Le Jardin des Merveilles

Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit, mais j’adore le Vermont. Aussi, si je ne connaissais les produits Tata Harper que de nom, quand j’ai su qu’ils étaient fabriqués dans une ferme laitière convertie en laboratoire et fabrique, tout près de Middlebury dans le Vermont, avec des ingrédients du jardin de Tata herself…Il fallait absolument que j’en sache plus. Et, plus j’en ai appris, plus j’étais fascinée. Par sa passion, par sa conviction mais aussi par son idée romantique de la beauté et son style de vie qui semble si sain. Tata cite souvent sa maman en disant “la beauté est un style de vie et non une corvée” et je ne peux que souscrire à cette vision englobante de la beauté et de la coquetterie. En fait, je trouve sa marque tellement inspirante qu’elle me donne vraiment envie d’être une meilleure version de moi-même: j’ai envie de bien m’alimenter, d’aller faire du canot, de mettre un chapeau de paille et de jardiner loin des écrans et des magasins…Mais qui est Tata Harper? C’est une (très, très belle) jeune femme (à la beauté naturelle comme j’en rêve) qui, après avoir vu son beau-père lutter contre un cancer, s’est questionnée sur les produits chimiques de notre vie quotidienne et plus précisément, de nos produits de soin. Après maintes années de recherches et d’études, elle a créé sa propre ligne de produits, qu’elle fabrique dans la ferme qu’elle partage avec son mari, leurs trois enfants et des animaux trouvés qu’elle a soignés. (J’adore.) Certains ingrédients sont importés de loin (Afrique, forêt tropicale…), alors que d’autres proviennent du magnifique jardin de sa ferme de 12,000 acres. Tous les produits de sa gamme sont 100% naturels, non-toxiques et organiques, sans produits chimiques de synthèse et ont des vertus aromathérapeutiques. Tata Harper encourage d’ailleurs les consommateurs à s’informer auprès de la base de donnée Skin Deep, un chien de garde qui répertorie les ingrédients toxiques ou “à risque” dans les produits de beauté. Les huiles essentielles utilsées par la marque sont les meilleures sur le marché, dit-on. La marque est écologique à toutes les étapes de la fabrication du produit (pas de “greenwashing“), même la ferme fonctionne à l’électricité du Vermont, laquelle est produite par…des vaches! Les très chic et luxueux emballages sont recyclables et fabriqués de matières recyclées et la marque vise la carbo-neutralité. Oui, on est dans l’écologique de luxe, aucun doute: cette marque est d’ailleurs la marque chouchou de Gwyneth Paltrow et de Julianne Moore, on ne s’en étonne pas. Mais c’est maintenant…la mienne aussi.

J’ai donc succombé d’abord au produit phare de la marque: La Floral Hydrating Water.  Un petit pshit léger, gorgé d’acide hyaluronique de qualité médicale et de vitamine C anti-oxydante et sans alcool, à appliquer comme premier geste le matin et dernier geste le soir. Il sent bon, bon, bon (mais rien d’entêtant) et me fait un teint de folie. Je m’étais dit: “Allez, tu l’essaies juste une fois puis, tu termine ton flacon de lotion en cours...”, sauf que je suis complètement accro à mon eau Tata Harper. J’ai eu aussi la chance d’avoir tout plein d’échantillons ce qui m’a permis de tester plusieurs produits à court terme. Récit.Le Rejuvenating Serum: il s’agit d’un sérum anti-âge riche en collagène à appliquer sous le soin, avant la nuit, pour des joues rosées et rebondies au réveil. Il sent bon (absolument indescriptible), comme la Floral Hydrating Water mais en plus soutenu et la peau l’absorbe d’un trait. Au matin, quel bonheur de se trouver le teint clair comme si on avait pris l’air la veille. Vraiment, complètement hallucinant. À noter, ce sérum a gagné une myriade de prix et récompenses et c’était vraiment mérité, je le confirme.Resurfacing Mask: La très critique masquoholique en moi a adoré – un masque dont la texture est semblable à celle d’un sérum tenseur ou d’un masque à peler très fin qui contient de l’argile rose, des extraits de betterave (pour l’hydratation) mais aussi des enzymes de pomme grenade (pour l’exfoliation) et du saule blanc (pour contrer la rougeur). On l’applique et on laisse poser 20 minutes. Puis, on rince et…on ne peut qu’aimer.Replenishing Nutrient Oil: On dit de cette huile que c’est la multivitamine quotidienne de la peau – protection ultime contre les éléments, on l’applique après tout, tout, tout (c’est à dire l’eau, le sérum et la crème), pour un éclat marqué et cette petite touche lumineuse sur le haut des pommettes.Rebuilding Moisturizer: Encore un produit au parfum divin de champs et d’air pur, j’ai apprécié cet hydratant pour sa texture soyeuse et non-grasse, qui, force est d’admettre, est sans doute la meilleure crème que j’aie jamais eu la chance d’essayer de toute ma vie. Résultats vraiment très marqués dès le premier jour: la peau semble respirer et dire merci. Vraiment.Enfin, à la boutique où j’ai découvert ces produits (lors de mon voyage à Toronto, je vous en reparlerai), j’ai pu essayer un autre produit de la marque que je n’aurais jamais cru qui pourrait me plaire. J’ai été raisonnable sur le coup, j’ai résisté l’achat, mais depuis, il hante mes nuit et je regrette vivement de ne pas l’avoir acheté: le Stress Treatment, un flacon à bille contenant une huile parfumée (aux huiles essentielles ) à garder sur soi et rouler dans le creux de ses mains dans les moments d’angoisse. On respire cinq fois et… on se calme. La préposée de la boutique me l’a fait essayer dans la boutique et j’ai vraiment ressenti un délassement général intense, comme une bouffée de calme m’envahir. Et puis, ça sentait tellement, tellement bon. Depuis, j’y pense souvent et je cherche des équivalents ça et là mais en vain…

Bon, mais le hic dans tout ça, le (petit) nuage qui plane près de ce merveilleux jardin? Le hic pour moi, c’est le prix. C’est vraiment très cher- entre 45$ et 150$ environ. De magnifiques produits que je compte bien m’offrir lors d’une occasion spéciale, mais qui malgré tout, restent bien dispendieux pour la vie de tous les jours. Entre les achats de la rentrée, le phare avant de l’auto à changer, l’envie d’un nouveau manteau et aussi…la vie en général. Par contre, sur le blog de Tata Harper on prend le temps d’adresser pourquoi les prix sont ce qu’ils sont (formulations exclusives, aucun agent de “remplissage” (“filler”) mais plutôt que des agents actifs, produits frais, processus de fabrication écologique, etc.), ce que j’ai apprécié et m’a vraiment éclairé et fait aimer encore plus les produits.Mais bon, en attendant mon anniversaire ou une petite visite à la ferme de Tata Harper au Vermont, je me contente d’utiliser avec parcimonie mon eau hydratante en rêvant à ce mode de vie plus pur, plus doux. Une ambiance de vacances tous les jours de l’année, du grand air pour toute la famille, oui, un mini-cheval, mais aussi cette acceptation de soi qui ne vient souvent qu’avec la réalisation personnelle. Parce que vous savez, je pense que c’est aussi ça le secret du teint absolument parfait de Tata Harper; elle s’investit dans un projet qui lui tient à coeur. Et ça je trouve ça tellement, tellement beau.

*Les photos (sauf celles de la Floral Hydrating Water, qui sont de moi) proviennent de Vanity Fair et du site de Tata Harper, qui a aussi un blogue que j’adore). 

** Petite mise-à-jour: En terminant mon article mon flacon m’a glissé des mains pour se fracasser sur le plancher. Ô tristesse. Bon, un petit voyage au Vermont s’impose.

10 thoughts on “Le Jardin des Merveilles

  1. Ohhhhh, quelle tristesse pour ton flacon!! C’est vrai que du coup, un nouveau voyage et un achat s’imposent!
    Je reste sceptique sur le ‘écologique et ami de l’environnement’ quand on parle d’acide hyaluronique par ex., ou encore d’empreinte carbonne faible, alors que certains produits viennent de l’autre bout de la planête. On ne maitrise pas la qualité de ce qui vient de si loin (produits traités? OGM? mode de culture et santé/conditions de travail des exploitants, car non, on ne me fera pas croire qu’une plante n’est jamais traitée, c’est impossible), et surtout, niveau carbone, le transport n’est quand même pas anodin…..C’est certes un beau concept, mais j’avoue que je me sentirais un peu bernée par un discours ‘petite maison dans la prairie’ qu’on fait payer une fortune d’ailleurs, alors que tout ne semble pas si rose (à mes yeux évidemment).
    Après, le principal étant que toi ça te plaise, et te réussisse surtout, mais je crois que pour ma part, si je rentrais dans un magasin, malgré l’accueil et l’accent mis sur ces ‘détails vendeurs’, je sortirais les mains vides, car pas du tout convaincue par le discours presque ‘too much’! Voilà voilà, c’était un avis assez réservé, mais évidemment très personnel…!

  2. Pauvre Boucle d’Or, désolée pour ton flacon… moi aussi cette marque me fait très très envie. Je vais aller regarder s’ils livreraient par hasard en France 😉 ! Je regarde juste, hein ! Bonne journée !

  3. J’aurais bien envie d’essayer un de leurs produits mais les prix annoncés demandent réflexion.

  4. Oh c’est dommage pour ton flacon!
    Mais je te remercie pour cette belle decouverte! Si elle est un peu dispendieuse pour moi, il reste que cette ligne de produits me fait rever, et me laisse en admiration devant Madame Tata! Quelle magnifique femme animee d’une belle passion. Oui, certains diront qu’au niveau ecologie, tout n’est pas rose, et qu’elle aurait pu faire mieux… Mais elle aurait pu faire bien pire! Alors selOn moi, c’est plus que reeussi…
    Et j’ai bien envie d’aller voir son jardin en vrai (en bicyclette pour etre carboneutre!;)

  5. Moi aussi j’ai envie du look santé et naturel de Tata! Je viens d’aller consulter Skin Deep et pas une seule des marques (produits de beauté ou cosmétiques) que j’utilise ne s’y trouve…!! Je pense que je vais devoir faire quelques changements. Mais justement, un changement de saison c’est le meilleur moment pour des nouvelles résolutions!

  6. Bonjour Boucle d’or, cela fait plusieurs mois que je te lis. Et je dois dire que je passe toujours un bon moment à lire tes articles (un petit faible pour ton article sur les secrets de beauté de ta grand-mère). J’aimerais tester la gamme Tata Harper mais je ne sais pas si elle me conviendra. J’aimerais connaitre ton avis sur les produits de cette gamme qui pourraient me convenir, j’ai la peau sèche et déshydratée, fragile et j’ai 26 ans. J’ai l’impression que la gamme propose beaucoup de produits anti age et je ne sais pas si à 26 ans je dois commencer, attendre… je suis perdue 🙁
    Merci à toi pour ton retour
    Très bonne journée

    PS: Voici un site pour les Française qui souhaitent acheter ces produits: http://www.bazar-bio.fr/27_tata-harper-skincare.

Comments are closed.