Le teint des filles Glossier

Glossier Depuis toujours, je suis une accro inconditionnelle au fameux blog beauté Into The Gloss, écrit par des filles branchés, informées et juste plus cool que cool. Autant j’apprécie y lire la routine beauté de Martha Stewart, Christie Brinkley et sa fille, ou de Miranda Kerr, autant je me régale des forum de discussion comme celui du “Groupe de soutien et d’entraide à l’eye-liner“. J’adore cette référence beauté maintenant connue dans le monde entier! Les filles d’Into the Gloss ont tout vu, tout testé: de la crème coréenne aux flocons de neige au masque de fer qui promet une peau d’enfer.

C’est pourquoi quand j’ai vu que sa fondatrice, Emily Weiss, avait lancé sa ligne de soin-maquillage sans prétention avec comme objectif de rendre accessible une jolie peau lustrée, éclatante, à prix raisonnable, j’ai tout de suite embarqué. Car je crois qu’effectivement, au fil du temps, se soit développé un idéal de teint Into the Gloss parmi certains cercles: une peau hyper-hydratée, un peu brillante, une peau parfaite dans son imperfection acceptée. Bref, un teint de fille cool, un teint de fille bien – à des kilomètres du plaqué parfait qu’on peut se trouver à idéaliser en regardant tapis rouges ou vedettes à la télé. Sans compter que j’avais la certitude que les filles de Glossier mettraient la barre bien haute, vu leur connaissance approfondie en matière de tubes et flacons. Et je ne m’étais pas trompée! Ainsi, la dernière fois que je suis allée aux États Unis j’en ai profité pour passer une petite commande puisque la marque n’expédie pas encore au Canada.

À noter d’abord, tous les emballages sont basiques mais très bien et on reçoit notre commande dans une mignonne pochette rose en papier bulle avec…de sympathiques autocollants pour personnaliser nos tubes. Bref, la petite touche cool. J’ai testé le Priming Moisturizer et le Perfecting Skin Tint. Et j’ai totalement, mais totalement adoré mes achats, au point où je regrette totalement de ne pas avoir craqué aussi pour le baume Balm DotCom, le Soothing Face Mist et les masques, le Moisturizing Moon Mask et le Mega Green Galaxy Pack.

Le Priming Moisturizer est une crème de jour à doser selon nos besoins, à la fois ultra légère et hyper hydratante. On peut en mettre peu ou plus, selon notre envie (et la soif de notre épiderme), c’est en quoi elle est “buildable“, selon la marque. Elle laisse la peau satinée et lustrée, moins rouge, elle améliore le teint et limite le besoin subséquent de camoufler avec un fond de teint. Soin perfecteur, cette crème ne sent rien, ne colle pas, ne peluche pas et tient bien sous le maquillage – bref, c’est la base parfaite pour le maquillage de la journée!

Quant au Perfecting Skin Tint, il s’agit d’un fluide teinté très, très translucide, qui embellit et unifie le teint et dont on peut superposer les couches pour obtenir davantage ou moins de couvrance. Disponible en trois teintes, la marque propose des photos de son équipe pour nous aider à déterminer la teinte qui nous convient. En ce qui me concerne, j’ai la teinte Light qui se fond parfaitement à ma peau. J’imagine toutefois que vu la translucidité du produit, cet été je pourrais également aisément utiliser la teinte Medium. Ce que j’aime spécialement? Le fini humide, éclatant de peau nue et vraie- un vrai teint de fille Glossier! Ce qu’il faut savoir absolument? C’est que ce produit doit être utilisé avec la méthode de camouflage pinpoint concealing prônée par Lisa Eldridge (que je traduirai par le camouflage hyper localisé avec un pinceau fin). En effet, à moins d’avoir 5 ans et la peau de bébé qui va avec, il est important de repasser au pinceau, histoire de camoufler petites taches et rougeurs. C’est ce que je fais moi-même: un peu de Glo Mineral Concealer ici et là, sur mes cernes, mes zones d’ombres et petites taches, j’estompe et camoufle dans un esprit photoshop. Ce qui reste après: un teint hyper frais, tout clair, une peau qui semble plus jeune et moins maquillée (aucun effet “tapis à la grandeur de la pièce” comme avec certains fond de teints). Au final on a un net sentiment de se rapprocher d’une peau de fille Glossier. La touche ultime? Une pointe de baume hydratant sur le haut des pommettes, les lèvres et sur les paupières, pour donner cet éclat lustré qui attrape la lumière. À défaut d’avoir le Balm DotCom j’utilise un peu d’Aquaphor et cela convient tout à fait adéquatement à cette tâche (pour le moment).

En gros donc, que du bien à dire de cette marque bien éditée aux produits réfléchis et sans chichis. Ce que j’aimerais? Qu’ils créent un soin nettoyant! (Je comprends d’ailleurs que la marque travaille là-dessus!). Ce qui est sur ma liste: tout mais absolument tout! Des masques à la bruine, en passant par le coton ouaté réservé aux célébrités!

P.S. La marque n’expédie qu’aux États Unis pour le moment mais demande aux intéressés de la contacter via les réseaux sociaux.

P.P.S. Le truc que je ne comprends absolument pas? Les filles sur YouTubes semblent toutes prononcer le nom de la marque “Glossi-é”, à la française. Sorry, quoi? Ça ne veut absolument rien dire!! En français, “glossier” c’est pas un verbe! J’aurais plutôt pensé que  ça se prononçait “Glossi-errr” comme dans “plus glossy” (plus lustré). Mais bon, linguistique à part, cette marque me plaît et je ne vais certainement pas renoncer à un joli teint  pour un nom de marque étonnamment conjugué. Le teint avant tout, non?

P.P.P.S Pour celles à Paris, j’ai vu qu’Emily (et des stocks Glossier) sont passés chez Colette le 7 mars! À surveiller!

Plus ça change…

Plus ça change...Je ne sais pas pour vous, mes ces jours-ci, je me cherche un peu, tout en me connaissant beaucoup. Bref, j’ai envie d’un petit rien de différent qui changerait tout mais qui serait so moi que tout le monde n’y verrait que du feu. Réaliste, non ? Donc, à date, j’ai : (a) feuilleté des magazines pour de l’inspiration (b) tenté le 5 minutes de yoga matinal « qui change tout » selon les experts (c) changé ma séparation de cheveux d’un centimètre, vers la droite. Oh yeah. Je n’ai pas froid aux yeux, moi. Quelle sera la prochaine étape : boire beaucoup d’eau peut être? (En passant, pour les nouvelles lectrices, « boire beaucoup d’eau » c’est mon auto-conseil de beauté le plus récurrent quand rien ne va plus. Ça et être plus « ballerine au repos ».)

Bref, que du concret pour moi. Le hic c’est que j’aime toujours un peu les même choses, classiques, de surcroît. C’est pourquoi quand j’ai vu la pub L’Oréal mettant en vedette Bianca Balti (en Sophia Loren moderne), j’ai su que ce serait mon inspiration du moment. (Cela dit, j’aime aussi la version avec Natasha Poly, en Grace Kelly, mais ça c’est un sujet pour un autre jour…) Cette pub, c’est tout ce que j’aime mais avec un trait de crayon beaucoup plus soutenu que ce que j’ose habituellement! Joues sculptées, lèvres rose-nu et cils bien touffus…le look est résolument classique, un rien vintage tout en étant très actuel à la fois. Of course, j’ai tout de suite identifié les bons produits pour recopier (avec un trait de crayon un peu moins soutenu, j’en conviens…Oui, oui, je suis un peu une poule mouillée de l’eyeliner).

Voici: Je commence par tracer un trait de crayon au ras des cils sur la paupière du haut en utilisant un marqueur, le Scandaleyes de Rimmel. À défaut d’avoir le crayon Eye Do d’Eyeko qu’utilise Alexa Chung dans sa video de démontration (voir ici), celui-ci fait très bien l’affaire! (Mais bon, j’ai la nette impression que je serais meilleure avec le Eyeko, même si je soupçonne que ça puisse être psychologique).

Ensuite, j’applique une bonne couche de mascara, mon nouvel amour étant le Lash Domination de Bare Minerals. J’aime quand la brosse démêle et accroche bien les cils pour les gainer- c’est ce qui se passe avec ce mascara. J’adore le rendu cils de poupée qu’il confère au regard, en faisant des petites pointes, avec les cils, comme les regards étoilés des filles dans les bandes dessinées japonaises. C’est la blogueuse Julia Engel de Gal meets Glam (blog mode super inspirant de San Francisco!) aux cils vraiment sublimes qui m’a fait découvrir ce mascara par ses articles. Depuis, j’y suis vraiment accro et, croyez-moi, depuis que j’ai des rallonges de cils, il m’en faut beaucoup pour me rendre accro à un mascara.

Pour créer un halo légèrement hâlé, j’applique le Beach Stick Charlotte Tilbury teinte Ibiza sur les os des joues et l’arête du nez. J’aime beaucoup ce bâton « de bronzage » qui sent bon la vanille et donne un rendu extrêmement lumineux. C’est littéralement un fard illuminateur bronzé. Je l’utilise déjà beaucoup depuis un bon moment mais j’anticipe que cet été, ce bâton ne me quittera plus. Le rendu est glowy grave!

Sur les pommettes, en remontant vers les tempes, j’applique le fard à joues First Love, également de Charlotte Tilbury. Ce fard à joue est tellement parfait, tellement délicat : un nu-rosé soyeux légèrement sculptant qui s’applique comme un rêve et qui va avec tout.

Enfin, pour compléter le look, sur mes lèvres j’applique le rouge à lèvres Pink Dusk de Tom Ford, un tube qui ne me quitte plus ; la perfection faite lipstick. C’est une teinte vraiment étonnante, un rose thé qui hydrate et fait une bouche plus chic que chic, totalement…ballerine au repos. Comme je disais, je reviens tout le temps aux mêmes inspirations.

Allez, je vous laisse : je vais aller boire de l’eau! Vous avez une inspiration du moment ? Quels produits utilisez-vous pour y arriver ?

Adorable

Adorable
Le printemps, c’est l’occasion d’une envie de neuf, de couleur et de clins d’oeil. Autant l’automne je me sens d’humeur velours indigo/austérité monastique/beauté classique/rouge à lèvres mat/vernis aubergine/lecture de Dostoïevsky/potage à la courge/brocarde et tapisserie…autant au printemps je me sens d’humeur Hello Kitty/tulipes et perces-neiges/gloss bonbon/jupe à gros plis/magazines de celébrités insipides/imprimés colorés/cerisiers en fleurs/dessin animé vintage Au Pays de Candy/ popsicles maison et chaussures de satin peu pratiques. Vous êtes pareilles? Autant à l’automne j’ai des visions de moi en miss total pub Chanel (sac à main bien rangé avec un Rouge Coco et un poudrier classique dedans c’est tout), au printemps, je m’en fous, je m’accepte. Je m’amuse avec des Lip Smackers et gloss Bonne Bell même si ça n’est pas de mon âge. Je me mets de la Coppertone juste pour le parfum des vacances. Et je craque pour les produits les plus craquants, quitte à ce qu’ils soient peu ou pas pratiques. Ci-dessous, mes derniers coups de coeur complètement adorables (mais, je m’en félicite, assez pratiques aussi).

D’abord et avant tout, un produit qui m’a vraiment épatée: L’Huile de soins pour cuticules Marula de Ciaté! Vous connaissez ma quête pour de belles mains et des cuticules en santé: en fin d’hiver j’ai toujours l’impression que c’est peine perdue! Mes mains sont sèches, le pourtour des ongles est pelucheux et écaillé. C’est nul et à l’opposé ab-so-lu de mon idéal féminin. J’ai tout essayé mais en vain, la seule chose qui réussisse à me sauver est, bien souvent, un soin des mains avec Denise, mon esthéticienne, ce qui n’est pas vraiment envisageable de manière hebdomadaire. Par contre, avec cette huile, je me sens mieux outillée pour arriver à avoir de belles mains toute seule. Formulée avec de la biotine et de l’huile de marula riche en vitamines (E et B2), cette huile est toute indiquée pour les ongles fins et cassants. Ce qui m’a conquise? Le parfum de fleurs blanches qui sent tellement, tellement bon, qui fait qu’on a envie de s’hydrater les cuticules encore et encore, juste pour le plaisir olfactif. L’effet surprise? Appliquée avant le dodo, le matin on se réveille avec des cuticules toutes neuves, sans petites peaux qui accrochent ou rougeurs (for real!). Le petit détail qui me fait fondre: le joli flacon et l’huile rosée où semblent flotter des petites fleurs de cerisier. Magique! Enfin, cette huile existe en plusieurs version pour que chacune trouve celle qui soit adaptée à ses besoins particuliers. Avant de choisir, n’oubliez pas de les sentir car plus vous aimerez son parfum, plus vous serez portée à l’utiliser: le détail-clé en matière de soins à mains, selon mon esthéticienne.

Parmi mes autres chouchous printanniers: les Lipsies d’Annabelle, ces baumes à lèvres teintés parfumés qui me rappellent les marqueurs Mr. Sketch. Oui, ils hydratent bien, oui, les teintes sont jolies: et à 4,95$ on veut tous les collectionner! C’est totalement le genre de produit qui m’aurait plu quand j’avais 16 ans mais qui me plaît toujours autant maintenant. Chaque Lipsies a son parfum et sa teinte (sauf Lime, qui est transparent)…Fraise est un rouge-rose bonbon, Barbe-à-Papa est un rose nacré, Pêche un corail frais, Lychee un nude rosé…Bref, il y a vraiment de quoi s’amuser. Et puis, j’adore les petits dessins un peu années 80 sur le tube…très Fraisinette vintage. Totalement le produit idéal pour l’été!

Enfin, dernier coup de coeur: le baume à lèvres Bbo Bbo Lip Balm de Tony Moly, parfum Honey. Dans un mignon boîtier en forme de bisou, se cachent un petit baume qui se démarque par sa qualité étonnante! Ultra-apaisant, soyeux et agréablement parfumé, ce baume fait des lèvres lustrées et protégées durant la journée. Le produit reste bien en place et son rendu est plus sophistiqué qu’un simple baume à lèvres en bâton, de sorte qu’il m’arrive de ne porter que ça. Avant le dodo aussi, ce baume est parfait: on se réveille le matin avec des lèvres apaisées et hydratées, encore humides de baume…sans avoir pour autant graissé sa taie d’oreiller. Le gros plus? La forme unique que l’on reconnait facilement au toucher quand on farfouille au fond de son sac à main.

Voilà pour mes dernières nouveauté du printemps! Vous êtes comme moi: vos envies de produits changent-elles aussi, que ce soit le printemps ou l’automne? Quels sont vos achats les plus récents? En ce printemps, vous êtes aussi d’humeur Hello Kitty/tulipes et perces-neiges/gloss bonbon/jupe à gros plis/magazines de celébrités insipides/imprimés colorés/cerisiers en fleurs/dessin animé vintage Au Pays de Candy/ popsicles maison et chaussures de satin peu pratiques? Sinon, quelle énumération décrit le mieux votre humeur/look/inspiration du moment/conte intérieur/poésie de vie/fantaisie quotidienne/légende personnelle/haïku de votre âme/ok, ok, j’arrête.