Flash Teint Frais

Flash Rinse de Ren

Cela fait trois fois que je me rends chez Sephora, pour demander des échantillons du Flash Rinse, One minute Facial de REN! Trois!! Je mets des perruques, je change ma voix (je prends un accent provençal)…Non, je plaisante (juste pour les perruques et la voix mais pas pour les échantillons). Car voyez vous, le Flash Rinse, n’est pas donné (58$ le 2.5 oz.). Mais surtout, le Flash Rinse ne fait pas l’unanimité…

Vous avez lu ce que les consommatrices pensent de ce produit? Tantôt dithyrambiques, tantôt hystériques, les avis sont plus que partagés! Alors vous comprendrez donc qu’avant de craquer, je tenais à être bien certaine que le produit me convienne…

Mais c’est quoi ce Flash Rinse? Il s’agit d’une gelée de Vitamine C, qui, une fois activée par l’eau sur la peau, “revitalise et rajeunit la peau de manière visible”. Alors on applique la gelée sur peau propre. On ajoute un peu d’eau et on masse pendant une minute. Hop, on rince. Et voilà! Les résultats devraient être là: peau ferme tonique et lisse, signes de fatigue, de photovieillissement et imperfections atténués et peau qui rayonne “d’un éclat renouvelé”. Musique à nos oreilles, n’est-ce pas?

Par contre, ses principaux détracteurs lui reprochent d’être trop puissant, décapant, asséchant et même irritant. On lui prête tantôt des plaques de sécheresse, tantôt des petits boutons d’irritation et des rougeurs… Bref, tout le contraire d’une belle peau bien confo.

Alors pour moi, ça dit quoi? Au terme de mes trois petits pots d’échantillons je vous dis: moi, je souscris! Le Flash Rinse me semble une excellente solution expresse pour une peau rebondie, éclatante et reposée. Mes taches s’atténuent, mes joues deviennent rosées: tout le teint se réveille…Ce produit me fait beaucoup penser au Coup de Baguette Magique de Garancia (voir cet article)…Je compte d’ailleurs mettre ce produit sur ma liste de cadeaux de Noël. Le gros plus? Il ne faut que très peu de produit, j’estime donc qu’un tube durera assez longtemps. J’aime bien l’utiliser avant le travail, une fois par semaine, souvent le jeudi, quand la semaine de travail commence à laisser sa trace sur mon teint…J’imagine aussi que ce produit serait génial avant une soirée (des fêtes) et encore plus performant si on le faisait suivre d’un masque hydratant. L’éclat est toujours au rendez-vous! Mais attention, je tiens à mentionner certaines réserves!

En effet, au cours de mes essais, j’ai accidentellement testé le Flash Rinse le lendemain d’une application-test de Retinol 0.5% de Skinceuticals…Oh mon Dieu- ma peau était en feu! Le lendemain, tout était sec et râpeux: un super look de momie au teint gris avec une peau de papier crêpé. Cet incident de parcours malheureux m’aura rappelé l’importance de ne pas mélanger tout et n’importe quoi. À noter donc, pour celles qui prennent des médicaments pour l’acné ou utilisent déjà des soins exfoliant ou asséchants, le Flash Rinse pourrait ne pas vous convenir. Je vous conseille donc d’enfiler vos plus jolies perruques et de prendre votre plus bel accent pour aller demander un petit échantillon chez Sephora (ou deux ou trois)!

Vous avez testé le Flash Rinse de REN? Vous en avez pensé quoi?

Petits trucs pour ne pas déprimer à l’automne

deprime not- copie

(P.S. Helloooooo! Je suis désolée de mon absence! Entre les costumes d’Halloween à préparer (“Le costume d’Anna D’Arendel d’HIVER maman, pas le costume du couronnement…!“) et les heures sup au bureau, j’étais trop crevée pour même ouvrir mon ordi le soir quand je rentrais. Je sais que vous comprenez. Je suis, of course, super contente de vous retrouver et j’essaierai de reprendre le rythme dans les prochains jours. J’ai d’ailleurs plein de produits de beauté à vous présenter!)

Autant in abstracto j’aime l’idée de l’automne (les gros foulards, un nouveau stylo, un nouveau Plan, sautiller pour aller au travail sous des arbres aux feuilles dorées…) autant, dans les faits, c’est…bof, moyen. Un petit relâchement d’humeur, je dirais. Un petit coup de blues. D’abord, les gros foulards, c’est bien mais il faut aussi des bas collants, et ça, c’est nul. Ensuite, le nouveau stylo…c’est bien aussi mais il y a des limites “aux petits plaisirs de la vie”. Quant à sautiller sous les arbres dorés pour aller au bureau…c’est un rien over-enthousiaste… Et puis, ici, les arbres sont presque tous nus. Constat: l’automne bien gris est installé et ça donne presque envie de pleurer. Heureusement, j’ai un genre d’ébauche de Plan pour me garder optimiste et résolue et comme toujours finalement, je mise là-dessus. Mais cette année, mon Plan est un peu différent.

En effet, au lieu de rêvasser à celle que j’aimerais être (tout en restant moi-même, cela va de soi), je me pose plutôt la question: “Qu’est-ce qui me donnait du bonheur en vacances?” Il s’agit d’une petite réflexion qui, sans par ailleurs nous permettre de bronzer/ se sentir reposée/visiter la Grèce, a pour but de nous permettre d’intégrer dans notre quotidien ces petites doses de vacances, ces capsules de bonheur. Alors, concrètement, ça dit quoi?

1- On établit un plan de lecture!

Livres

Je ne sais pas pour vous mais quand je suis partie en vacances, j’ai pris tout plein de livres avec moi avec, dans ma tête, un plan de lecture. Bon, je n’ai toujours pas terminé Limonov (il est tombé dans la piscine en plus, alors, ça promet!), mais le fait d’avoir un petit plan de lecture dans ma tête me donnait une certaine orientation. Pourquoi lire moins ou de manière moins organisée sous prétexte que l’on reprend le train-train? Non, pas question! J’ai établi mon plan de lecture pour l’automne et aussi, je m’assure d’avoir toujours un livre dans mon sac à mains. Et puis, quand mon sac est lourd, je me réconforte en me disant qu’un livre sur soi, c’est essentiel et que ça peut même nous sauver de la folie dans les cas extrêmes! Ça n’est pas moi qui dit ça, c’est Le Joueur d’Échecs de Stefan Zweig, ma nouvelle préférée…

2- On fait les choses différemment!

Not meEn vacances, lors d’un soin des ongles dans un petit salon de la Floride, je me suis laissée convaincre par les oursons et la technicienne d’opter pour une teinte…lilas. Ouais, je sais. Celles qui me connaissent sauront que pour moi cela représentait un lâcher-prise majeur, moi qui porte toujours les même teintes classiques. Une vraie folie de vacances qui a fait sourire les petits… Bon, ça n’est pas la couleur corporative du siècle. Mais vous savez quoi? C’était SO fun!! Juste de jeter un coup d’oeil à mes mains et je me sentais en vacances! Alors, si notre horaire et nos obligations nous le permettent, pourquoi ne pas tenter quelque chose qui nous sort un peu de notre zone de confort …juste pour voir! D’autres idées: des cheveux lissés à l’extrême alors qu’on les porte habituellement bouclés (ou le contraire!), un rouge à lèvres prune foncé (alors qu’habituellement on verse dans le baume teinté), un parfum chaud de type Poison alors que d’habitude on sent le savon…autant d’idées pour vivre de manière intrépide!! Quelle Indiana Jones on fait!

3- On flâne et on s’amuse!

Mains J’ai toujours quelque chose à faire. Toujours. Il m’arrive parfois de me dire: “Tiens, ce serait génial de me mettre à la broderie/au tricot/au suédois/de lire les livres sur la politesse d’Emily Post/d’écrire un roman/de poser de la tapisserie dans la salle de bain…” Mais oui, ce serait génial. Alors hop, sur ma liste. Alors, vous vous imaginez bien: la plage horaire vide-de-vide, elle, elle n’ existe pas. Je parle de la plage horaire où rien n’est prévu et où l’on peut flâner comme une ado, morose ou ensoleillée, créative, blasée ou dans le moment, sans contraintes….

Non, cette plage horaire n’existe pas a priori mais il faut l’aménager. Cet été, mon Goglu m’a invitée chez elle. “Pour faire quoi?“, je lui ai demandée. “Je sais pas, on verra…” Alors, arrivée, autour d’un jus de fruit, on s’est demandé sur un ton blasé d’adolescentes: “Qu’est-ce qu’on fait?” Ma soeur a alors eu une idée géniale: “On va aller acheter de la peinture et faire des graffitis! Il y a un mur à graffitis légal dans le parc, aménagé par la ville pour ça, justement.” Alors, on a mis nos lunettes soleil, des vieux t-shirt et, totale ambiance street art/bandit/punky, on est allée faire des graffitis (légaux, précisons-le). En plein soleil. Au milieu d’un parc. Le bonheur. C’était sans but. C’était so fun! Voici le résultat!

Je choisis judicieusement la peinture. Presque qu'aussi fun que chez Sephora!

Je choisis judicieusement la peinture. Presque qu’aussi fun que chez Sephora!

Notre butin d'artistes!

Notre butin d’artistes!

Mon Goglu à l'oeuvre!

Mon Goglu à l’oeuvre!

Notre oeuvre de loin!

Notre oeuvre de loin!

Boucle d'Or version street art!

Boucle d’Or version street art!

Notre slogan percutant!

Notre slogan percutant!

La morale de cette histoire? Parfois, s’éloigner des choses dites “à faire” pour faire quelque chose qui semble “sans but”, pour le simple plaisir de le faire, c’est encore plus reposant que de faire la sieste et encore plus recentrant qu’un cours de yoga chaud. Mais pour cela il faut accepter qu’il y aura peut être un peu de vaisselle dans l’évier et que le linge n’est pas tout plié…Pas facile-facile, mais en ce qui me concerne, j’y travaille. Ces bonheurs de la vie mettent le rose au joues, des souvenirs dans la tête et le vent dans les cheveux; bref, ils sont aussi une sorte élixir beauté.

4- On se fait des joues de randonnée pédestre!

Rockateur

Le produit de maquillage qui me sauve depuis qu’il fait officiellement super gris? Le blush Rockateur de Benefit. Je déteste le nom, je déteste l’emballage, je n’aime pas le concept- je déteste tout…sauf le blush lui-même, qui fait des joues de promenade au Mont-Saint-Hilaire! C’est un blush rosé-doré, soyeux et fin comme tout; comme une poudre fondante. Jamais orange (mon teint ne supporte pas le Orgasm de Nars- celui-ci en revanche est parfait!), jamais trop rose, toujours hyper frais; ce blush est le plein-air incarné! Avis à celles qui, comme moi, ont des joues de bureau: c’est le blush qu’il vous faut!

5- On se repose!

Mon chien mignon en mode hiver

Mon chien mignon en mode hiver

Les vacances d’été, on les planifie! On organise notre trousse, on achète un bikini, on aménage la terrasse et le potager. Pourquoi ne pas recréer l’ambiance “préparatifs” mais en novembre? Un peu comme un ours, un écureuil ou un renard argenté: planifions notre hibernation! Une nouvelle crème de nuit, un sérum tout frais, un ménage dans la trousse de maquillage: c’est le moment de repartir un peu à neuf et de miser sur ce qui nous fait plaisir. Une crème corps qui sent bon pour le dodo, un nouveau pyjama tout doux (j’adoooore les pyjamas de la marque canadienne Paper Label, chez La Baie!), des draps repassés et parfumés, des soupes aux légumes congelées pour les soirs où l’on a envie de rien- pas besoin de dépenser, l’idée est de se faire un petit nid douillet et de profiter de novembre pour se reposer, se dorloter et se préparer à hiberner avec classe et bonheur. Vous embarquez?

Voilà pour mes quelques petits trucs! Bien sûr, j’adorerais lire vos recommandations pour rester de bonne humeur et pleine d’énergie sous les pluies de novembre! Quelles musiques vous mettent de bonne humeur? Quelles recettes vous réconfortent? Quelles sont les petites routines qui vous font sourire? Les rouges à lèvres ou crèmes qui vous réconcilient avec la vie? Dites moi tout!