Mélange du randonneur

Juniper RidgeJe n’aime pas l’odeur de encens. Vraiment, je n’aime pas ça du tout. Ça me rappelle trop les boutiques de la rue Mont-Royal (juste à l’est de St-Laurent) qui mettent des bâtons devant leur boutiques. Comme si l’odeur de l’encens allait tout à coup nous donner envie de nous acheter un tam-tam, là, maintenant. Pfff, vraiment, j’ai horreur de l’encens (et absolument pas besoin d’un tam-tam).

Pour parfumer ma maison, je m’en suis toujours remise aux bougies parfumées (celles de l’Artisan Parfumeur (quand j’ai le bonheur d’en recevoir en cadeau) comme celles de chez Bath and Body Works). J’aime aussi les sent-bon à brancher (comme celui de Fruits & Passion, à la Tulipe qui sent trop bon!).

Puis, un jour où j’avais soif de simplicité et de me laver le visage en pleine forêt avec une bassine de porcelaine et une mousseline de bambou (oui, bon, je suis un peu tous les jours comme ça), je suis tombée par hasard sur les produits de la marque Juniper Ridge et là, j’ai arrêté de respirer.

Juniper Ridge, c’est quoi? C’est d’abord et avant tout, une randonnée, une “trail” qui existe vraiment. La marque californienne, elle, a été créée par un randonneur et backpacker qui en avait assez des fragrances chimiques. Il a eu envie de permettre au monde entier de sentir la nature telle qu’il la sentait lui, au gré de ses promenades. Une clairière humide après la pluie. Un feu de camp dans le désert Mojave. Les gros conifères ancestraux dans l’air frais de l’hiver qui commence. Autant de randonnées qui deviennent pour nous réalité grâce à ses produits. Zéro parfums chimiques donc, mais aussi une éthique corporative transparente (les numéros de récolte sont même inscrits sur les flacons) qui redonne aux groupes de protection de l’environnement. Mais surtout, ce qui en fait une marque à connaître absolument, c’est qu’aux dires de la marque, il s’agit de la seule compagnie au monde (!) qui produit des fragrances à base de plante à 100%. Intéressant, donc. Ça et en ce qui me concerne, j’adoooore le petit esprit savon-couteau-suisse-de-la-douche qui se dégage de la marque et me fait rêver de hiking, de canot et de portage. So very plein-air!

Pour ma part, j’ai craqué pour…l’encens. Je sais, c’est totalement contre-nature pour moi. N’ayant d’ailleurs pas de brûleur à encens, je le fais brûler dans une soucoupe de porcelaine vintage à motif fleuri. Drôle de mix, je sais. Surtout que cet encens, c’est de l’encens…de feu de camp. “Campfire incense“. C’est d’ailleurs cette petite note du créateur de la marque qui m’a convaincue:

Note from creator: “The incense aisles of most organic food stores and fancy hippy boutiques are full of disgustingly sweet-smelling incenses with names like “Egyptian Musk” and “Personal Awakening.” I’m sure this type of incense seemed really exciting 30 years ago when it was exotic and new and something your parents had never heard of, but did you really ever like the way it smelled? Cheap, perfume oil-based incense has driven the commercialization of the incense industry over the past half century, and although perfume oils have made strange scents like tangerine and bubble gum possible, they have also made incense into a perfumey mockery of what it should be. Incense has been around since the dawn of human culture, and it has always been about burning real plant material – resins, leaves and wood. For those of you who don’t like incense because you associate it with patchouli parties and chanting Krishnas, but find the smell of sitting around a campfire enjoyable and relaxing, these incenses are for you.”

 

De l’encens qui sent bon la forêt, les vacances, les camps d’été, les nuits étoilées et les joues chaudes devant le feu? Je suis pour. Et pour avoir essayé l’encens Juniper Ridge, je dis même: c’est tout simplement magique! Moi qui avais horreur de l’encens, je n’avais absolument aucune idée qu’il me deviendrait bientôt impossible d’envisager mon bain du soir sans mon bâton d’encens. J’ai choisi le parfum “Douglas Fir”, qui porte le nom de l’arbre grand-père qui devient énorme et est associé à la côte ouest. Mais j’aurais pu choisir n’importe quel autre parfum, n’importe quelle autre randonnée. Pour tous les encens la marque dit simplement “Encens pour ceux qui aiment s’assoir autour d’un feu de camp. Allez-y maintenant“. Et c’est vraiment cela. Tous les soirs, petit rituel, pendant que mon bain coule j’allume un bâton d’encens. Juste le geste, annonciateur d’une paix égoïste, me détend. Puis, je me glisse dans mon bain chaud, dans le noir. Parfois je me fais un masque, parfois non. Je ferme les yeux, je respire à fond. Et ça sent le loin, les arbres creux, les sommets et le sol tout sec qui sonne sourd sous mes pas. Pur bonheur. Et puis, j’aime savoir que cet encens au parfum tout doux est pur-pur-pur et donc, 100% approuvé pour ma petite famille, le chien et le hérisson.

Je suis loin d’avoir terminé de découvrir les produits de cette marque qui m’enchante et me fait voyager (je vais voir les photos du site au moins une fois par semaine et je rêve maintenant d’un petit voyage dans cette partie sauvage de la Californie)…Je crois bien d’ailleurs me laisser tenter par l’encens Death Valley, le Sweetgrass et le Siskiyou. Et puis, il y a aussi les Trail Crew Soaps, l’encens sauvage, les pains de savon (comme une douche en forêt à ce qu’il paraît!) et le Backpacker’s Cologne qui m’intrigue et ooohhh, vous avez entendu le hibou? Bonne randonnée!

P.S. J’ai commandé mon encens Juniper Ridge de chez Beauty Habit.

13 thoughts on “Mélange du randonneur

  1. Oh quelle belle découverte tu nous fais encore partager Boucle d’Or !
    Les photos du site de la marque Juniper Ridge sont un enchantement. Elles donnent “soif” d’espaces et de randonnées. C’est tellement agréable de parfumer sa maison. Personnellement j’aime aussi bcp ce que fait la maison Nicolaï (http://www.pnicolai.com/fr/ambiances-maison/48-la-route-du-cedre.html#/gamme-bambous_250ml). Et je rêve de m’offrir un jour le sablier de Diptyque (http://www.diptyqueparis.fr/34-diffuser.html). Et je trouve les diffuseurs électriques très pratiques (http://www.mademoiselle-bio.com/diffuseur-prise-nature-sun-aroms.html). Par contre, depuis que j’ai des chats, j’hésite énormément à parfumer ma maison car les parfums d’ambiance sont souvent élaborés à base d’huiles essentielles et j’ai lu que certaines sont toxiques pour les chats mais j’ai trouvé assez peu d’informations sur le sujet. Mais là j’avoue que c’est rassurant de se dire que la marque que tu nous présentes n’utilise pas de parfums chimiques, merci Boucle d’Or.

    • Ah bon, pour les chats? Je ne savais pas. Oui, moi aussi le sablier Dyptique me fait rêver… À bientôt Nausikaa63!

  2. Hey scout Boucle d’Or, merci pour cette petite découverte, ça a l’air chouette. Je vois tout à fait ce que tu veux dire sur l’encens so cheap des boutiques hippies new age sur le retour, trop rance. Enfin moi pour tout te dire, l’encens, ça me rappelle la messe, avec l’église saturée de cette odeur. J’aime bien, en fait. Peut être j’essayerai ces Juniper Rudge sticks, celui à l’odeur de la Death Valley me tente bien. Sinon je ne sais pas si tu connais la marque Cire Trudon, c’est une marque française de bougies qui fournissait les rois de France ou je ne sais quoi, les parfums sont divins, subtils, so chic. et SO cher bien sur (vraiment c’est indécent). Alors juste pour le plaisir du nez, si tu passes devant un présentoir un jour, soulève la petite cloche de verre pour découvrir leurs fragrances. Ca te plaira je pense. Sinon à quand ton plan de rentrée ?! j’ai trop hâte ! xx bonne journée !

    • Bonjour Raphaële! Ohhh, je rêve de les sentir les Cire Trudon! Je ne savais pas que c’était la marque des rois de France. So cool!! Mon plan arrive, promis!

  3. Oh, oh, je venais tout juste de decouvrir la marque (etant moi meme une fan d’encens…) et j’adooore celui-ci! Je reve dessayer les savons… Merci pour la belle decouverte et ton article sur le 3 eme jour etait vraiment du tonnerre!
    Passes une belle journee!

    • Merci beaucoup Papillon de jour!! Ahhh, je suis ravie que tu aimes! N’est-ce pas que cet encens est génial? Merci beaucoup!

  4. Ahh Boucle d’or… l’encen… un sujet que je connais bien. J’ai commencé à en utiliser quand j’avais 12 ans, et depuis j’ai toujours un sachet à la maison. Mais attention je prend des encens de bonnes qualités ! Je suis pointilleuse sur les composants, ceux que je préfère sont les encens japonais, ils ont une fumée très très douce, très subtile. Je n’ai jamais trouvé mieux. Mais celui que tu présentes est vraiment super tentant, j’aime le côté “naturel”, “randonnée”, et que dire des photos absolument superbes. J’en reste sans voix.

    Belle journée à toi.

    • Bonjour The Sheep! Oh, tu m’apprends quelque chose sur l’encens japonais…Où te le procures-tu? As-tu une marque de prédilection?

  5. Ah c’est drôle, cette note avait été écrite pour toi !
    je n’aime pas non plus l’encens et j’évite aussi les bougies parfumées si elles ne sont pas s100% bio en raison des résidus chimiques qui sont cancérigènes.
    Du coup, cette marque est terriblement tentante; je vais regarder cela de + près
    merci encore pour toutes ces belles découvertes !
    en parlant de bain, ma naturopathe m’a conseillé de prendre des bains avec des huiles relaxantes, tu as des recommandations vu que tu es la pro des bains ?

  6. Contente que tu abordes le sujet….moi non plus l’encens de messe merci pas trop pour moi !!!! Par contre cette marque que tu me fais découvrir me tente énormément, et tu sais mon encens brûle au même endroit que toi, sur le bord d’une petite soucoupe en porcelaine….sinon, je vais aller sentir la fragrance tulipe de chez Fruit & Passion, j’ai celui de la série Cuccina au basilic et limette je crois mais je ne suis pas allée explorer plus loin. Merci encore de cette belle découverte.

  7. Pingback: WILDHARVESTING SEASON | Juniper Ridge The Wildcrafter

Comments are closed.