Une lecture pour voyager beauté

IMG_0057J’ai reçu pour Noël le livre de Charlotte Cho, la fondatrice de la e-boutique de produits de beauté coréens Soko Glam – et je l’ai lu d’un trait. “The Little Book of Skincare” est un manuel de beauté hyper complet qui fait voyager: d’abord, à travers le voyage personnel de Charlotte Cho, coréenne-américaine, qui a grandi en Californie avec le balayage et le bronzage qui va avec. Puis, en Corée, lorsque Charlotte ira y faire un stage et découvrira les arcanes de la beauté, les rituels et produits de soins de ce pays qui accorde une très grande importance aux soins de la peau, à un teint zéro-défaut et à l’épiderme bien rebondi. (Cet article vous éclairera davantage sur l’importance accordée à l’épiderme en Corée).

IMG_0049

J’ai tellement appris en lisant ce livre qui est une vraie bible d’information! Les produits-phares, les textures, les marques, la culture, les rituels (double-nettoyage quelqu’un?) et les routines; tout y est. Ce livre est comme un visa d’entrée dans l’univers coloré et adorable des produits de beauté coréens qui en soi, constituent un monde aussi exotique que cryptique, même pour la beautysta avertie.

D’abord, ce livre donne envie de prendre soin de soi: c’est écrit simplement et même les plus novices s’y retrouveront. On commence par la base mais, même si on connait les bases, on lit quand même et ça semble tout nouveau, vu d’une autre perspective. Ça fait du bien. Ensuite, j’ai appris plein de petits trucs pour me rapprocher de ces idéaux de peau éclatante tant convoités par les coréennes, des trucs que je n’avais jamais entendus auparavant. Du fard illuminateur sous les yeux (oui-oui; c’est magique- on a l’air d’un bébé qui a bien dormi!), un humidificateur de bureau (pas encore eu l’audace d’essayer mais ça ne saurait tarder) et l’importance de s’exfolier le corps à fond (je rêve d’aller dans un spa coréen où, il parait, l’exfoliation fait monter les larmes aux yeux tant elle est intense mais après, on se sent vraiment chenille-sortie-de-sa-chrysalide). Enfin, c’est une lecture complètement immersion sur les valeurs et rites de beauté de ce pays, riche d’anecdotes personnelles et de petites capsules d’information. Le ton est bon, rien de trop sérieux, rien de prétentieux mais on sent tout même l’expertise et l’expérience qui appuie l’ouvrage. Ça donne même envie d’écouter des soap opéra coréens, ne serait-ce que pour l’inspiration maquillage qui crée de vrais vents de folie magasinage (le rouge à lèvres Rouge Pur Couture YSL No. 52 a été en rupture de stock longtemps après que la vedette de My Love from another star l’aie porté dans un épisode).

IMG_0062-2

Bien sûr que ça donne envie d’aller magasiner des cushion-compact, laits solaires et masques de tissus et d’aller faire un tour sur Soko Glam Toutefois, en lisant je n’ai vraiment pas eu l’impression que l’auteur écrit dans une perspective de vendre les produits de sa boutique: il s’agit d’un véritable ouvrage de référence. (De toute façon, on trouve de plus en plus de ces produits facilement, même chez Sephora). Enfin, il y aussi des notes sur où magasiner en Corée et aussi, sur où aller prendre un café et une pâtisserie à Séoul…Ça donne juste tellement envie d’aller en Corée!

Enfin, autre détail à ne pas négliger; ce livre donne faim! Les descriptions des mets coréens de l’auteur donnent envie d’aller boire un thé, de mangers des nouilles, d’aller au petit resto coréen du coin. D’ailleurs, en finissant le livre, ma première remarque à Papa Ours a été: “Il faut que tu lises mon livre The Little Book of Skincare! Ça donne plein d’information sur les mets coréens!“. Ce à quoi il a répondu en riant: “…ça ou je pourrais aussi lire un livre sur la gastronomie coréenne.“. Touché. Alors soyons clairs: The Little Book of Skincare parle avant tout de soins, de maquillage et de beauté à la coréenne et c’est précisément ce qui me plaît. J’adore quand la beauté me fait voyager!

P.S. Autre détail à ne pas négliger: les petits dessins du livre sont adorables, juste parfaits.

6 thoughts on “Une lecture pour voyager beauté

  1. Bien aimé cette trouvaille. Bien hâte de le lire. J’achète ! Et contente surtout d’avoir deux fois plutôt qu’une des nouvelles de Boucle d’Or dans la même semaine. Ça fait du bien en ce printemps hivernal à Montréal.

  2. Bonjour Boucle d’or !

    Ce livre me tente énormément ! Merci pour cette belle découverte, c’est toujours un plaisir de te lire, et je surveille tout les mois un nouvel article, je suis contente que tu sois de retour 🙂

  3. Bonjour Boucle d’Or!

    Ce que tu décris me rappelle ce que j’avais ressenti petite en lisant “Danse! Les secrets de Nina”
    https://www.amazon.fr/Danse-secets-Nina-Anne-Marie-Pol/dp/2266115030/ref=sr_1_16?s=books&ie=UTF8&qid=1461256003&sr=1-16&keywords=Nina+danse

    J’ai d’ailleurs toujours ce petit livre dans ma bibliothèque et je le relis avec nostalgie et tendresse de temps en temps.
    Je vais m’intéresser à “The little book of skincare” qui semble être quand même une version nettement plus riche que mon livre d’enfant 😉

    Belle journée,
    Irène.

    • Bonjour Irène! Ça ne m’étonne pas que ce livre t’aie passionnée, toi qui adore tout ce qui touche à la danse! Je ne connais pas ce livre mais la couverture est très ’80s…:) Que de souvenirs!

  4. Merci Boucle d’Or pour cette belle découverte, j’espère qu’il paraîtra ultérieurement en VF comme “The Japanese Skincare Revolution” de Chizu Saeki qui est paru en français en mai 2015. J’attends aussi “Your beauty mark” de Dita Von Teese et celui que tu présentes car il me fait très envie aussi mais je suis plus à l’aise pour lire en français qu’en anglais. Mathilde Thomas, fondatrice de Caudalie a aussi sortie un livre, “The French Beauty Solution”, qui doit être intéressant mais en anglais également bien qu’elle soit française, pour les Américaines.
    Bonne soirée avec tes petits oursons et leur “papa ours” ! 🙂

Comments are closed.