beauty routine and yes, your eyeliner also“? Well, Goldilocks is now on a mission: she gathers her courage and ask all her questions to later share. And because those girls are cool, they always accept to share.

I met Mosha in New York, during a business trip for the presentation of the resort collection of the brand for which I then worked. Mosha is Fashion News Editor at  Flare, one of my favorite magazines. When I first saw her, with her doll-like bangs, her bright eyes and her baby skin, I was immediately inspired but also overwhelmed with an urge to know everything about her foundation, nail color and also, the wicked pair of Alexander Wang wedges she had purchased on the same day. Not to mention all the questions I had regarding all the big names of fashion she had interviewed: Christian Louboutin, Sarah Jessica Parker, Carine Roitfeld, Michael Kors, Hamish Bowles, Mark Fast, Victoria Beckham, Nathalie Massenet and yes…Garance Doré! (It was actually Garance that I was the most interested about: “…but let’s go back to Garance…How was she? Tell me, tell me!” I was like a schoolgirl with a crush). Yes, Mosha is that girl that probably inspires envy and jealousy but as soon as she smiles, you know you’d be a fool not to want to be her friend.

Photo de Jenna Marie Wakani for Refinery29

I actually wonder if everything is innate in her. She has an undeniable talent for writing (I had already mentioned how much I enjoy reading her in Flare here), her style is just perfect (never too prim but always pretty, directional but always personal) and, of course, she is just beyond beautiful! Her mom, Linda Lundström, is the founder of mythic brand Lundström, famous for its coats, which was recently sold. However, she is currently working on a new promising project for this winter: a new line of outerwear for which Mosha is advising on the design. Something I’m definitely looking forward to for this winter but obviously, I’ll tell you more in due time. But for now, let’s meet Mosha!

Photo Brent Marson

  • How do you take care of your skin, in the morning and at the end of the day?

I spend much more time on skincare than makeup, that’s for sure. But if you take care of your skin, you can go makeup-free, which I love to do sometimes. In the morning, I  apply all-natural Marks & Web moisturizer I got in Tokyo and Clarins SPF eye cream . At night, I rinse with Ole Henriksen African Red Tea Cleanser, which smells great and isn’t soapy; I then spritz Marks & Web Mineral Water Toner, apply Ole Henriksen Truth Serum and slather on some Ahava Night Nourishment cream – I love this line, first discovered it in Israel, but it’s easy to find here now. I finish with Korres Quertin & Oak Eye Cream, plus Elizabeth Arden 8 hour cream for my lips and cuticles. Once a week, I’ll apply Dr. Hauschka Neem Hair Oil to my ends. It smells much better than Moroccan oil and really is like food for your hair.

  • What is in your daily makeup bag?

Boscia BB Cream (I don’t wear foundation) , Smashbox Concealer , Lancaster Kaleidoscope Illuminating Powder (perfect for adding a bit of colour to fair skin) , Lancôme’s Blush Subtil in Tangerine Tint (created in collaboration with Quebec artist Corno, who I interviewed in New York, she has such a way with colours), Stila Eye Prime Pot on to on lower wetline to look bright-eyed, Chanel Illusion D’Ombre Gel Shadow in Emerveillée (every girl needs this – it’s the perfect everyday neutral) and  whatever mascara I can find, I’m not picky, just anything to cover my blonde lashes! Currently I’m using Revlon Grow Luscious Plumping. On any given time, I have about 8 lipsticks on me, but the one I always go back to is Yves St-Laurent Rouge Pur Couture in 02 – a surprisingly wearable coral pink.

  • Your latest beauty discovery that gives your heart palpitations?

I got Creed’s Oud Royal cologne for my boyfriend, but it was so good on him that I now steal sprays for myself. It was created for the Duke of Cambridge and it smells woodsy, creamy and absolutely divine. I don’t like women’s fragrances generally. Too floral.

  • Who is your beauty inspiration? Who or what do you draw from for your makeup looks or perhaps what story do you like to tell with your beauty?

Lately it’s Michelle Williams. I sat by her at the Mulberry show in London and was struck by how great she looked up close. Just fresh, gamine and completely herself. The secret? I think it’s in the balance. Glowing, sheer skin, a lightly defined eye and rosey, alive lip – not too lipsticky, but not nude either. I’ve been going with that lately. Suits my features. I think that rule we’ve all had drilled into us about choosing between a bold eye or lip is frankly outdated and can look really harsh (read: an overdose of eyeliner paired with a dead mouth. Or colour-coated, distracting lips and invisible eyes). Why not a little bit of both? That way, people notice you, not your makeup.       Photo Jason Hudson

  • How do you take care of your hair?

I air dry except for my bangs and like to put my hair a braid before bed to protect it and give it a soft wave. Justina at The Alcorn cuts it and my old friend Sheri, a very talented colourist, brightens my blonde in her private salon. I shampoo with Kerastase Homme Capital Force (again, I love gentlemanly smells) and condition with Gelée Royale L’Oreal. Some Aqua-Seal from Kerastase keeps the texture soft.

  • Favorite makeup look for work?

Clean skin (which is to say BB cream, concealer and blush), Sheer Balm de Bite Beauty (in Carmine) and mascara on the top lashes. Having bangs is kind of the  best makeup as it hides a lot of your face.

  • Favorite makeup look for the weekend? (To chill, to go out, to dazzle…)

Same thing, just applied properly; not in the back of a taxi cab! If I’m feeling really decadent I’ll go see Kris Wares at Chanel to teach me a new trick.

  • When you do your signature eyeliner look, what product do you use? (ok, I admit, that one is for me: I’m dying to try the look!)

I haven’t broke the cat eye out in months, though! When I do it, I try to channel cool French girls in the ‘60s, such as Jane Birkin or Francoise Hardy. I just put MAC Fluidline in Wholesome (a cool black-brown) on my top lash line with with a Sephora liner brush. I keep the flick small. I have no special technique other than don’t drink too much Diet Coke prior, as that gives me a shaky hand! Sometimes I’ll go over it with Revlon Colourstay Liquid Liner if it’s going to be a long night.

Photo Sonia Recchia/George Pimentel photography (with Aidan Butler)

  •  What other ways do you take care of yourself? Oral supplements? Exercise routine, facial, massage?I don’t need facials, but I definitely do like semi- regular massages at Sweetgrass Spa in Toronto or when traveling. I take an Isagenix vitamin elixir every morning  with a capsule of Omega 3, B12 and vitamin E. I try to exercise 5-6 times per week. I grew up in a very healthy household so it would be odd to go more than two days without breaking a sweat. Current sources of endorphins include outdoor running, Tracy Anderson Method DVDs (great for no excuses when traveling or when it’s too hot to run), horseback riding and reformer Gravity reformer Pilates classes at the Miles Nadal JCC. Exercise keeps me sane, able to fit into the odd designer sample that I’ll borrow for an event and lets me enjoy Sotto Sotto’s spaghetti and Yogurtys. A win-win.
  • For the traveling coquette: any beauty products that you like to bring back here in Canada (or perhaps order online) that are not available here?

Berocca vitamin seltzer tablets from England are my obsession. I buy so many on frequent trips to the UK that the cashier at Boots thought I was a reseller. Think Emergen-C only better. I always have one post-workout.I wish I had picked up more skincare products from Marks & Web while in Tokyo. It’s like the Japanese Khiels. Great minimalist packaging and all-natural ingredients. The best.

  • Favorite lip products (balm or color)?

The last one I bought was Rouge Coco Shine in Misia, a summery peach. I also love Vaseline’s Rose tinted balm from England.

  • What about your nails?

I recently read an interview with Giorgio Armani where he spoke about the importance of neat and tidy nails, which is indeed true. I’m never without polish, usually a milky neutral such as Deborah Lippmann‘s Whiter Shade of Pale. My new thing is OPI gel manicures in Funny Bunny or Shellac. Before traveling, I go to Sitamaa day spa- they do the best job. No chipping is a luxury. But no nail art ever – I think it’s the tackiest thing, personally

  • What’s your beauty ritual when you travel, can you recommend anything for the plane or arrival?
No mascara on the plane and a lot of moisturizer. I take travel size Facial Spray and moisturizer from Tata Harper. But my ultimate airborne beauty tip is simple: never eat the food in coach. Never. I don’t care how long the flight is. Pack fruit and granola. Your skin will thank you for not overloading on sodium.
  • What are your fashion pieces of the moment and how do you pair them with makeup?

My favourite recent purchase is a pair of Céline snakeskin sneakers. I like wearing them with a mini-dress and sheer coral lip. Sporty meets sportif.

  • And your beauty sleep? Lots of rest or just the minimum and lots of good skincare?
I have a hard time winding down at the end of the day, so no. I make up for it on the weekend with long sleep-ins and a good masque from Clarins. Saunas help too.
  • I know you are of Nordic descent; any Nordic beauty tips?

I am of Swedish/Icelandic/Russian/Polish descent. Scandinavian on my mom’s side, Jewish on my dad’s side. I have yet to meet someone with this exact combo.

My mom is full of good Nordic beauty advice. It involves frequent Swedish saunas (we have a wood-burning one she designed at our cottage), brisk swims in the lake and a kosher salt rub downs. Kind of like a trip to a no-frills spa. My mom is the definition of naturally beautiful. She cares a lot more about helping others than she does fancy creams or makeup (though she has both). Apparently, kindness is great for the complexion.

When I lived in Iceland for a short time, I would visit the thermal pools every day. The country has more per capita than anywhere else. The healing waters are great for the skin and swimming is such centering exercise. I had my best massage ever underwater at the famous  Blue Lagoon spa. Missing Reykjavik right about now.

You can follow Mosha on Twitter at @MoshaMosha and of course, read her in Flare!

Thank you a million times to Mosha who was game to share her lovely beauty secrets and eclectic beauty routine, being the authentically beautiful girl that she is. I don’t know about you but I am supremely inspired…This week I’ll be checking out the Rouge Pur Couture Yves St-Laurent in 02, the Bite Sheer Balm, the Lancôme Corno Tangerine blush (already purchased, I adore it!) and the MAC Fluidline in Wholesome. Oh, and the Prime Pot from Stila…Yeah, and come Tuesday, I might just have bangs!

Photo: Jenna Marie Wakani for Refinery29

Boucle d’Or, espion: Mosha Lundström-Halbert!

Photo de Backseat Stylers by U Just Got Spotted

Je dis toujours à Petite Ourse: “les filles cool partagent!“. Et ça, c’est vrai pour les pouliches, les poupées mais aussi pour les secrets de beauté. Je me rappellerai toujours une fille magnifique qui avait des cils de folie que j’avais vue dans un autobus lors d’un voyage à Paris. J’avais surmonté ma timidité pour lui demander la sorte de son mascara et elle m’avait répondu, bizarre: “ah, je ne sais plus, en fait, j’ai juste des cils super longs.” Oui, c’est cela, et ce sac hyper cool que j’ai au bras et dont tu cherches le designer en fait n’est pas un sac: c’est une pochette de peau que je me suis développée, naturellement, dans l’esprit de la théorie de Darwin, tu vois, pour mettre mon cellulaire, comme ceci. Mouais. Pas cool. Donc depuis ce temps, je tiens pour dit que les filles sympathiques partagent leur secrets de beauté.

Mon article d’aujourd’hui inaugure donc un nouveau segment : Boucle d’Or, Espion! Parce que oui, ça va changer de moi qui vous parle juste de ce que j’aime (parce qu’il y a des limites tout de même à parler de mes produits Sara Happ, non?). Vous savez, ces filles plus cool que cool, belles comme tout, qui ont l’air bien? Ces filles lumineuses qui ont tout bon et chez qui on a envie de tout copier? Ces filles à qui on a envie de dire : « allez viens, je t’emmène prendre un café pour te poser toutes mes questions sur ta routine beauté, et oui, ton trait d’eyeliner »? Alors, Boucle d’Or est désormais en mission: elle prends son courage à deux mains et pose toutes ses questions à ces filles…et comme elles sont sympathiques, elles ont accepté de partager

J’ai rencontré Mosha lors d’un voyage d’affaires à New York, dans le cadre de la présentation de la collection de croisière de la compagnie pour laquelle je travaillais à l’époque. Mosha est Fashion News Editor chez Flare, mon magazine chouchou. Quand je l’ai vue, avec sa frange de poupée, ses yeux reposés et sa peau de bébé j’ai été tout de suite inspirée et prise d’une envie de tout savoir sur son fond de teint, son vernis à ongles et aussi sur les chaussures Alexander Wang en léopard qu’elle avait déniché le jour même. Sans oublier les mille questions que j’avais sur les légendes de la mode qu’elle a interviewés dans le cadre de son emploi chez Flare: Christina Louboutin, Sarah Jessica Parker, Carine Roitfeld, Michael Kors, Hamish Bowles, Mark Fast, Victoria Beckham, Nathalie Massenet…et, oui, Garance Doré. (D’ailleurs, quand je lui posais des questions, en 2010, c’était cette dernière qui m’ interessait le plus…”mais, revenons à Garance…elle était comment? Allez, allez, je veux tout savoir» Comme une ado avec un crush.) Oui, Mosha est cette fille qui fait sans doute des jalouses de loin, mais dès qu’elle nous sourit, on se dit qu’en fait, on serait dingue de ne pas être son amie.

Photo de Jenna Marie Wakani for Refinery29

En fait, je me demande si tout est inné chez elle. Elle a un talent d’écriture indéniable (je vous avais déjà parlé de combien j’aime lire ses articles ici), son style est juste parfait (un rien décalé, juste assez directionnel) et puis, elle est juste trop belle! Sa maman, Linda Lundström, est la fondatrice de la mythique marque de manteaux Lundström (laquelle a été vendue) mais qui s’attelle à un nouveau projet qui promet pour l’hiver: des vêtements d’extérieur où Mosha elle même conseille au niveau du design. Inutile de vous dire que ça me donne hâte à l’hiver! Enfin, je vous en reparlerai en temps et lieu…Mais pour l’instant, allez venez, je vous présente Mosha!

Photo de Brent Marson

  • Parle-moi de ta routine de soin, matin et soir.

(Traduction libre de l’anglais par yours truly, Boucle d’Or)

Je passe davantage de temps sur mes soins que sur mon maquillage…Une belle peau peut se passer de maquillage et c’est ce que j’aime faire parfois. Le matin, j’applique l’hydratant naturel Mark & Web que j’ai acheté à Tokyo, de même que la crème contour des yeux Clarins. Le soir, je lave mon visage avec le nettoyant Ole Henriksen au thé rouge africain, que j’aime pour son odeur et aussi le fait qu’il n’est pas savonneux. Je vaporise ensuite le tonique d’eau minérale Mark & Web, j’applique ensuite le Truth Serum Ole Henriksen suivi de la Ahava Night Nourishment Cream (j’adore cette marque que j’ai découvert en Israel et qu’on trouve aisément ici). Je termine avec la crème de contour des yeux Quertin & Oak, de Korres et la Crème de Huit Heures d’Élizabeth Arden, sur mes lèvres et cuticules. Une fois par semaine, je traite mes pointes de cheveux avec l’Huile de Neem du Dr. Haushka qui est de loin supérieure à l’huile Morrocan Oil et nourrit vraiment le cheveu.

  • Qu’est-ce qu’il y a dans ton étui à maquillage?

La BB Cream Boscia: (jamais de fond de teint pour moi), le cache-cernes Smashbox, la poudre illuminatrice Kaléidoscope de Lancaster (idéale pour ajouter un rien de couleur à la peau claire), le Blush Subtil de Lancôme teinte Tangerine (créé en collaboration avec l’artiste québécoise Corno, que j’ai eu la chance d’interviewer; elle connaît les couleurs comme personne!). Il y a aussi le Prime Pot de Stila (que j’applique sur la muqueuse de l’oeil, pour avoir un regard plus éveillé), le fard à paupières Illusion d’Ombres de Chanel teinte Émerveillée (toutes les filles devraient l’avoir – c’est la einte neutre idéale pour tous les jours) et aussi un mascara, n’importe lequel. Je ne suis pas du tout difficile de ce côté; pourvu qu’il couvre le blond de mes cils. En ce moment, j’utilise le Grow Luscious de Revlon Plumping. À tout moment, j’ai environ huit rouges à lèvres sur moi, par contre, je me rabats invariablement sur le Rouge Pur Couture d’Yves St-Laurent teinte 2, un rose corail étonnamment tout-aller.

  • Parle-moi de ton plus récent coup de coeur beauté, celui qui te donne des palpitations…

J’ai récemment acheté le parfum Oud Royal de Creed pour mon copain mais j’ai été tellement charmée, que je lui pique des pshiit. Cette fragrance a été créée pour le Duc de Cambridge et sent le sous-bois, mais en version crémeuse; bref, c’est divin! De manière générale, je n’aime pas les parfums pour femmes -trop floraux.

  • Qui est ton inspiration beauté? Quelle histoire essaies-tu de raconter avec ta beauté?

Récemment, je trouve inspiration en la personne de Michelle Williams. J’étais assise à côté d’elle au défilé Mulberry à Londre et j’ai été saisie par sa beauté, lorsqu’on est tout près d’elle. Elle est tellement fraîche, gamine, toujours elle-même…

Il y a aussi une notion d’équilibre qui est importante je crois. Une peau éclatante, un teint translucide, des yeux légèrement définis et des lèvres rosées et vivantes (sans être trop laquées ou estompées pour autant…). C’est ce que j’aime faire récemment. Je pense que cette règle, qu’on nous a tellement répétée, à l’effet qu’on devait choisir entre un oeil très maquillé ou un rouge à lèvres présent est franchement dépassée et peut être dure pour les traits. Je pense notamment à une overdose d’eyeliner que l’on porte avec une bouche beige cadavérique…Ou encore à une bouche sur-maquillée très distrayante et des yeux quasi invisibles. Je me dis: pourquoi pas un peu des deux? Comme ça les gens me remarquent moi et non mon maquillage.

Photo de Jason Hudson
  • Comment prends tu soin de tes cheveux?

Je les laisse sécher à l’air libre, exception faite de ma frange. J’aime bien me faire une grosse tresse avant d’aller au lit afin de protéger mes cheveux et aussi pour leur donner une belle texture légèrement vaguée. Cela me permet également de limiter le brossage qui est mauvais pour les pointes. C’est Justina chez The Alcorn qui coupe mes cheveux et mon amie de longue date, Sheri, une très talentueuse coloriste, qui éclaircit mon blond dans son salon privé. À la maison je lave mes cheveux avec le shampoing Kerastase Homme Capital Force (encore une fois, j’adore les parfums de gentleman), et je traite mes cheveux avec la Gelée Royale L’Oreal. Pour garder mes cheveux doux je termine avec la lotion Aqua-Seal de Kerastase.

  • Ton maquillage préféré pour le travail?

Un teint frais (c’est à dire, une BB cream, du cache-cernes et du blush), le baume à lèvres Sheer Balm de Bite Beauty (teinte Carmine) et du mascara sur les cils du haut. Une belle frange est en quelque sorte le meilleur maquillage car ça cache une bonne partie du visage.

  • Ton maquillage favori pour la fin de semaine, pour relaxer, sortir, éblouir…

La même chose en fait, mais appliqué avec soin et non dans un taxi. Si je me sens vraiment décadente, je vais voir Kris Wares chez Chanel pour apprendre des nouveaux petits trucs!

  • Et pour ton trait d’eyeliner signature, quel produit utilise-tu? (Bon, d’accord, cette question je la pose à des fins purement égoïstes.)

Pourtant, cela fait longtemps que je me suis pas fait des yeux de chats…des mois au moins! Quand je me mets de l’eyeliner, j’essaie de copier les Françaises cool des années 60, comme Jane Birkin et Françoise Hardy.  J’utilise le MAC Fluidline teinte Wholesome (un noir-brun froid) le long des cils supérieurs, avec un pinceau à eyeliner Sephora. Je garde le trait externe petit. Je n’ai pas de technique particulière autre que je limite ma consommation de Diet Coke avant pour ne pas avoir la main tremblante. Si je sais que la soirée sera longue, je repasse sur mon trait avec le Liquid Liner Colourstay de Revlon.

Photo de Sonia Recchia/George Pimentel photography (avec Aidan Butler)
  • Autrement, tu prends soin de toi comment?

Je me fais masser plus ou moins régulièrement au Spa Sweetgrass à Toronto ou encore quand je voyage. Je bois un élixir vitaminé Isagenix tous les matins, avec une capsule d’Omega 3, de vitamine B12 et de vitamine E. J’essaie de faire de l’exercice cinq à six fois par semaine. Je viens d’une famille hyper santé alors ça me fait bizarre de passer plus de 2 jours sans faire de l’exercice. Récemment, mes sources d’endorphines incluent la course à pied dehors, les DVD de la méthode Tracy Anderson (idéals en voyage, ou quand il fait trop chaud dehors-je n’ai plus d’excuses), l’équitation, les cours de Pilates Gravity au Miles Nadal JCC. Faire de l’exercice me garde bien dans ma tête, capable de zipper les robes de designer que j’emprunte à l’occasion avant un événement, tout en me permettant de manger le spaghetti de chez Sotto Sotto ou encore du yogourt glacé chez Yogurtys. En somme, c’est ma combinaison gagnante!

  • Pour la coquette voyageuse: y-a-t-il des produits que tu aimes bien rapporter chez toi (ou encore commander en ligne) car ils ne sont pas disponibles au Canada?

Les Vitamines Effervescentes Berocca sont mon obsession. J’en achète tellement quand je vais en Angleterre que la caissière chez Boots pensait que je les revendais. C’est un peu comme les vitamines Emergen-C mais en mieux! J’en prends toujours une après mon entraînement et environ trois par jour durant la Semaine de la Mode de Londres.

Enfin, je regrette de ne pas avoir acheté davantage de produits Mark & Web lorsque j’étais à Tokyo; Mark & Web, c’est comme un Khiels japonais. J’adore leurs emballage minimalistes et les ingrédients naturels de leurs produits. C’est vraiment ce qu’il y a de mieux.

  • Ton produit à lèvres favori?

Mon dernier achat était le Rouge Coco Shine teinte Misia, de Chanel un joli pêche très estival. Sinon, j’adore le baume teinté à la rose de Vaseline, que j’achète en Angleterre.

  • Et pour tes ongles, qu’en est-il?

J’ai récemment lu une entrevue avec Giorgio Armani où il parlait de l’importance d’avoir des ongles soignés et ça m’a beaucoup inspiré. Je ne suis jamais sans vernis, souvent une jolie teinte laiteuse comme Whiter Shade of Pale de Deborah Lippmann. Ma dernière obsession: les manucures gel d’OPI dans la teinte Funny Bunny ou encore le Shellac. Avant de partir en voyage, je passe chez Sitamaa, un spa de jour où ils font des mains de rêve. C’est un véritable luxe d’avoir un vernis qui tient la route! Par contre, je me tiens bien loin du nail art; je n’aime pas du tout.

  • Tu voyages beaucoup…Quel est ton rituel beauté en voyage et quelles sont tes recommandations pour le vol et à l’arrivée?

Jamais de mascara dans l’avion et toujours beaucoup d’hydratant. J’emporte avec moi des mini formats du Facial Spray et de l’hydratant Tata Harper. Mais en fait, mon conseil ultime est le suivant: ne jamais manger le repas servi dans l’avion. Jamais. Peu importe la durée du vol. Apportez-vous plutôt des fruits et du granola. Votre peau vous dira merci de ne pas l’avoir empoisonnée de sodium.

  • Quelles sont tes pièces vestimentaires du moment et comment te maquilles-tu pour les porter?

Mon plus récent achat favori est une paire de sneakers Céline en peau de serpent.  J’aime les porter avec une mini-robe et des lèvres corail, translucides. Le vrai chic sportif, quoi!

  • Et ton sommeil de belle au bois dormant…Tu arrives à te coucher tôt ou tu compenses avec les soins?

J’ai beaucoup de difficulté à changer de rythme à la fin de la soirée alors, non, je ne me couche pas tôt. J’essaie de compenser la fin de semaine en faisant la grasse matinée et un bon masque de Clarins. Les saunas m’aident aussi.

  • Je sais que tu es de descendance scandinave, as-tu des conseils nordiques à partager?

En fait, je suis de descendance suédoise, islandaise, russe et polonaise. Donc, scandinave du côté de ma maman et juive du côté de mon papa.

Ma maman a toujours des super conseils nordiques à prodiguer. Beaucoup de saunas suédois (nous en avons un à bois à notre chalet qu’elle a créé elle-même), des baignades dans l’eau froide du lac et de l’exfoliation corporelle au gros sel cachère. En fait, notre chalet est un peu un spa sans chichis. Ma mère est la définition même de belle au naturel et naturellement belle. Elle préfère aider les autres que de se crèmer le visage, même si, dans la pratique, elle fait les deux. De toute évidence, la générosité est excellente pour le teint.

J’ai habité en Islande pour une brève période et je me rendais aux piscines géothermales chaque jour. Ce pays en a le plus per capita au monde! Les eaux thérapeutiques sont excellentes pour la peau et nager est un exercice qui recentre le corps et l’esprit. Je me suis également fait masser sous l’eau au célèbre spa Blue Lagoon: un rêve! Bon, voilà, je m’ennuie vraiment de Reykjavik maintenant…

Vous pouvez suivre Mosha sur Twitter @MoshaMosha …Et bien sûr, lire ses articles dans Flare!

Un énorme merci à Mosha qui s’est prêtée au jeu, en authentique fille sympathique.  Bon, je ne sais pas pour vous mais me voilà vraiment inspirée: je vais aller voir cette semaine  le Rouge Yves St-Laurent teinte 02, le Bite Sheer Balm, le blush Lancôme Tangerine de Corno (déjà acheté, j’adore!) et le Fluidline Wholesome de MAC. Oh, et le Prime Pot de Stila…Ouais, et qui sait, mardi j’aurai sûrement une frange.

Photo: Jenna Marie Wakani for Refinery29