La Crème des Déo

DeoNous avons déjà parlé de mes aisselles? Certes, je vous ai glissé un mot sur le sujet ça et là mais, je veux dire, avons nous parlé du sujet avec exhaustivité? C’est bien ce que je pensais. Voilà qui manque à votre culture! Qu’à cela ne tienne, vous saurez tout de mes aisselles sans plus attendre; à l’ordre du jour aujourd’hui nous explorerons le sujet avec énergie et diligence. Oui, il y a de fortes chances qu’après lecture, vous vous disiez: “…mais…tout ça pour ça?“. Vous aurez été prévenues, cet article sera une véritable dissertation sur mes aisselles.

Donc, mes aisselles. Parlons-en. D’abord, elles sont normales. Un peu sensibles. Épilées au laser. Des aisselles normales-sensibles quoi. Je ne transpire pas vraiment, à moins de sport intense (ergo, je ne transpire jamais) ou encore, de chaleur extrême. Mais, malgré tout, la stressée de la vie que je suis est depuis longtemps à la recherche du déodorant parfait. Parce que voyez vous, l’idée même de penser que je pourrais peut être transpirer me fait suer. Mais en même temps, je n’ai pas envie de porter un produit trop fort, asséchant ou sensibilisant et j’ai encore moins envie d’un produit chimique anti-sudorifique qui contient des sels d’aluminium. D’ailleurs, il faudrait que je vous fasse une vidéo de mon geste d’application de déo, un truc pas possible où je me tartine quasiment du coude à la côte. Juste par stress de peut être, ne pas avoir mis de déo partout sur mes aisselles et les zones y-attenantes.

Oui, je suis une stressée des aisselles et du déo. Je suis cette fille complètement parano qui, dès que ça sent la sueur dans un autobus bondé ou sur un dance floor, effectue une petite auto-vérification subtile ou encore, demande à sa meilleure amie, nettement moins subtile: “est-ce que je sens la transpiration, dis-moi, regarde, sois honnête, je vais faire un mouvement de bras comme ça, là et tu me dis, ok, 1, 2, 3…??

Et vous savez-quoi? Mes aisselles ne sentent jamais la sueur. Jamais. Mais ça ne m’empêche pas de stresser à fond. Donc, afin de réconforter mon esprit inquiet-imaginatif, j’ai depuis longtemps décidé d’aborder la question comme si j’avais un problème de sudation excessive. Genre médicalement rare. Un spécimen de la nature.

C’est donc avec cette démarche cartésienne que je me suis mise, il y a longtemps, en quête du déodorant parfait.

Et, j’en ai essayé tous plein. J’ai bien aimé celui de Tom’s of Maine. Ensuite, mon préféré jusqu’à tout récemment a été le déo non parfumé d’Hugo Naturals. Mais…dans ma quête, il manquait toujours quelque chose. Il y avait parfois ce sentiment collant de déo qui ne sèche jamais, qui donne froid. Ou encore ces résidus dans mes plis d’aisselles. Ou encore l’effet transfert-de-matière où les poils de mon chandail de cachemire noir vont se coller sur ma zone de déo de sorte que j’ai l’air d’avoir des aisselles où pousse du poil de lama. Génial.

Mais là, tout ça, c’est fini. J’ai trouvé la perle rare. La crème des déo. Le Déodorant en crème Soapwalla. Une merveille.

D’ailleurs, c’est l’une d’entre vous (laparisienne, merci!) qui me l’avait recommandé et avait piqué ma curiosité en mentionnant sa “tenue incroyable”. J’ai fait des recherches et j’ai découvert un produit complètement culte, un produit bio, un produit très pro.

Soapwalla est une petite marque bio de Brooklyn née dans la cuisine d’une femme à la peau sensible exacerbée par le lupus, qui a entrepris de créer des produits de soins qui n’aggraveraient pas sa condition. Les quelques produits qu’elle fabrique (elle-même, perso), sont tous bio et formulés avec des ingrédients de qualité alimentaire, sans ingrédients de synthèse comme les parabens ou le sodium lauryl sulfate.

Et ce déodorant? En fait, c’est une crème. Une vraie crème, dans un pot, que l’on applique avec les doigts. Au début, ça m’a fait bizarre d’utiliser mes mains, mais en fait, le geste est semblable à s’appliquer une crème corps ou un soin visage. C’est quoi cette histoire qu’on ne doit surtout pas toucher à nos aisselles à moins de tenir un bâton ou un spray?  Réapproprions-nous nos aisselles, je dis!

Donc cette crème est formulée de poudres de légumes ultra-fines, d’argiles et d’huiles essentielles de menthe poivrée, d’arbre à thé et de lavande. En pratique, c’est une crème inodore. On l’applique et ça sèche tout en transparence instantanément. Pas de fini collant. Pas d’aisselles de poil de lama. Jamais d’humidité, d’odeur ou de micro-climat chaud-humide. Et ça dure, ça dure, toute la journée mes amies. Et plus, à titre indicatif j’ai déneigé mon toit, été à une réunion ultra-stressante et porté mon manteau de fourrure à l’intérieur d’un centre d’achat surchauffé. Et? Rien. Mon front luisait mais mes aisselles, elles, étaient mattes. J’ai même stressé à fond à l’idée d’essayer un nouveau déo, vous vous imaginez! Et? Et finalement, je suis bien contente d’avoir fait le saut. Le saut Soapwalla.

Vivement que j’essaie d’autres produits de cette marque!

Vous êtes comme moi une parano du déo? Vous utilisez quoi?

*Pour celles au Québec, ce produit est disponible sur le site de Crèmes Etc., sinon, pour l’Europe, j’ai vu qu’il était vendu sur BazarBio.

21 thoughts on “La Crème des Déo

  1. Moi ossi, moi ôssi !!!! Je l’adore ce petit pot miracle!! Après plus de 7 mois d’utilisation quotidienne je me rends compte que je ne pourrai plus jamais m’en passer. Et j’ai toujours 2 pots d’avance dans mon tiroir au cas où …. Par contre je n’ai pas essayé leurs autres produits, tu nous diras tout bien sûr ??!!

  2. Coucou! Merci pour cette jolie découverte…Moi aussi je suis une stressée des aisselles ( et de la vie)et toujours en quête du déo parfait…et j’en ai essayé des tonnes! Mon chouchou est le déo à la rose de weleda, le seul qui est cher à mon cœur pour l’instant mais je vais tester le tien! Surtout que , peu à peu, je passe au bio ou naturel pour tout ce qui est soins du visage, maquillage, produits pour le corps etc…c’est une de mes résolutions pour cette année :). Bisous

    • Bonjour France! Ravie de t’inspirer avec ce déo. Oui, moi aussi, j’opte de plus en plus pour des produits verts. J’espère que tu vas bien et pense à toi. À bientôt!

  3. Hello ! trop marrant, moi aussi c’est mon déo, j’en avais entendu tellement parler !! mais je mettrai un (tout petit) bémol : j’ai déjà été dans la situation d’un rdv hyper stressant avec des clients super pressés dans un showroom surchauffé, eh bien sopawalla m’a un peu lachée.. mais sinon pour toutes les situations normales de la vie, il est juste parfait !

  4. je n’avais jamais entendu parlé avant, je sais pas ou vous trouvez toute vos inspirations beauté, le filles… Mais moi aussi, je serais bien tentée d’essayer! merci pour la découverte!!
    xoxo

    • Bonjour Papillondejour! Moi c’est laparisienne qui m’en a parlé. Et tu sais, on ne peut que l’aimer. C’est ma nouvelle découverte miraculeuse!

  5. Ca fait un long moment que j’entends parler de ce déodorant, il faut absolument que je l’achète! Mais je me demande si ton avis est vraiment “objectif” étant donné que tu dis ne quasiment pas transpirer? Il faudrait l’avis de quelqu’un qui transpire beaucoup au quotidien et qui testerait ce produit! Ton article m’a fait mourir de rire, je suis pareille : je sais que je me frotte longuement les aisselles au savon tous les soirs et que je ne sors jamais sans déo mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir des doutes sur ma fraîcheur si je sens des odeurs nauséabondes autour de moi de transpiration, j’ai peur que ce soit moi! Tu as les aisselles épilées au laser, quelle chance, c’est mon rêve! Hier soir je les ai épilées à l’épilateur électrique et non seulement ça fait mal mais en plus il faut recommencer une semaine après (même avec l’épilateur ou la cire pour ma part!)!.. C’est une galère de mettre du déodorant : sous forme de bille ou de stick cela met un temps fou à sécher et c’est insupportable, on ne peut pas s’habiller de suite, cela noircit et durcit les tissus, etc… Et sous forme de spray, ce n’est pas aussi efficace que sous forme de bille, même si ça sèche plus vite.
    Après avoir fait une terrible allergie à un déo spray il y a un an qui a duré presque 3 mois (aisselles totalement brûlées, il m’a fallu plusieurs utilisations pour me rendre compte que CE déo me rendait allergie et que ce n’était pas parce que j’en mettais trop, une horreur), j’ai depuis une sensibilité (aisselles qui rougissent plus facilement, plis souvent irrités), j’espère que ce déo Soapwella me conviendra! Dès que je l’aurai testé, je viendrai vous donner mon avis 🙂

    • Bonjour Marie67! Aie, ça doit faire mal cet épilateur sur les aisselles… Courage! Alors oui, je crois bien que ce super déo conviendrait à tes aisselles sensibles car il est tout doux et très apaisant. En ce qui concerne la quantité, je dirais une mini-noisette, juste assez pour couvrir la surface. Mais bien sûr, étant une stressée du déo, j’en mets beaucoup trop!

  6. Au fait je veux bien la vidéo sur ta façon d’appliquer ce déo : faut-il en mettre beaucoup, peu…? Perso cela ne me pose pas de problème de me crémer les aisselles, je le fais chaque fois que je m’épile!

  7. AHH énorme ! je me suis dit allez je me fais ma petite pause quotidienne un petit tour chez boucle d’or et là yes !! mon déo !Je suis ravie que tu aies succombée, çà me fait doublement plaisir parce que 1/ tu écoutes les conseils des tes lectrices, il ya une vraie réciprocité et çà fait plaisir et 2 cette marque gagne vraiment à être connue.
    C’ets vrai qu’au début, c’est assez désarçonnant d’appliquer la crème à lamain pour cette partie du corps mais après tout comme tu dis, c’est un peu comme mettre une crème de corps après tout.
    J’avoue ne pas être non plus quelqu’un qui transpire beaucoup mais j’ai quand même fait mes cousr de danse avec ce déo et honnêtement pas d’odeur à incriminer à la fin du cours au niveau des aisselles. Je vais sûrement commander le baume à lèvre qu’une copine m’a recommandé .
    Et oui je confirme , on le trouve chez bazar bio et la marque était aussi dispo chez Colette ( pour les françaises).
    Enfin, je ne sais plus qui a évoqué le côté photosensibilsant mais comme dit ne copine dermato, à moins de se balader les aisselles à l’air, y a pas vraiement de risque 😉
    bonne journée

    • Bonjour laparisienne! Mais c’est à toi que je dis merci! Effectivement, je fais toujours de belles découvertes grâce à vous et je suis toujours partante pour des conseils…Tu me diras pour le baume à lèvres. Pour ma part, c’est la crème à mains qui me faisait envie. On se donne des nouvelles, donc! Merci encore!

  8. Moi j’ai une question: pour moi le deo parfait (et je ne l’ai pas encore trouvé) c’ est aussi un deo qui ne fait pas de tâches jaunes sur le linge blanc et pas de tâches blanches sur le linge noir. Est ce le cas de ce super deo ? Bonne soirée Boucle d’or

    • Bonjour Pralinette! En fait, je ne porte pas beaucoup de blanc ces jours-ci alors je ne saurais le dire mais je te confirme, presque rien (du moins, rien de blanc) sur les vêtements noirs. Je suis conquise! À bientôt!

  9. Rebonjour !
    Même si l’idée est séduisante, et tu sais être convaincante… l’idée d’appliquer cette crème avec les doigts ne me fait pas envie une seule seconde. Question d’habitude, ah les rituels beauté au quotidien ont la vide dure non ? 🙂
    Bises
    Loulou

  10. ah, je voulais rajouter, suite à ton commentaire juste au-dessus : tu as tort de ne pas porter de blanc en ce moment. Je trouve cela tellement chic en hiver. Je dis ça je dis rien…
    Bises

  11. Moi aussi je suis une stressée du déo: le mien doit bien sur m’éviter de transpirer et surtout ne pas abîmer mes vêtements en coton, laine, cachemire ou soie. Rien de plus dégoutant que les dessous de bras rigidifiés!
    Mon déo c’est donc le ushuaia à la grenade: bille large, sèche vite, auncune tache, jamais, je ne transpire presque pas avec. Par contre c’est le diable!! Sels d’aluminium et alcool. Mon dieu quelle horreur! Sinon j’ai aussi la simple pierre d’alun, très efficace car anti-transpirante. Mais j’ai des périodes où je transpire plus que d’autres, surtout en cas de stress, comme en ce moment et mes aisselles sont parfois humides, mais huereusement elles ne sentent pas mauvais. Car oui, moi aussi je sens mes aisselles pour voir.

  12. Ah et ton déo me tenterait bien et comme c’est dispo en france je vais aller voir ça de plus près!!

Comments are closed.