Meilleurs voeux de Boucle d’Or

Matin

Harfang

Un petit article plein de photos de mon Noël pour accompagner mes meilleurs voeux en ce temps des fêtes! Que votre temps des fêtes soit doux, qu’il sente bon, qu’il soit brillant et aussi réchauffant. Qu’il soit aussi hydraté, câlin, lumineux et aussi peut être, accompagné d’un savon qui sent bon, d’un nouveau rouge à lèvres réjouissant ou d’un masque éclat plein de promesse.

Goglu

 

Desserts

Table de Noël

En ce qui me concerne je suis bien entourée, comblée et heureuse et, après un automne bien occupé (deux changements d’emploi!) je suis bien contente de me poser un peu. J’ai des idées plein la tête pour la nouvelle année, plein de produits à partager et aussi, des recettes, histoires et lectures dont j’ai hâte de vous parler. Et je vous suis siiii reconnaissante pour votre fidélité et compréhension malgré mon manque d’assiduité grave. En attendant de vous revenir avec un article détaillé (sur genre, ma collection de produits Charlotte Tilbury- ça vous dirait?) je vous envoie tous mes meilleurs voeux! Je vous souhaite de profiter de cette petite parenthèse au creux de l’hiver et surtout, de prendre le temps de souffler un peu en pyjama et crème cocon, un bon livre dans les mains. C’est ce que je fais de mon côté…Joyeuses fêtes!

Renne

 

Renard

P.S. Nous sommes allés à l’Écomusée et nous y avons vu tous ces animaux! C’était totalement une forêt enchantée!

Des ânes sous le sapin

Crédit photo: la maman de Boucle d'Or

Crédit photo: la maman de Boucle d’Or

Cela fait des siècles que je veux vous en parler mais n’en n’ai pas eu la chance…Je me suis donc dit que cet article pourrait tomber juste à point pour celles qui cherchent de jolies petites idées de cadeaux de Noël: les savons de l’Asinerie Les Ânes en Culotte de Sainte-Anne-de-la-Rochelle dans les Cantons de l’Est!

Ma maman a eu la chance de passer par là cet été et elle m’a pris quelques savons (vous savez combien j’aime les pains de savon!). Il s’agit de savons artisanaux, fabriqués entièrement à la main par des maîtres savonniers et ce, exclusivement pour les Ânes en culottes. Au niveau de la composition, tout est naturel:  lait d’ânesse, huile d’olive, de coco biologique, cire d’abeille, beurre de karité et huiles essentielles. L’expérience savonnage est très agréable: les parfums sont doux, la mousse onctueuse et les savons ne fondent pas trop vite. En ce qui me concerne, j’utilise présentement L’Hiver de Cadichon (qui sent l’eucalyptus et la menthe et décongestionne) et je conserve précieusement le Jardin de Cadichon pour le printemps… Mais il y a tout plein de parfums: Les Mémoires de Cadichon, l’Ânon Cadichon, Cadichon et Bergamote, l’Été de Cadichon…Il y a même un savon détoxifiant pour les peaux acnéiques, au charbon, le Bouc’Âne!

Crédit photo: la maman de Boucle d'Or

Crédit photo: la maman de Boucle d’Or

Enfin, ce qui me fait fondre complètement? Les jolis dessins vintage sur les emballages, un peu à la “Martine” qui donnent envie de littéralement collectionner tous les savons du mignon Cadichon. Je constate aussi que sur le site de l’Asinerie on propose des laits pour le corps lesquels j’ai, of course, immédiatement ajoutés à ma liste de Noël…Il y a même des ânes à vendre! Des mignons, câlins petits et grands ânes! (Le petit Nougat, fils de Praline, Ciboulette, la maman âne enceinte…tous trop beaux!) Un âne sous le sapin,  ce serait trop parfait, non?

P.S. Il est possible de visiter l’Asinerie Les Ânes en Culottes! Je compte d’ailleurs aller y faire un tour cet été avec les oursons! En attendant, pour celles qui peuvent se rendre dans les Marchés de Noël des Canton-de-l’Est (horaire ici), les Ânes en culotte y seront aussi pour y proposer leurs produits!

La danse des flocons

Ballerina again

Je sais, ça fait super longtemps et vous m’en voyez désolée. J’ai changé d’emploi alors vous comprendrez que ma petite routine d’écriture s’en est trouvée toute bouleversée. Je me croise sincèrement les doigts pour que cette fois, j’arrive à reprendre le rythme et prendre le dessus en général. Merci, en tout cas, d’être toujours là !

On dirait que quand je vous reviens après une petite (ou longue) pause, je ne sais plus « par quel bout prendre le bébé ». Je me sens toute maladroite, un peu gauche, j’ai envie de vous faire un article-encyclopédie qui vous fera rire, pleurer puis, fermer votre ordi en exclamant : « Ma foi, je me déclare maintenant comblée par la vie!» Bref, je ne mets pas la barre haut du tout. Alors, à défaut de ne rien écrire du tout, je vous soumets cet article tout simple sur un sujet qui me tient à cœur : l’inspiration ballerine ! Un sujet tout neuf pour nous, donc. (Pour les nouvelles sur mon site, consultez les archives ici, ici, ici, ici, et ici : comme je disais, c’est un sujet dont je ne parle presque jamais).

L’inspiration ballerine est une constante dans ma vie, depuis toujours. C’est l’un de ces fils conducteurs qui a traversé presque tous mes styles, tous les contextes. Parfois de manière plus affirmée avec un tutu en bonne et due forme, parfois apparaissant en filigrane de mon image, avec un blush que je qualifie de teinte de « d’excercices à la barre». Sans compter les références mode, comme les chaussures ballerines qui font le pas léger (je suis une inconditionnelle des Pretty Ballerinas !), les jupes qui bougent, les chandails tous doux pastel et très souvent les chignons hauts ou bas, dans un esprit « danseuse entre deux pratiques». Bref, pour moi la ballerine saute et se transforme, elle s’adapte et virevolte pour se plier à la musique, à l’âge et aux goûts, aux exigences du bureau, aux modes qui changent et aux nouvelles envies. La ballerine, pour moi est plurielle, et elle sait s’inviter dans toutes les instances de la vie. Voilà, c’est dit.

Des chaussures Pretty Ballerina, dans la vitrine de la boutique de Westmount...

Des chaussures Pretty Ballerinas, dans la vitrine de la boutique de Westmount…

Parmi mes essentiels de ballerine, il y a plein de petits nouveaux que je me dois de partager car je sais que plusieurs d’entre vous aimez aussi cette inspiration (Coucou Irène! Hello Marie! Bonjour papillondejour!).

 

Mais, avant toutes choses : qui a vu la vidéo de Noël de Repetto ? Oh. La. La. Je n’en reviens pas. C’est magnifique et totalement mon inspiration du moment. D’abord, j’adore Repetto ! Mais aussi, c’est la Danse des Flocons, de Casse-Noisette, ma danse préférée  au monde! Cette musique joue dans ma tête TOUT le mois de décembre, c’est, sans exagération, la bande sonore de ma vie! Et, en visionnant la vidéo, on se rend compte que c’est aussi un peu ce qui se passe pour la danseuse (absolument magnifique) : elle sublime sa vie avec un ballet inventé, avec une musique dans sa tête…Et des chaussures très hautes absolument démentes et une jupe qui tourne parfaitement. Oui, ces deux items sont totalement sur mon (irréa)liste de Noël. Tout comme presque tout de chez Repetto d’ailleurs ! Une chance pour mon porte-monnaie que cette marque n’est pas vendue ici, oh la la, croyez moi.

Mais revenons à mes essentiels beauté ! Il y a d’abord et avant tout le nouveau parfum de Les Parfums de Rosine, le Ballerina no. 1 : quelle merveille ! Un flacon tout rose, en porcelaine opaque, une touche de tulle et un jus qui sent bon le lait, l’amande, la rose, le musc, la bergamote, les freesias, et pivoines… Un floral laiteux, donc, moussé et vaporeux, pétillant comme une bulle de champagne, à peine sucré. Je l’aimais avant de le sentir et il m’a ébloui encore plus! Excellente tenue malgré la légèreté, c’est un parfum de lumière, d’arabesques, un parfum pour se savoir unique flocon dans la tempête de neige. Avis donc à toutes les ballerines-wannabe qui se cherchaient un parfum : c’est le Ballerina no. 1 qu’il vous faut! À noter, il y a aussi le Ballerina no. 2, dans un flacon gris souris : plus rond, plus mûr, c’est un parfum de ballerine plus affirmée, moins aérien mais tout aussi charmant.

Il y a aussi le stylo ombre à paupières longue tenue de Bobbi Brown (Long Wear Cream Shadow Stick) teinte Golden Pink que j’ai acheté dans une tentative désespérée de trouver un équivalent au crayon fard Colour Chameleon de Charlotte Tilbury dans la teinte Champagne Diamonds. Une amie qui est allée à New York et a d’ailleurs vu le Champagne Diamonds en vrai m’indique que le match n’est pas exact du tout, puisque le produit de Charlotte Tilbury est beaucoup plus doré. (Soupir). Peu importe, ce stylo de Bobbi Brown fait des paupières vraiment féériques, un rien givrées qui contrastent bien avec la frange des cils : le parfait compagnon d’un regard plein de poésie.

Au rayon des produits à lèvres, j’affectionne un look « soin », hyper frais : un baume à lèvres teinté rose-doré qui sent (et goûte !) à peine le biscuit et hydrate de manière absolument olympique. Il s’agit du Agave Lip Mask de Bite Beauty, teinte Champagne Pearl, qui m’accompagne depuis l’été et présente une composition vraiment impeccable. Ce baume hyper lisse, presque fouetté, contient de la lanoline de grade pharmaceutique et des pigments colorés très fins, qui captent la lumière. Résultat ? Des lèvres comme des pétales de fleurs, toutes en fraîcheur.

Cela fait un bon moment que je veux vous parler de mon nouveau fond de teint, le Star de Dior. Je l’adore ! J’étais sceptique sur l’aspect « Lumière Spectaculaire, Perfection sans matière » mais comme souvent, Dior m’a étonnée et comblée. Ce que j’aime particulièrement ? Ce fond de teint couvre vraiment bien mes petites taches pigmentaires sans, pour autant, plaquer sur ma peau déshydratée ou avoir une apparence chargée. Ce que j’aime encore plus ? Le fait que le résultat dure vraiment toute la journée et que les «ombres» de mes taches ne remontent pas à la surface au fil des heures. Le teint reste parfait, naturel et hyper lumineux durant tout le ballet de la journée : de mes exercices d’échauffement matinal au comptoir (demi cafééééé, grand cafééééé), à l’après-représentation du soir, quand je me démaquille tranquillement (dans ma loge, of course, entourée de plein de bouquets de fleurs. Merci, merci, cher public!).

Toujours dans Dior, il y a la sublime poudre illuminatrice Lumière d’or Diorific Golden Shock 01, lancée avec la collection de Noël. Lovée dans un compact qui pèse lourd, comme un bijoux précieux, cette poudre scintillante dorée constitue ma petite touche «reine des neiges». Je l’applique sur le décolleté, les jambes ou même les paupières, pour ces soirs ou j’ai envie de briller. En plus, sur mon vanity, ce compact tout simple, aux airs anciens est d’un chic sans nom…(surtout à côté de tous ces bouquets de fleurs, comme vous l’imaginez!).

Au rayon des blush, j’ai eu un coup de cœur pour le Colour Soundtrack de The Face Shop, teinte 07 Pink Peach, dont l’emballage nous rappelle…une bonne vieille cassette ! Je sais, j’arrive mille ans après tout le monde : j’aime The Face Shop so very much! Mon goglu et moi on s’amuse comme des petites folles à la boutique du Centre Eaton. Et pour le mini prix (moins de 10$), ce blush soyeux est à adopter les yeux fermés. Je vous reparlerai de mes autres coups de cœur parmi les produits de la marque.

Enfin, dernière révélation : les épingles à chignon de ma joaillière préférée, bientôt disponibles sur sa e-boutique, pour l’instant, on peut les acheter au Local B. J’en mets une, j’en mets deux, j’en mets trois à la fois: ces épingles à cheveux égaient les chignons sobres et apportent un peu de chic aux coiffures improvisées. J’en ai toujours une ou deux dans mon étui à maquillage : ces épingles à cheveux me sauvent quotidiennement!

Kerastase Gamme Discipline

Kerastase Gamme Discipline

Enfin, n’oublions pas non plus toute la gamme de soins à cheveux Fluidaliste de Kerastase, qui hydrate tout en légèreté et confère aux cheveux un mouvement style « cascade de soie » (je le sais, c’est ce que j’utilise en ce moment). On comprendra que ça se vende comme des petits pains chauds en salon…

Steam Cream Les Sylphides

Steam Cream Les Sylphides

Il y a aussi la Steam Cream version Les Sylphides à l’imprimé chaussons de ballet (vous savez combien j’aime la Steam Cream!) et enfin, le baume à lèvres Andrea Garland dans un petit compact d’inspiration vintage ballerine…

Baume à lèvres Andrea Garland

Baume à lèvres Andrea Garland

Voilà pour mes derniers coups de cœur ballerine ! Vous, de quelle humeur êtes-vous en ce moment ? Quelle est la musique qui joue dans votre tête et inspire votre look en ce début d’hiver?