La plus belle des marguerites

Ma grand-maman Marguerite était généreuse, aimante et animée d’une urgence de vivre rare. Elle faisait les meilleurs sandwichs à party (sans croûtes) et surtout, le meilleur caramel (voir article subséquent, je vous donne sa recette!). Mais elle était aussi une grande coquette, une vraie de vraie. C’est d’ailleurs elle qui a planté les graines de coquetterie en moi quand j’étais jeune, en m’offrant de vrais accessoires de manucure pour mes 8 ans. Pas un petit kit d’enfant ou un ensemble de qualité moyenne. Non: de vraies pinces, limes, coupe-ongles, ce qui se faisait de mieux, qu’elle avait elle-même rassemblé dans une pochette avec durcisseurs, huiles à cuticules et polissoirs. En fait, elle m’avait offert son “best of“. Ces outils, je les ai encore aujourd’hui: ils sont inusables. C’était l’une de mes premières leçons: il y a des domaines en beauté où il ne faut pas faire de compromis sur la qualité.

Ma grand-maman était très belle. Je ne dis pas cela parce que c’était ma grand-maman, voyez par vous-même dans la vidéo que je vous ai préparée au moyen des petits films familiaux où l’on la voit en jeune maman avec ma mère et ma tante, enfants. En grandissant, au fil des ans et de mes questions, elle a partagé avec moi ses trucs, ses trouvailles beauté et je me suis dit que ça serait sympathique que je les partage à mon tour avec vous puisque ce patrimoine beauté m’accompagne dans ma routine beauté quotidienne à moi.

À sa première communion, au début du siècle.

Les produits de ma grand-mère que j'ai gardés: sa bouteille d'eau de rose, un peigne, sa poudre pour le corps qu'elle transvidait dans une boîte vintage, son parfum, Pampelune de Guerlain, qu'elle alternait avec Green Tea d'Elizabeth Arden, son tube de crème de Huit Heures d'Elizabeth Arden, avec la pince à papier, le baume de Huit Heures, teinte Blush. Le tout, dans le petit plateau miroir qu'elle avait sur son bureau. Souvenirs, souvenirs...

Ma grand-mère n’avait pas de rides ou à peine. Son secret? La crème de Huit Heures d’Élizabeth Arden depuis plusieurs décennies. Elle disait d’ailleurs avoir connu cette crème sous tous ses noms “d’abord, c’était la Gelée Orange, ensuite, la Crème Miracle, puis, elle est devenue la Crème de Huit Heures.”  Elle l’appliquait chaque soir sur son visage propre, sur ses lèvres et ses cuticules. Et elle avait une peau rebondie et lisse comme on en rêve toutes. À tous mes anniversaires elle m’en offrait un tube. Et depuis, quand ça ne va pas, quand j’ai le moral à plat, je me tourne vers cette crème qui me réconforte et guérit tous les maux, selon ses dires. Bien sûr, son parfum un peu médicamenteux peut en décourager plusieurs (Papa Ours trouve que cette crème sent “la sorcière”) mais j’ai récemment succombé à la version Non-Parfumée que la marque vient de lancer et j’ai vraiment l’impression que c’est le meilleur de tous les mondes que j’applique désormais. Si je ne l’applique pas sur tout mon visage chaque soir comme elle le faisait, je l’utilise sur mes lèvres et cuticules toutes les nuits. Une fois par semaine, je fais une cure en laissant poser toute la nuit sur l’ensemble du visage. Sur la photo, c’est le tube de ma grand-mère, l’original, qu’elle retenait avec une pince à papier, pour ne pas perdre une goutte de ce précieux onguent. J’ai moi aussi adopté cette judicieuse technique: tant pour mes tubes de crème que ceux de pâte à dents: ça évite le gaspillage.

Plus tard, ma grand-mère a également adopté (et m’y a converti) les baumes à lèvres teintés de la marque. L’hiver, il n’y a rien de tel pour avoir de belles lèvres douces et lisses. Je ne saurais trop vous recommander la teinte Blush.

Leçon numéro 2 – La glycérine et l’eau de rose

Pour l’éclat du teint, c’est souverain et ça coûte trois fois rien. Souvenez-vous, je vous en avais parlé ici. Pour les peaux plus grasses, n’utilisez que de l’eau de rose.

Leçon numéro 3- De l’importance du peigne

Ma grand-mère se brossait les cheveux à la maison. Mais elle insistait sur l’importance de toujours avoir sur soi un petit peigne pour démêler les mèches et lisser les frisottis. Comme elle disait: un peigne ne prend pas de place et ça fait des miracles. Encore une fois, il vaut la peine d’investir dans un peigne de qualité supérieure.

Leçon numéro 4- La poudre pour le corps

Ce geste dont je vous avais parlé ici me vient d’elle. Le fait d’appliquer une poudre pour le corps parfumée avec une grosse houppette après le bain ou la douche est non seulement romantique et 100% digne d’une pin-up, il est surtout très sain car il enraye l’humidité qui peut persister et créer de l’irritation à long terme. Ma grand-maman avait une prédilection pour la poudre Youth Dew d’Estée Lauder qui, contrairement au parfum du même nom, ne sent pas trop fort.

À son mariage, avec la coiffure la plus chic qui soit: une branche de fleurs d'oranger comme parure de tête.

Leçon numéro 5 – De l’exfoliation savonneuse qui ne coûte rien

La technique 100% Marguerite: conservez tous les petits restes de pains de savons qui glissent des mains. Mettez ceux-ci dans un filet à oignons vide et nouez le tout avec un joli ruban. Le filet fera mousser les savons comme un pompon loofah et vous exfoliera le corps en même temps. Sans compter que cela vous permet de ne rien gaspiller. Quand j’étais petite et que je me faisais garder chez ma grand-maman j’adorais prendre mon bain juste pour me laver avec les savons dans le filet. Depuis que je suis grande, j’ai moi-même mon propre filet à savon.

Mais aussi…

Et puis, il y a tous ces autres petits trucs en vrac: une petite soupe au légumes avant le dodo pour bien dormir, les gants et les chaussettes de coton pour faire pénétrer la crème, le jus de citron pour faire blanchir les ongles, le bicarbonate de soude dans le bain pour avoir la peau douce et calmer les démangeaisons de la peau sèche, le fait de tenir un oreiller entre ses bras en position assise ou couchée pour être plus confortable, sans oublier les perles qui illuminent le regard quand on n’est pas en forme.

Quand je regarde la vidéo de ma grand-mère ce qui me frappe après sa beauté, ce sont les petits gestes. Ces petits gestes universels de femmes comme moucher un enfant, replacer une mèche rebelle ou glisser dans la neige. La coquetterie fait partie de ces gestes de femmes qui ne changent pas et qui nous rapprochent, entre nous et peu importe les années.

Grand-maman, mon alliée coquette, ça fait un an aujourd’hui que tu n’es plus avec nous et je m’ennuie de toi.

Grand-maman et Boucle d'Or, petite, au bord de la mer

(Musique de la vidéo: Les Étoiles Filantes des Cowboys Fringuants)

45 thoughts on “La plus belle des marguerites

  1. Cet article m’a émue! tu as l’air de beaucoup aimé ta grand mère!! Moi ma coquetterie s’est forgée toute seule car ni ma grand mère ni même ma mère ne sont très coquette mais je les aime parce quelle mont appris pleins d’autres choses! La grand mère est une de ces femmes discrète et tout petite qui pourtant possède un courage a tout épreuve ! (elle a un jour pris un fusil pour chasser un cambrioleur! Et je passe sur des histoires terribles dans lesquelles elles s’est montré héroïque!)
    Mon grand père que je regrette tellement ma appris la rigueur et a être honnête !

    Mais moi c’est la sœur qui ma ignitié a Pamplelune!!!! 🙂 C mon parfum fétiche!

  2. Très bel article et qui me fait encore plus plaisir vu que je m’appelle Marguerite aussi… Mais je ne suis pas encore grand-maman je souffle bientôt mes 24 bougies 😉
    merci pour ton blog, il est super, tous les matins je viens y faire un petit tour, j’adoorreeeee!

  3. j’ai les larmes qui me sont montées au yeux… quel beau texte, émouvant :)) et moi, cela m’a fait pensé à ma ma maman qui nous a quitté l’année dernière à 50 ans..une femme pleine de vie, coquette et qui nous a transmis tellement de choses.. Merci pour cette belle déclaration d’amour 🙂

  4. Le plus bel hommage que l’on puisse rendre à sa grand-maman! Merci pour ce magnifique article et il est vrai que c’était une très jolie femme! Je vais prendre note de ses recettes beauté et les appliquer, merci d’avoir partagé cela avec nous!

  5. Chère Boucle d’Or au coeur d’or et à la plume d’or… J’ai eu du mal à lire votre texte à cause des larmes qui coulaient. Heureusement, je n’étais pas encore maquillée…
    La chanson, les images, les souvenirs partagés…grand merci pour cette heureuse tristesse.

  6. Je partage les avis précédents, quel bel article et quelle chance d’avoir de si jolis films, j’aurais adoré en avoir de ma grand-mère ! Et en véritable gourmande, il ne me manque que le sirop de maïs foncé, sinon le caramel serait déjà dans mon frigo .. Une nouvelle fois ton blog fait la différence avec cette dimension si personnelle, merci pour ces supers articles !

  7. Chère Boucle d’Or,

    Ton article m’a beaucoup touchée. Mais étant une (trop) grande sensible, je n’ai pas pu retenir mes larmes! C’est un article tres émouvant et un tres bel hommage à ta mamie.
    Je me delecte chaque jour de tes articles, j’attends toujours impatiemment le prochain !

  8. Que c’est beau… et tres emouvant!
    Merci Boucle-d’or! Tu ecris divinement bien!!
    Bonne journee

  9. Je plussoie, très émouvant! Merci de nous faire partager les secrets de beauté de ta grand mère! j’adore vraiment ton blog que je lis tous les jours! Bonne continuation

  10. Quel bel article Boucle D’Or. Des photos magnifiques aux petits conseils beauté que seule une grand-mère peut donner, tout est beau et plein d’émotion. Merci de nous avoir présenté Marguerite <3

  11. Bonjour Boucle d’Or,

    je dois dire que comme beaucoup d’entre nous j’ai été bouleversée et émue jusqu’aux larmes par ce bel hommage que tu rends à ta grand mère. Il y a eu je crois, en chacune d’entre nous une résonance très forte parce que même si ma grand mère n’était pas du tout coquette, contrairement à la tienne, elle a d’autres qualités que j’admirais enfant, et qu’on a toutes un amour immense pour nos grands mères, ces super maman avec un statut tellement à part dans notre enfance et notre vie . Cette vidéo m’a aussi enchantée et m’a rappelée les vidéos familiales de mon papa, grand amateur du super 8 aussi.
    Je dois dire que je lis beaucoup de blogs beauté et de blogs tout court et le tien est vraiment un très grand blog, par sa qualité et sa variété. Tu as décidément un ton et une personnalité à part. Merci de nous avoir fait partager ce moment d’intimité.

  12. Bonjour à toutes! Un petit mot pour vous dire que je passe une belle journée malgré tout grâce à vos beaux messages. Je me sens bien entourée et je n’ai aucun doute que Marguerite aurait adoré notre belle communauté de coquettes! Merci mille fois!

  13. Merci à toi pour ce très joli moment partagé avec nous. C’est très émouvant.
    J’ai découvert ton blog il y a à peine quelques semaines et je me décide à poster. Je suis fan 🙂
    A bientot
    Julia , France

  14. Merci Boucle d’Or d’avoir partagé avec nous cet hommage.
    Je trouve que tu as les yeux et surtout le regard de ta grand-mère Marguerite. Un regard bienveillant et pétillant de vie.
    Je remarque aussi que ton grand-père est un très bel homme et devait être très amoureux d’elle. Dans sa façon de la filmer, je ressens comme une osmose entre eux. Quelle belle famille tu as !!!
    Comme je n’ai plus de crème de jour, j’essaye depuis peu un échantillon de la Crème visage Huit heures d’Elizabeth Arden. Quelle belle découverte ! Je suis littéralement tombée amoureuse de sa texture qui fond sur ma peau et de son odeur (elle me réchauffe le coeur, me rappelle quelque chose qui m’est familier, mais je ne sais pas quoi ?). Alors, si c’était le secret de beauté de Marguerite, je n’hésite plus, je suis conquise et je cours me l’acheter dés demain ! en plus, j’ai vu en nouveauté qu’elle sortait avec un indice 50 pour l’été.
    Ton article m’a beaucoup émue et j’ai versé aussi quelques larmes, nostalgique des moments merveilleux passés avec ma grand-mère Eugénie. Nous étions très proches, très complices et si je suis une femme aimante et épanouie aujourd’hui dans la vie, je sais tout au fond de mon coeur que c’est grâce à elle.

  15. Quel hommage émouvant… Je vois maintenant d’où vient cette façon de simplifier tout ce qui pourrait être si compliqué. Des trucs, des habitudes qui se sont transmises de génération en génération.
    Je viens de manger une tartine au caramel, quel délice!
    Merci Boucle d’or de partager tous ces petits secrets .

  16. Holala!!! Tu m’as émue avec ce témoignage et ces photos j’ai moi même perdue ma grand-maman adorée le 1er Avril de cette année… Ma grand-mère était elle aussi d’une coquetterie incroyable. Elle avait 97 ans et allait encore voir la coiffeuse 1x/semaine. D’ailleurs depuis son décès nous avons reçu les dernières factures de la coiffeuse en question ce qui nous as bien fait sourire car ma grand-maman est partie sans aucune dettes SAUF à sa coiffeuse!!! Ça l’a représentait tellement bien. Elle s’appelait Juliette et on l’a surnommait Juliette la coquette… C’est elle aussi qui pour moi comme ta grand-mère pour toi a semé les graines de la féminité et de la coquetterie chez moi. Chaque fois que j’allais lui rendre visite je prenais le temps de bien soigner mon apparence cheveux faits, vernis, belle robe ou jupe (car les pantalons n’avait aucun charme à ses yeux!!!) Et elle remarquait tous les moindres petits détails de mes tenues, mes bijoux tout et me complimentait sur les tissus et les imprimés et chacun de ces compliments étaient si précieux pour moi. Ça l’a rendait heureuse de me voir jolie et bien mise et pour moi ses sourires valait de l’or. Elle me disait Ho! moi je ne peux plus porter des robes comme celle- ci mais toi tu peux encore profites-en. Ça va me manquer toujours ses petits moments de complicité.

    Ta grand-maman était très jolie aussi boucle d’or, comme la mienne. Pas facile d’imaginer le reste de nos vies sans leur présence mais bon je sais qu’elles sont dans nos coeurs mais c’est pas pareil. On ne peux plus les serrer dans nos bras…

  17. Après avoir lu tous les commentaires sur ce blog, je impressionnée par la qualité des témoignages déposés ici. Boucle d’Or, on dirait que vous ralliez des personnes d’une grande humanité. Nous sommes loin de la superficialité habituellement associée à la coquetterie ou à la beauté. Je suis dorénavant “dépendante” de cette lecture du matin avant d’aller travailler. Merci pour ce que tu fais et merci à toutes les lectrices qui participent à la qualité de ce blog.

  18. J’ai été profondément touchée par ce magnifique et émouvant hommage que tu rends à ta grand-mère bien aimée, hier, à tel point que j’ai bcp pleuré. Je sais trop à quel point la perte d’un être cher est douloureuse. Et même si avec le temps la douleur s’atténue, nos proches qui ne sont plus là nous manquent à jamais. J’ai perdu ma mère il y aura 4 ans en juillet et j’étais extrêmement proche d’elle comme tu l’as été de ta grand-maman Marguerite alors je ressens d’autant plus ton émotion à travers ce si bel article que tu lui a consacré.

  19. Il est touchant ton article, je n’ai pas vraiment connu ma grand-mère mais j’aurai bien aimé. En tout cas tu lui rends un bel hommage, et c’est gentil de partager ses conseils !

  20. Pingback: Ma routine beauté du printemps |

  21. Pingback: Recette de Gâteau Rose pour la Fête des Mères |

  22. Pingback: Telle mère, telle fille? |

  23. Pingback: Shiseido mon amour |

  24. Pingback: Yu-be Tube |

  25. Pingback: Ma thèse de maîtrise: Les produits à rapporter de France |

  26. Wow! Je viens de tomber sur ton blogue par hasard en cherchant des informations sur un produit dont je voulais me procurer. J’ai lu tous tes billets et j’ai adoré, car je suis moi-même une adepte de nouveaux produits (maquillage, crème, lotion… Et les contenants de ces petits trésors !!). Mille fois bravo et je continuerai volontiers à te lire!!

    • Bonjour Natalie! Merci beaucoup! Je suis vraiment contente que mon blogue fasse ton bonheur! Au plaisir de te lire également dans les commentaires. À très bientôt!

  27. Pingback: Un petit coin à moi |

  28. Pingback: Madame Range-Tout |

  29. Pingback: Rouge du Souvenir |

  30. Pingback: SOS: mal aux lèvres |

  31. Pingback: Des joues de poupée |

  32. Pingback: En toutes circonstances: la nuit de Noël |

  33. Pingback: Poudrerie |

  34. Pingback: La perle rose |

  35. Pingback: L’École de la Beauté |

Comments are closed.